Sandra BERTIN,la policière responsable de la vidéosurveillance à Nice accuse le ministère de l’Intérieur

By  |  16 Comments

EXCLUSIF – En poste le soir du 14 juillet, Sandra Bertin, chef du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice et secrétaire générale du Syndicat autonome de la Fonction publique territoriale (SAFPT) Métropole-Ville de Nice, revient pour le JDD sur sa nuit aux commandes de la vidéosurveillance… Et se confie sur les pressions exercées par la place Beauvau.
Depuis quelques jours, la polémique enfle autour de la présence de la police nationale à Nice le soir du 14-Juillet. Dimanche, dans un entretien exclusif au JDD, Sandra Bertin, la cheffe du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice, accuse le ministère de l’Intérieur de l’avoir mise sous pression.
Quand le camion de Mohamed Laouhaiej-Bouhlel entre sur la Promenade des Anglais, ce 14 juillet, que voyez-vous sur vos écrans?
Je me rappellerai toute ma vie de cette heure-là : 22h33. J’étais devant les écrans du CSU avec les équipes. Nous recevons alors des policiers municipaux positionnés sur la Promenade le signalement d’un camion fou. Nous récupérons tout de suite son image à l’écran et nous demandons son interception. Le camion était lancé à 90 km/h, sans phares, sans qu’on l’entende à cause du bruit. Il contourne le barrage de la police municipale. Les équipes n’ont pas pu l’arrêter. On ne crève pas les pneus d’un 19 tonnes avec un revolver! A ce moment-là, d’autres policiers municipaux sont en civil dans la foule, qui se retrouvent face à lui. S’ils avaient été armés comme nos collègues de la police nationale, une de nos revendications, ils auraient pu le stopper. Le poids-lourd se retrouve finalement face aux policiers nationaux, qui tirent et le neutralisent. Il est 22h34.

« J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vu à l’écran »
La sous-direction anti-terroriste vous a demandé, le 20 juillet « l’effacement complet des enregistrements de vidéosurveillance » sur la Promenade pour cette nuit du 14 juillet afin d’éviter les fuites. Ce à quoi s’oppose la ville de Nice….
Le lendemain des attentats, le cabinet du ministre de l’Intérieur a envoyé un représentant au CSU qui m’a mis en ligne avec la place Beauvau. J’ai alors eu affaire à une personne pressée qui m’a demandé un compte-rendu signalant les points de présence de la police municipale, les barrières, et de bien préciser que l’on voyait aussi la police nationale sur deux points dans le dispositif de sécurité. Je lui ai répondu que je n’écrirais que ce que j’avais vu. Or la police nationale était peut-être là, mais elle ne m’est pas apparue sur les vidéos. Cette personne m’a alors demandé d’envoyer par email une version modifiable du rapport, pour « ne pas tout retaper ». J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vu à l’écran. A tel point que j’ai dû physiquement renvoyer du CSU l’émissaire du ministère! J’ai finalement envoyé par email une version PDF non modifiable et une autre modifiable (…)
Source :

http://www.lejdd.fr/Societe/La-policiere-responsable-de-la-videosurveillance-a-Nice-accuse-le-ministere-de-l-Interieur-798751

Nice: Cazeneuve porte plainte après le témoignage d’une policière
Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé son intention de porter plainte pour diffamation ce dimanche, après es «graves accusations» d’une policière municipale niçoise.
Dans un entretien au Journal du dimanche, Sandra Bertin, la chef du centre de supervision urbaine de Nice, qui analyse les images de la vidéosurveillance, affirme avoir fait l’objet de pression de la part du ministère de l’Intérieur après l’attentat de Nice qui a coûté la vie à 84 personnes.
«J’ai été harcelée»
«Le lendemain des attentats, le cabinet du ministre de l’Intérieur a envoyé un représentant au CSU qui m’a mis en ligne avec la place Beauvau. J’ai alors eu affaire à une personne pressée qui m’a demandé un compte-rendu signalant les points de présence de la police municipale, les barrières, et de bien préciser que l’on voyait aussi la police nationale sur deux points dans le dispositif de sécurité. Je lui ai répondu que je n’écrirais que ce que j’avais vu. Or la police nationale était peut-être là, mais elle ne m’est pas apparue sur les vidéos. Cette personne m’a alors demandé d’envoyer par email une version modifiable du rapport, pour « ne pas tout retaper ». J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vu à l’écran», déclare-t-elle notamment à l’hebdomadaire.
Source :
http://www.lejsl.com/faits-divers/2016/07/24/nice-cazeneuve-porte-plainte-apres-le-temoignage-d-une-policiere

happywheels

16 Commentaires

  1. Hector dit :

    Une policière courageuse et intègre qui défend ses citoyens et non l’appareil d’Etat, ce qui change tout. Elle a la classe et l’intelligence. J’espère qu’elle sera protégée.

  2. Alice dit :

    grave et le gouvernement , en tout cas Cazeneuve qui l’attaque en justice !
    autre chose , ce même gouvernement maintenant rend responsable les élus de Nice en accusant Estrosi de n’avoir pas assisté à la réunion .

  3. Jean DELAIVE dit :

    Incroyable

  4. josué bencanaan dit :

    attention jeune fille tu t’attaque a un gouvernement de socialo fasciste et au dictateur Valls, bon courage !!!

  5. roni dit :

    avec tout ce qui se passe en france normalement ce gouvernement devrait sauter et faire des elections en urgence.
    ce gouvernement est comme le gouvernement turc.

  6. Hector dit :

    En fait, il faut qu’elle soit protégée par ses collègues et par les citoyens. Par une pétition aussi par exemple. il en faudrait une majorité comme elle!

  7. capucine dit :

    je soutiens la policière Sandra Bertin qui a de la conscience professionnel et je crois qu’on peut lui faire confiance , plus au trio infernal du gouvernement qui ont même cherché à faire disparaitre les vidéos de la Prom du 14 juillet …

  8. Chantal Desages dit :

    Quel pipeau ! Et vous plongez tous ! Qu’un gouvernement ait l’envie de travestir la vérité, c’est possible, mais de façon aussi lourde et aussi directe, incroyable et impossible ! Ils peuvent mentir mais etre aussi bêtes ! Il faut être soi meme bien idiot pour ne pas voir la manip! ! Et comme dit Cazeneuve, il lui suffit de donner les noms ou les portraits robots de ces « envoyés du ministère de l’intérieur » à cette militante estroziste. J’ai confiance que la police et la justice de ce pays iront au bout de l’enquête. Mais le mal est déjà fait de toutes façons dans les esprits. Pauvre France qui, face aux islamistes, ne songe qu’à se déchirer pour des bénéfices plus que mesquins.

    • Alice dit :

      ils nous ont prouvé qu’ils sont capables de tout! des plus basses actions temps que ça servait leurs intérets !
      la veille de l’attentat : « Mercredi 13 Juillet 2016 à 13:15 (mis à jour le 13/07/2016 à 13:19)
      Jean-Jacques Urvoas confirme la fin de l’état d’urgence »
      V.Actuelles,
      Ont-ils pensé que rien ne pouvait plus arriver ?

      • Hector dit :

        Chantal,
        je pense que vous n’avez pas travaillé avec des instances étatiques car vous sauriez que la bêtise est la chose la mieux partagée dans les hautes sphères où précisément il n’est question que de pouvoir et si peu de responsabilité. Ce qui est précisément l’inverse dans les petites couches où vous trouverez toujouts une Sandra Bertin ici et là qui refuse de duper ses concitoyens. C’est vous qui plongez: l’enjeu n’est pas contrairement à ce que veulent faire croire les politiques une manipulation: l’enjeu c’est de comprendre pourquoi ce camion assassin a pu passer aussi longtemps sur le route de civils venus fêter le 14 juillet sous la protection de l’Etat. Vous mélangez tout et n’êtes manifestement pas capables quelle est la bonne question , pour vous et vos prochessi vous aviez été sur les lieux ce jour là.
        Si cette femme parle de ce qu’elle a vécu à ce moment précis ( modifier le signalement des positions par des instances du ministère de l’intérieur, juste après ce drame, c’est par ce qu’elle savait en toute conscience ce que ça impliquait) Elle est intelligente, intègre et courageuse.

  9. franccomtois dit :

    Ma Grand-mere maternel me disait,toutes les guerres je les ai connu avec les socialistes.C´est clair que les autres ne valent pas mieux,mais eux c´est le pompon.2017 oú pas,ceux qui savent pour qui voter chapeau bas.N´oublions pas les victimes , surtout aujourd´hui pour qui cette polémique doit-etre douloureuse.

  10. Alice dit :

    C.Estrosi n’a pas envoyé une lettre mais deux qui sont restées sans suite, et maintenant le ministre cazevide nous parle de défendre son HONNEUR ? ?

  11. zette dit :

    bravo à sandra bertin, savez vous que les socialistes sont en train de vous salir avec « des coucheries  » je l’ai entendu hier par un socialo convaincu, il s’en fout de la sécurité, mais je suis révoltée par les propos de ce Monsieur d’un grand âge et toujours aussi con quand il s’agit de « ses copains socialos », comment un grand père et même arrière peut ne pas penser à l’avenir de ses enfants, petits enfants et arrières en tenant des propos diffamatoires et de grande bassesse

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *