3 colons arabes profanent la synagogue Jonathan Sandler, du nom d’une des victimes de Mohammed Merah à Toulouse

By  |  10 Comments

L’équipe spéciale d’enquêteurs de la police nommée après le saccage de la synagogue ‘Sia’h Israël’ a annoncé avoir arrêté trois suspects, tous trois Arabes israéliens. Le porte-parole de la police a toutefois précisé qu’après un premier interrogatoire elle “estime” que le mobile de leur acte serait de droit commun plutôt qu’un acte antisémite et nationaliste. Les suspects auraient voulu déguiser le vol du tronc de bienfaisance en acte de vandalisme…
Cette annonce a entraîné une réaction vive de la part du parti Otsma Yehoudit du Dr- Michaël Ben-Ari: “La tentative de la police de dissimuler les faits dont tout un chacun a compris l’origine et les motivations est totalement ridicule et constitue une insulte à l’intelligence de la population. La police parle ‘d’estimation’ mais l’intention est claire: minimiser l’importance et la gravité du terrorisme arabe face à une police paralysée et jeter du sable dans les yeux de la population (…) Jamais la police n’a parlé d’acte de droit commun quand il s’est agi de vandalisme contre des églises ou des mosquées, elle a toujours parlé immédiatement ‘d’actes de haine’…”
Source :
https://lphinfo.com/saccage-de-la-synagogue-des-suspects-arretes/
Une synagogue de la communauté française de Jérusalem a été saccagée lundi soir. Cet édifice religieux avait été ouvert en hommage à Jonathan Sandler et ses deux fils, assassinés devant l’école Ozar Hatorah à Toulouse, par le terroriste Mohammed Merah en 2012. Samuel, le père de Jonathan, fait part de son « émotion » et de son « incompréhension ».
C’est un souvenir particulièrement douloureux qui se ravive pour la famille Sandler. Une synagogue du quartier Kiryat Yovel de Jérusalem a été vandalisée lundi soir. Des rouleaux de la Torah et des livres de prières ont été sortis par la force d’un meuble sacré, puis jetés au sol et abîmés, rapporte le Jerusalem Post. Ce lieu de culte fréquenté par la communauté française de Jérusalem a été ouvert dans de tragiques circonstances.

Cet ancien abri souterrain est devenu synanogue par la volonté d’Eva Sandler. Celle-ci souhaitait rendre hommage à son défunt mari Jonathan, assassiné avec ses deux fils Arieh et Gabriel par le terroriste Mohammed Merah, devant l’école juive Ozar Hatorah le 19 mars 2012. Que s’est-il passé exactement dans cette synagogue lundi soir ? Les premiers éléments de l’enquête ont permis d’établir que plusieurs personnes s’y sont introduites par effraction.
Un acte de vandalisme et de profanation qui vient rouvrir les plaies de Samuel Sandler, le père de Jonathan. « Je suis dans l’incompréhension, réagit-il auprès de La Dépêche. Je ne suis pas sûr que ça soit vraiment lié au fait que ça soit le nom de mon fils, mais dans un certain sens, cela en rajoute pour nous… »
« Il ne faut pas oublier qu’on est à la veille de la tenue du deuxième procès du frère (de Mohammed Merah, Abdelkader, qui se tiendra en mars et avril à Paris, NDLR). Cela remue tout de même beaucoup d’émotions. Cette nouvelle, je l’ai d’ailleurs apprise comme celle de l’assassinat de mon fils : c’est ma belle fille qui m’a appelé de l’aéroport pour me l’annoncer. »

« >

En plus d’une synagogue, l’édifice abrite un lieu d’enseignement du Talmud, créé en mémoire de Jonathan Sandler. Celui-ci a vécu quelques temps dans ce quartier et étudié dans une école juive locale, avant de revenir en France. « Mon fils s’était voué à l’étude (des textes talmudiques, NDLR), c’était la raison pour laquelle il s’était rendu à Toulouse, pour rendre ce qu’on lui avait donné. Il voulait enseigner, c’était sa vocation, et ma belle-fille a donc ouvert sur place un centre d’études talmudiques pour adultes en créant une fondation. »
Qui pourrait être le responsable de cet acte ? La question reste ouverte. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis de traduire en justice ses auteurs. En tout cas, la profanation de ce lieu d’hommage à Jonathan Sandler a fait réagir la classe politique israélienne. D’autant qu’elle survient quelques jours après un autre saccage de synagogue à Netanya (centre du pays), où des livres de prières ont été brûlés et le message « Hail Satan » (« Je vous salue Satan ») inscrit en divers endroits.
« Il est difficile de croire qu’un pogrom antisémite aussi scandaleux se déroule dans une synagogue en Israël, nommée en l’honneur de Jonathan Sandler, assassiné avec ses deux enfants lors du massacre choquant de Toulouse en France », a affirmé le ministre de l’Intérieur israélien Arieh Deri, cité par nos confrères de i24news. Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, a, elle aussi, fait part de son indignation sur le réseau social Twitter.
Source :
https://www.ladepeche.fr/2019/01/29/la-synagogue-jonathan-sandler-victime-de-mohamed-merah-a-ete-vandalisee-en-israel,7982566.php

happywheels

10 Commentaires

  1. Françoise SAADOUN

    30 janvier 2019 at 11 h 25 min

    donc il s’agit bien d’arabes- un ami facebook certifiait que ce devait être l’acte de voyous juifs anti religieux, je suis bien contente-

    • liguedefensejuive

      30 janvier 2019 at 12 h 47 min

      arabes ou juifs ,il eut mieux valu que cette profanation n’est pas eu lieu.

      • José Pahat

        30 janvier 2019 at 15 h 26 min

        Pardon… mais il me semble qu’il aurait fallu orthographier votre phrase autrement :
         » …. Il eût mieux valu ( conditionnel passé 2ème forme) que cette profanation n’eût pas lieu ( subjonctif imparfait)  »
        Ou alors  » il aurait mieux valu que cette profanation n’ait pas lieu ».
        Salutations cordiales.

        D tous les cas, les 3 crapules montrent qu’ils conjuguent à merveille rouerie et fanatisme.
        Rien de bien neuf !!!!!

  2. bensoussan jean

    30 janvier 2019 at 13 h 35 min

    ils ont eté relachés apres interrogatoire

    • vrcngtrx

      30 janvier 2019 at 15 h 34 min

      put1 j’y crois pas … pourritures de collabos

  3. David 1

    30 janvier 2019 at 13 h 52 min

    liguedefensejuive

    30 janvier 2019 at 12 h 47 min

    arabes ou juifs ,il eut mieux valu que cette profanation n’est pas eu lie

    L D J , c’est le moins qu’on puisse dire .

    S’il s’avère que les auteurs sont des Arabes israéliens ,il faut expulser d’Israel ces pourritures . Continuons à fermer les yeux sur l’arrogance et l’hystérie des musulmans israéliens ou palestiniens et l’on verra dans 20 ans. Ces canailles remplies de haine iront de plus en plus loin

    Et tout ça pour faire plaisir aux Occidentaux . Honte aux dirigeants israéliens qui laissent , ainsi, les musulmans , le plus tranquillement du monde , assouvir leurs tendances de haine alors que leur place est en Jordanie , leur Etat

    Je crains qu’on ne paie très cher , cette faiblesse israélienne avec ces chacals

    • Jacko lévi

      30 janvier 2019 at 14 h 42 min

      entièrement d’ accord avec ton commentaire!!

      « geste crapuleux dégusé en racisme par des arabes « israéliens » hahahahaha! il devait y avoir quelques centaines de chkalim, en gros une centaine d’ euros et ça a necessité l’ intrusion de plusieurs personnes!!
      va toi faire ça dans une mosquée
      pas de plainte, pas d’ enquete, pas de flicaille soumise aux ordres venus « d’ en haut » les « détrousseurs » seraient egorgés sur le champ

      un jour des ordres viendront du vrai  » en Haut  » pour obliger cette nation qui n’ est toujours pas sortie de Galoute aprés 70 ans de faire ne nécessaire absolu

      expulser TOUS les arabes dits « israeliens! d’ Israel et de judée samarie, qu ils aillent meubler leurs centaines de camps de « réfugiés » permanents, ou qu ils aillent en jordanie, ou même au DIABLE. RIEN A FOUTRE

      LES musulmans n’ ont eu aucun état d’ ame pour me chasser du pays ou je suis né et ou les Juifs vivaient bien avant les cafards venus de l’ est

      JUIFS !! a votre, a notre tour de nous comporter comme eux, en les chassant a coups de crosse au cul! qu ils aillent se refaire une nouvelle vie, comme nous sûmes le faire il y a 60 ans, démunis, ayant tout abandonné a ces chiens!!
      quoique leur « nouvelle vie » je la vois encore dans un de ces camps UNRWA..
      ont ils été capables une seule fois dans leur vie de retrousser les manches et taper dans la butte

      …a force de taper dans la caisse de l’ occident!!

      TIENS BONNE NOUVELLE:

      « Une Palestinienne abattue après avoir tenté de poignarder un soldat – police
      Par JUDAH ARI GROSS
      Aucun Israélien n’a été blessé lors de l’incident survenu au point de passage A’Zaim, à l’est de la capitale, au centre de la Cisjordanie » » » » » »

      hahaha! encore une malheureus que sa famille a envoyé se suicider du fait d’ un polichinelle dans le tiroir…….prix d’ amour ? ou d’ un viol perpétré par un salopard de sa famille ?? -trés courant la bas – l’ honneur de la famille placé dans un vagin aura exigé le « suicide » de la malheureuse, avec son canif et sa ruée sur des militaires

      au moins elle aura gagné le Paradis!!
      plein de jeunes mecs vigoureux qui vont la chevaucher et qui rebanderont aprés avoir décamé!! veinarde!!
      peut etre même un p’tit coup de picrate du GOLAN et du foie gras casher

  4. MEIR

    30 janvier 2019 at 14 h 47 min

    La profanation de la synagogue de Kyriat Yovel, c’est un acte abject certes, mais avec tout ce qu’on vit ici au quotidien, j’avoue que j’ai du mal à en saisir l’émoi que cela suscite surtout qu’on a appris hier que ce sont trois résidents arabes qui ont été arrêtés pour ce crime. Je m’explique.

    A quoi pouvions nous nous attendre quand notre cité éternelle détient depuis des décennies le record d’attaques bestiales antisémites dites attentats terroristes, que ce soit des bombes dans les bus et lieux publics, des jets de pierre, de coktail molotov, des voitures béliers, des attentats au poignard. Récemment, pas loin de chez moi dans le quartier d’Armon Hanatsiv, un couple de personnes agées ont été sauvagement assassinées dans ce qu’on appelle un crime à motivation nationale פשע על רקע לאומני. Il y a à peine deux semaines de cela. Cette affaire a été pratiquement etouffée.

    De surcroit, en quoi peut-on s’étonner de cette profanation à Kyriat Yovel quand dans notre capitale éternelle, notre lieu le plus sacré, le site du Beth Hamikdash, le Mont du Temple, est profané en permanence 365 jours par an et 24 heures sur 24 par le nazislamisme, et avec la bénédiction de l’Etat et de ses institutions. Qu’est ce que c’est profaner une synagogue comme il y en a des centaines d’autres dans la ville quand le coeur du peuple juif, le Mont du Temple, est encore captif chez l’ennemi au coeur de Jérusalem, la méga profanation par excellence et alors que nous avons libéré Jérusalem depuis 52 ans??!!!.

    D’autre part, 40% des habitants de la ville appartiennent au peuple ennemi. Ils circulent librement parmi nous, bénéficient des mêmes droits et prestations éducatives, sociales et médicales. La municipalité ne perçoit prtaiquement pas les taxes municipales dans leurs quartiers, ce 700 millions de shekels en perte sèches chaque année pour la mairie de Jérusalem!!!! On les cotoie tous les jours alors qu’on sait très bien ce qu’ils ont dans la tête et surtout ce qu’ils ont dans le coeur. On le constate de façon on ne peut plus claire quand lors d’attentats ils exultent, ils sont en état d’orgasme c’est la fête chez eux et les feus d’artifice.

    A quoi on s’attendait? Qu’ils deviennent sionistes, qu’ils respectent nos lieux de prières?!!!!! C’est quoi cette fausse naiveté chez nous? Alors que cette réalité cruelle et intolérable pour une conscience juive, on s’accomode avec sans trop y réfléchir, aujourd’hui, du fait que cette synagogue était au nom des Sandler, soudain l’émotion déborde?

    Meïr Ben-Hayoun

    • Jacko lévi

      30 janvier 2019 at 20 h 34 min

      oui Meïr, l’ aveuglement devant ce qui se prépare est quasi général d’ailleurs

      « Jérusalem : Trois hommes d’origine arabe soupçonnés d’avoir vandalisé la synagogue à la mémoire de Yonathan Sandler
      infos-Israel.News

      rien que le mot arabes et encore heureux qu on nous ait epargné le « israeliens »

  5. Alloul

    4 février 2019 at 0 h 25 min

    Nous avons entendu que 5arabes israéliens ont été arrêtés puis relâchés,depuis nous n’avions plus d’informations.
    Si cela était une profanation d’une mosquée ou une eglise tout le monde est mobilisé et vite et dans l’immédiat en aurait attrapé les profanateurs.
    Notre douleur et double d’autant plus que c’est bientôt l’anniversaire de l’assassinats.
    Nous demandons au gouvernement de faire explicitement le plus rapidement.

    Monsieur Alloul papa d’Eva Sandler.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *