Arié Bensemhoun (Elnet) commente la visite de 40 parlementaires français en Israël.

By  |  2 Comments

« En avril dernier, l’ONG Human Rights Watch a publié un rapport accusant l’État d’Israël de mener une politique « d’apartheid » à l’égard des Arabes israéliens et des Palestiniens.
Il y a quelques jours une délégation de près de 40 parlementaires français que nous avons eu le plaisir d’accompagner en Israël, a fait l’objet d’une campagne de dénigrement ignoble sur les réseaux sociaux par des organisations pro-palestiniennes. Ces dernières les ont accusés de soutenir un « gouvernement d’extrême droite » (sic) et de promouvoir « l’apartheid israélien » (re sic).
Tout récemment, c’est dans les colonnes du journal Libération qu’un millier « d’intellectuels » signe une tribune infamante appelant à « la reconnaissance internationale et au démantèlement du régime d’apartheid mis en place par Israël sur le territoire de la Palestine ». Bien que coutumiers du fait, les ennemis de l’Etat hébreu ne s’embarrassent désormais plus d’y mettre les formes : ils appellent purement et simplement à la destruction de l’Etat d’Israël.
Les masques tombent !
Mais ne nous y trompons pas. Derrière cet agenda mortifère, se cache une menace considérable pour l’ensemble de nos démocraties, défendue par les partisans des discours « antiracistes » et « indigénistes ». Ces idéologies défendent le démantèlement de tous les systèmes au nom d’un égalitarisme dévoyé.
Pourtant, ceux qui prétendent lutter contre l’apartheid sont les premiers à le pratiquer. Ils appellent sans scrupules à la destruction d’un Etat démocratique reconnu par les plus grandes nations. Mais dans de nombreux pays arabo-musulmans, les minorités chrétiennes sont aujourd’hui en voie de disparition après la fuite massive des Juifs qui ont trouvé refuge en Israël. Dans ces mêmes pays où les principes et valeurs démocratiques restent encore très parcellaires, les lois de ségrégation du dhimmi sont toujours actives. Par conséquent, l’accusation d’apartheid cache un autre et véritable apartheid, en provenance de ceux qui accusent Israël de tous les maux de la terre pour le délégitimer aux yeux du monde.
Ces propos visent également à détourner l’attention et à dissimuler les turpitudes des corrompus de l’Autorité Palestinienne (AP) et du Hamas. Pendant ce temps, la population palestinienne désoeuvrée est prise en otage. Et comme d’habitude, Israël fait figure de bouc émissaire idéal.
La conférence de Durban de septembre 2001, dont l’objet initial était de « lutter contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance », a finalement été le terrain d’infâmes allégations antisémites et anti-Israël. Les ennemis d’Israël se sont permis d’affirmer une nouvelle fois – après l’ignoble résolution n°3379 de l’ONU, pourtant abrogée en 1991 – que le sionisme était une forme de racisme. En outre, sous couvert de lutte antiraciste, plusieurs ONG et militants anti-Israël ont décidé de lancer une campagne mondiale pour désigner Israël comme un « État d’apartheid ».
Compte tenu de l’influence grandissante de ces discours dans la sphère publique et à quelques semaines de la tenue de la conférence de Durban IV, il nous semblait primordial de répondre aux calomnies de ceux qui affirment sans vergogne qu’Israël pourrait de près ou de loin ressembler à un « Etat d’apartheid ». Devoir y répondre est une aberration. Mais il nous est apparu essentiel de vous apporter toutes les clés de compréhension d’un thème plus que jamais d’actualité.
C’est pourquoi nous sommes heureux de partager avec vous le document ci-joint visant à faire la lumière sur ce sujet majeur ».
http://elnetwork.fr/…/%C2%AB-Apartheid-%C2%BB-en-Israe…
source
https://israelvalley.com/2021/08/01/le-dg-de-elnet-40-parlementaires-face-a-une-campagne-de-denigrement-ignoble/

happywheels

2 Commentaires

  1. Ram dit :

    Ils vont la voir arriver « l’apartheid » israélienne dans leurs banlieues pourries, ensuite ils viendront chialer pour que des consultants de Tsahal leurs donnent des conseils !

  2. capucine dit :

    oui et après ils vont critiquer les israéliens !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *