LES UNIONS BDS AUX SUD AFRICAINS : MIEUX VAUT D’AVOIR LE SIDA QUE D’ACHETER LES PRODUITS ISRAÉLIENS

By  |  2 Comments

de Daniel Greenfield
Adaptation française
Thérèse Zrihen-Dvir

Les BDS propagent maintenant le sida.
Les statistiques du Sida en Afrique du Sud sont hors de ce monde. Mais lesversions du SEIU -Union internationale des employés des services – de l’Afrique du Sud peuvent juste les assurer que toute infection au Sida est pour une bonne cause. C’est leur martyre pour le Hamas et l’OLP. Ils doivent se sentir privilégiésde mourir du Sida afin que les terroristes puissent bombarder Israël.
Bien que le ministère de la Santé de l’Afrique du Sud nie que l’approbation d’un dispositif de circoncision israélien a été retardée à cause de la pression de boycott d’Israël, les groupes BDS peuvent librement cibler les infirmièresindividuelles et les établissements de santé, les menaçant de ne pas acquérir/utiliser le produit. Les syndicats sud-africains ont ouvertement appeléau boycott des PERPEX, dispositif de circoncision non chirurgicale produit en Israël. Il a été approuvé par l’Organisation mondiale de la santé, et les études montrent qu’il réduit les chances de contracter le VIH de 60%.
Sizwe Plama, porte-parole de la National Health Education and Allied WorkersUnion, déclarait en direct au Business Day qu’il ne permettrait pas l’usage deproduits israéliens. « Nous avons dit au Congrès national africain et au gouvernement que notre position est claire et sans ambiguïté quand il s’agit d’Israël. Nous boycottons toute chose et tout produit qui vient de cet état deparia et d’apartheid ».
Un plan grandiose. Nous allons répandre le sida juste pour emmerder l’état juif.Nous allons leur montrer.
Peut-être que la prochaine interdiction de Plama sera la pénicilline et la théorie de la relativité. Si cela n’est pas assez pour montrer aux Juifs, je me demande ce qui le serait.
Il faut espérer que Sizwe Plama et le National Health Education et Allied Workers Union conservent le même engagement quand il s’agit du virus de l’Ebola.
Dr Leslie Lobel, savant israélien mène la recherche pour guérir l’Ebola. Dr Lobel, virologue de l’université de Ben-Gurion, développe un vaccin en étudiant les systèmes immunitaires des survivants à la maladie.
Rien de tel que l’Union nationale des travailleurs de l’éducation de la santé et ses alliés en seraient intéressés, nul doute.

lire l’article de Thérèse Zrihen-Dvir en cliquant sur le lien ci-après

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2014/10/les-unions-bds-aux-sud-africains-mieux-vaut-d-avoir-le-sida-que-d-acheter-les-produits-israeliens.html

Rappelons que selon de nombreux experts Arafat serait mort du SIDA.Dire que les médicaments israéliens auraient pu lui sauver la vie!

happywheels

2 Commentaires

  1. Françoise SAADOUN

    3 octobre 2014 at 12 h 22 min

    être aveugle pour ne pas lire des conneries de ce genre? non je préfère voir, les lire et me marrer-
    ils n’ont rien compris- ils ne comprendront jamais-

  2. Gozou

    3 octobre 2014 at 17 h 49 min

    Bds..bande de salopes…israel est a l’avant garde de tout..kan a vous je vous souhaite pas la mort(trop douce) mais le sida l’ébola et un zeste de cancer généralisé…jmk dit gozou..un bon kippour a tous les haverim

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *