Le Premier ministre s’explique sur l’affaire des deux élues du Congrès américain

By  |  3 Comments

par Shraga Blum
Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a évoqué dimanche l’affaire des deux membres démocrates du Congrès américains interdites d’entrer en Israël. Cette interdiction a été mal prise au sein du Parti démocrate qui prend ces dernières années, depuis l’ère Obama, une posture de plus en plus critique envers Israël.
Binyamin Netanyahou a déclaré: « Nous respectons tous les membres du Congrès américain et nos instructions ont depuis toujours été d’autoriser par principe l’entrée de tous les élus du Congrès, Républicains comme Démocrates. Mais il y a une seul exception: c’est notre loi anti-BDS qui nous permet de refuser l’entrée sur notre territoire de personnes qui soutiennent le BDS. L’interdiction faite à ces deux élues n’était pas liée au parti auquel elles mais à cette question de principe. Nous respectons les deux grands partis américains, l’un comme l’autre, mais nous nous respectons nous-mêmes également. Quiconque vient pour appeler au boycott de notre Etat et délégitimer notre existence ne sera pas autorisé à fouler notre territoire ».
SOURCE :
https://lphinfo.com/le-premier-ministre-sexplique-sur-laffaire-des-deux-elues-du-congres-americain/

« Nous respectons tous les partis aux États-Unis, mais nous nous respectons aussi nous-mêmes »
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré dimanche, avant sa visite d’Etat en Ukraine, qu’Israël autorisait systématiquement tous les membres du Congrès à entrer en Israël, dans les limites fixées par la loi votée par la Knesset sur le BDS.
« Lorsque l’ambassadeur (israélien aux États-Unis) Dermer a pris la parole, il appliquait exactement cette politique. Il n’y a qu’une exception: l’exception est la loi sur le BDS, qui nous oblige à vérifier l’entrée des partisans du BDS. Au moment où l’ambassadeur Dermer a pris la parole, il n’existait aucune demande spécifique concernant ces visites, ni d’itinéraire, ni d’horaire précis », a déclaré le Premier ministre.
« Nous respectons tous les partis aux États-Unis, mais nous nous respectons aussi nous-mêmes. Nous ne laisserons pas rentrer tous ceux qui viennent nous boycotter et viennent nuire à la légitimité de l’État d’Israël », a-t-il ajouté.
Ron Dermer avait annoncé le 19 juillet qu’Israël autoriserait les deux élues musulmanes du Congrès à se rendre en Israël. « Par respect pour le Congrès américain et l’alliance existante entre Israël et l’Amérique, nous ne refuserons l’entrée d’aucun membre du Congrès », avait-il déclaré dans un communiqué.
Or jeudi dernier, Israël a annoncé sa décision de refuser l’entrée dans le pays aux deux élues démocrates Rashida Tlaieb et Ilhan Omar. Netanyahou a justifié cette décision en affirmant qu’il était évident qu’Omar et Tlaib avaient l’intention d’utiliser leur visite dans le but de nuire à Israël.
Elles auraient, par exemple, nommé leur destination « Palestine » et non pas « Israël », contrairement à tous les membres démocrates et républicains du Congrès avant eux et n’auraient cherché à rencontrer aucun responsable israélien, a indiqué Netanyahou.
Source :
https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1566145305-nous-ne-permettons-pas-a-ceux-qui-viennent-nuire-a-la-legitimite-d-israel-d-entrer-dans-le-pays-netanyahou

happywheels

3 Commentaires

  1. Karol

    18 août 2019 at 20 h 00 min

    Bien vu.
    On n’a pas besoin de la visite de gens qui nous crachent à la figure en disant qu’il pleut.

    • Osh

      18 août 2019 at 21 h 48 min

      La Somalie est à feu et à sang mais pour cette salope la haine d‘Israel est plus forte que son intérêt pour son propre pays d’origine.

  2. IN Memoriam

    18 août 2019 at 20 h 20 min

    Quoi de plus logique que cette décision d’autant qu’elle reflète une indépendance totale d’Israël par rapport à des tabous que beaucoup de dirigeants d ‘Occident n’osent pas lever ?

Publier un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *