Des soupçons de harcèlement scolaire à caractère antisémite dans un lycée d’Antibes

By  |  0 Comments

Le rectorat évoque un «cyberharcèlement avéré» et une enquête de police est en cours à la suite d’une plainte déposée par la famille du lycéen concerné.
Une enquête de police est en cours pour des faits de harcèlement scolaire, potentiellement à caractère antisémite, survenus dans un lycée d’Antibes (Alpes-Maritimes) par deux individus en particulier, a appris Le Figaro. «Elle permettrait de déterminer les éventuelles infractions pouvant être retenues», nous précise le parquet de Grasse. Les investigations sont menées par les policiers du commissariat antibois depuis la semaine dernière à la suite d’une plainte déposée par la famille du lycéen concerné.
Contacté, le rectorat de Nice confirme «un cyberharcèlement avéré» mais écarte à ce stade l’aspect antisémite des agressions verbales et physiques contre l’adolescent de 16 ans, scolarisé dans le lycée professionnel Jacques-Dolle à Antibes. Au quotidien régional Nice-Matin, la mère de cet élève a pourtant relaté des faits pour le moins troublants et qui remonteraient au mois d’octobre. Elle évoque un «sale juif» prononcé et un salut nazi, en plus d’un groupe WhatsApp dans lequel son fils «est menacé de recevoir des coups de mortier», a-t-elle raconté.
«Propos antisémites dans cette classe»
Interrogé sur le plateau de BFM Nice Côte d’Azur, Hafid Adnani, délégué à la lutte contre le harcèlement scolaire dans l’académie de Nice, a confirmé «des propos antisémites dans cette classe» mais qui, selon les différentes remontées qui lui sont parvenues, «ne concernait pas l’élève en question». «Nous ne pouvons pas accepter de tels faits, ce sont des agressions inacceptables», a-t-il martelé au nom de la rectrice, Natacha Chicot.
Le rectorat niçois indique encore que l’élève victime de cette situation fait l’objet d’un suivi par la cellule dédiée au harcèlement et à sa prévention mais aussi qu’un conseil de discipline est programmé le 11 mars prochain. Cette affaire de harcèlement scolaire fait écho à une autre dans un lycée professionnel du côté de Nice. Là aussi, des parents ont récemment évoqué dans les médias locaux «un calvaire» vécu par leur fils de 15 ans. Là aussi, une plainte a été déposée.

• Source
• Le Figaro

happywheels

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.