Tsahal acquiert la parade aux engins piégés à charge latérale

By  |  0 Comments

par Shraga Blum
De nombreux soldats de Tsahal ont trouvé la mort ou ont été blessés par l’explosion d’engins piégés placés les long des routes et actionnés à distance. Ces engins (Mit’an Tsad) sont l’une des hantises des patrouilles et convois militaires. Ce engins piégés ne provoquent pas seulement des morts et des blessés mais leur explosion oblige les troupes ou les convois à rester sur place pendant un moment et à se mettre ainsi en danger supplémentaire.
Depuis 2013, la société israélienne NetLine a mis au point un appareil, le C-Guard RJ, qui repère de loin ces engins et les neutralise instantanément sans même les faire exploser. Ce système a déjà été vendu à au moins sept armées étrangères dont l’armée espagnole et l’une de ses versions est utilisée dans des pays d’Afrique et d’Asie pour protéger les convois présidentiels et royaux. Désormais, Tsahal sera équipé de cet équipement made in Israel!
Le C-Guard RJ est un boîtier de 20 kg qui scanne les alentours de la progression des convois et patrouilles sur un rayon allant de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de mètres. Au lieu d’avertir les troupes de la présence d’un engin piégé comme le font d’autres systèmes, obligeant convois et patrouilles à s’arrêter, avec les risques que cela comporte, le C-Guard RJ localise l’engin grâce aux ondes électro-magnétiques qu’il dégage, l’analyse et et le neutralise en des centièmes de seconde en lui envoyant des ondes de brouillage électroniques. Ainsi le terroriste qui tente de faire exploser l’engin par télécommande, appareil de communications, téléphone portable ou même Wifi n’aura plus aucune prise sur son engin de mort.

L’appareil C-Guard RJ peut-être également transporté à dos d’homme sans aucun danger du fait des rayons.
Il s’agit en fait d’une sorte de « Dôme de Fer » qui protège les troupes face à cette forme de menace.
Source :
https://lphinfo.com/tsahal-acquiert-la-parade-aux-engins-pieges-a-charge-laterale/

happywheels

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *