Lettonie: d’anciens légionnaires de la Waffen SS défilent à Riga

By  |  7 Comments

Plusieurs centaines de personnes ont pris part à un défilé d’anciens légionnaires de la Waffen SS et de leurs partisans à Riga, rapporte lundi le correspondant de RIA Novosti dans la capitale lettone.
Des députés du parlement letton appartenant au parti nationaliste « Visu Latvijai! » (« Tout pour la Lettonie ») ont pris part à la manifestation. Des centaines des policiers et des membres des services spéciaux ont assuré l’ordre pendant le défilé des ex-combattants SS.

La célébration du Jour de la légion Waffen SS a été officialisée en Lettonie en 1994, avant d’être abolie en 2000. Cependant, des défilés d’anciens combattants de la Waffen SS sont régulièrement organisés dans le pays. L’ancien président letton Valdis Zatlers (2007-2011) a déclaré à plusieurs reprises qu’il ne considérait pas les SS lettons comme des nazis, même si beaucoup d’entre eux ont massacré des Juifs et des représentants d’autres peuples durant la Seconde Guerre mondiale.

Au total, plus de 150.000 Lettons se sont engagés dans le Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale. La SS, dont la Waffen SS fait partie intégrante, a été condamnée par le tribunal de Nuremberg en tant qu’organisation criminelle coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.
Selon le député du parlement tchèque Pavel Kováčik (Parti communiste) contacté par l’agence Sputnik, l’Union européenne doit « réagir fermement » à la manifestation de Riga, d’autant plus à l’approche du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le député du Bundestag allemand Sevim Dagdelen (Die Linke, gauche) estime pour sa part que le
gouvernement allemand doit condamner « sans équivoques » le défilé tenu pour « commémorer les collaborateurs ».

« Au lieu de protéger les pays baltes, dans le cas présent la Lettonie, le gouvernement fédéral doit exprimer sa condamnation sans détour », a déclaré le parlementaire à Sputnik.
Le professeur italien de l’Université de Milan Giulio Sapelli a de son côté qualifié la marche de Riga d' »antisémite », tout en soulignant qu’il s’agit du signe d’un processus dangereux qui gagne du terrain en Europe.


« Il s’agit non seulement d’une démarche politique visant la Russie et Vladimir Poutine, mais également d’une tentative de réécrire et de déformer l’histoire de la Seconde Guerre mondiale », a indiqué M.Sapelli.
D’après Florent Parmentier, maître de conférence à Sciences Po Paris, la marche d’anciens combattants des Waffen SS en Lettonie rappelle que « la mémoire de la Seconde Guerre mondiale est très différente selon les pays en Europe ».
Une telle manifestation ne rencontrerait aucune sympathie en France. Il est évident que si l’on fait abstraction de l’histoire du pays, qui met en parallèle les souffrances dues au nazisme et celles dues au régime soviétique, cette manifestation n’a pas de sens (…). Tolérer une manifestation ne veut pas nécessairement dire en reprendre tous les messages. Dans un contexte international tendu, il faut cependant miser sur l’éducation et le débat, discuter de ces questions sur la place publique, et ne pas s’enfermer dans un dialogue de sourds entre les citoyens », indique l’analyste.
SOURCE:
http://fr.sputniknews.com/international/20150316/1015188769.html

VIDEO EN 2008

« >

happywheels

7 Commentaires

  1. Pierre un Gaulois

    16 mars 2015 at 21 h 55 min

    La Lettonie préside l’Union Européenne depuis le 1er janvier 2015…
    Circulez … « y a rien à voir » …
    …..
    Voir un portait d’A.H. dans une manif qui se déroule dans l’Union Européenne, faut le voir pour y croire…
    ….
    Les Nazis ont recrutés des combattants en France, en Belgique, en Espagne, en Italie, en Ukraine, dans les Pays Baltes… en utilisant l’anticommunisme et l’argument  » les ennemis de mes ennemis sont nos amis ».

  2. claude

    16 mars 2015 at 21 h 59 min

    Ce sont les meme genre de personnes qui affrontent les pro-russes en Ukraine.

  3. Richard C.

    16 mars 2015 at 22 h 38 min

    Avec la bénédiction d’Obama, la France a donné 17.5 milliards d’euro à la waffen SS Galicia d’Ukraine; après une condamnation de principe, attendons nous à voir Merkel ou Hollande soutenir ces « vaillants héros » dont la shoa par balle a été interrompue par les troupes Russes!
    La propagande est telle que Poutine est présenté comme un nazi, et quand les tchétchènes suppriment des éléments usés comme Politovskaïa ou Nemtsov, ce sont les TOTEMKOPFTS qui défilent à Moscou sans choquer le moins du monde nos meRdias !

  4. Gozou

    17 mars 2015 at 0 h 23 min

    Et en ukraine alors…je hai les pays slave dont je suis issus…les boch n’ont rrien inventé..pologne je te hai..pogroms j’oubli pas never egen..tel hai..israel vaincra

  5. bach

    18 mars 2015 at 8 h 39 min

    les amis nazi de bernard henrie levy ?? alias bhl l’entarté
    c’est beau bernard!! tu fait du bon travail?

  6. Cathy

    18 mars 2015 at 21 h 31 min

    C’est une HONTE de voir circuler de telles pancartes nazies en l’an 2015… Que font les gouvernements pour interdire ça…

  7. DARIO

    21 mars 2015 at 14 h 08 min

    si on rajoute les nazis islamistes ,nous sommes très mal barrés .d ‘ autant. plus que tous ceux qui ont la possibilité de faire quelque chose contre tous ces chacals ,ne bougent pas beaucoup.
    pourquoi ,qu’est ce que tout cela peut bien cacher ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *