Toulouse. Sabrina, enceinte de son 6eme enfant : « J’ai caché une Kalachnikov, je vais faire un massacre comme Merah »

By  |  11 Comments

En colère contre les services sociaux qui venaient de prendre en charge son dernier fils, une femme a menacé, ce jeudi soir, de commettre des attentats « comme Merah ». Elle a été rapidement interpellée par les gendarmes et jugée dès cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Toulouse.
« Je vais vous faire comme Mohammed Merah. Il va y avoir des meurtres ! ». C’est par ces mots qu’une mère de famille de 34 ans a commencé deux conversations téléphoniques, aux services sociaux et au centre opérationnel de la gendarmerie, jeudi soir, après le placement de son jeune fils, âgé d’un an.
« J’étais en furie. Mon compagnon m’a poussé à bout. Son but c’était de faire placer notre fils et de m’envoyer en prison », explique Sabrina, voûtée dans le box du tribunal correctionnel de Toulouse où elle a été jugée dès ce vendredi après-midi.
Le couple, domicilié à Muret, est connu des gendarmes pour des conflits conjugaux à répétition, sous fond d’alcool. Mais jeudi, les relations conflictuelles ont vraiment dérapé. « Les services sociaux sont venus vers 18 heures à votre domicile, pour prendre votre fils, après un signalement des gendarmes, car le climat à votre domicile était très tendu. Le même jour, vous avez d’ailleurs pointé sur votre compagnon un couteau à pain… », explique le président Alain Moulis.
Sabrina a alors repris contact par téléphone avec les services sociaux et la gendarmerie vers 19 heures : « J’ai caché une Kalachnikov dans un bois. Je vais faire un massacre comme Merah », prévient-elle dans la conversation. Les militaires ont tout de suite localisé la femme, qui a été interpellée. Elle n’avait en réalité pas prévu de passage à l’acte.
« Entendre quelqu’un se comparer à Mohammed Merah, c’est affreux »
Le procureur débute ses réquisitions avec un ton grave. « Entendre quelqu’un se comparer à Mohammed Merah, c’est affreux. Et elle ne s’excuse de rien, il n’y a aucun recul, c’est inquiétant ! » Il demande 10 mois de prison, dont 5 mois avec sursis, assortis d’une obligation de soins.
Du côté de la défense, Me Bayer pointe le profil « d’une mère en détresse, malmenée par son compagnon, qui voit son fils d’un an se faire placer. Ses mots ont dépassé sa pensée ».
Le tribunal a condamné Sabrina à 10 mois de prison dont 5 avec sursis, sans mandat de dépôt. Déjà mère de cinq enfants, elle doit accoucher d’un sixième dans les prochains mois. Elle a d’ores et déjà rendez-vous avec le juge pour faire aménager sa peine.
Mercredi, un homme de 28 ans a comparu devant le tribunal correctionnel de Toulouse après avoir tenu des paroles publiques inquiétantes, dans un fast-food de la place Esquirol, à Toulouse dimanche soir. Cet ancien cantonnier s’était notamment félicité des meurtres perpétrés lors des attentats de Nice en juillet 2016, ajoutant : «Je serais tenté de faire pareil… avec un couteau».

Jean Cohadon
Source :
https://www.ladepeche.fr/2019/04/12/jai-cache-une-kalachnikov-dans-un-bois-je-vais-faire-un-massacre-comme-merah-lance-une-femme-pres-de-toulouse,8127757.php

happywheels

11 Commentaires

  1. Jako Lévy

    14 avril 2019 at 11 h 08 min

    pauvre dégénérée, sa seule Kalachnikov c’est son utérus

    comme des millions d’ autres Mérième couche toi là

    • vrcngtrx

      15 avril 2019 at 6 h 45 min

      et vive les allahcations familihalal !

      • Jako Lévy

        15 avril 2019 at 9 h 36 min

        re-joli !! 😆

  2. Claude

    14 avril 2019 at 11 h 09 min

    Hystérectomie urgente pour cette pondeuse détraquée qui veut faire comme le tueur abject Merah, bel exemple !! et menace aussi son compagnon mais se laisse engrossée .

    Elle est encore jeune et peut en avoir bien d’autres .

    Cela ne fait que des malheureux.

  3. Jacques

    14 avril 2019 at 11 h 20 min

    On peut comprendre une mère en colère qui voit son enfant placé(au vu de l article,ce n’est pas par hasard cela dit) mais pourquoi ces références à des enfants juifs assassinés?
    Ah oui,j’ai compris:placement d’enfant=décision d’état=les illuminatis=la pieuvre=les juifs?
    Sabrina a sûrement appris un islam de paix auprès d’un barbu venu d’algerie avec les thunes du quatar tout en profitant des aides sociales des sales mécréants…
    Je ne savais pas que l’alcool était autorisé dans cette religion,c’est sûrement ça l’islam « des lumières ».
    Quand à l’autre bipède à l’intelligence sur-développée(on n’est pas au niveau,nous ne sommes que des impurs)tiendrait-il le même discours si un camion avait foncé sur une foule sortie d’une mosquée?
    Si ces êtres répugnants agissent de la sorte et tiennent de tels propos,c’est vraiment qu’ils se croient colons en terrain conquis.
    Questions:
    1)pourquoi avoir fait venir autant de musulmans(je ne parle pas des harkis ou de la génération venue travailler en usine mais des autres)?
    2)pourquoi les avoir mis à disposition des pires imams,racailles en tout genre pour apprendre une religion dont ils allaient se départir avec le temps(en tt cas des aspects haineux qu’on y trouve)
    3)pourquoi accueillir aujourd’hui des centaines de trous du cul de daesh alors qu’ils sont complices,voire responsables de centaines de morts(et milliers d’infirmes)en france?

    Vraiment,les gens qui gouvernent ce pays sont des esprits lumineux,dotés d’une intelligence supérieure pour prendre de telles décisions=moi-même,petite personne avec mes capacités cerebrales modestes,j’avoue que ça ne m’aurait pas traversé l’esprit…

  4. durieux

    14 avril 2019 at 12 h 35 min

    obligation de soins on marche sur la tête!!!!! mais quand la France, l’Europe vont enfin ouvrir les yeux! massacres après massacres , toujours dans le déni,
    dans la folie criminelle

  5. josué bencanaan

    14 avril 2019 at 17 h 01 min

    sérieux on devrait les stériliser ces pouffiasses !!!

  6. capucine

    14 avril 2019 at 19 h 32 min

    Surtout elle ne doit pas revenir en France car c’est un danger pour tous les français. ..

  7. Jako Lévy

    15 avril 2019 at 9 h 42 min

    on a retrouvé la kalach qu elle prétend avoir cachée (tu parles! jobarde!) elle était dans la calbut de son mari, et ne tirait pas a blanc

    a stériliser tous les deux! le tireur et la tirée, sans oublier une petite lobotomie

    quand tu penses qu en France, de nos jours il y en a des dizaines de milliers semblables!!

    terrifiant!

    • STOP OU ENCORE

      17 avril 2019 at 18 h 54 min

      je plussoie!!!.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *