« Nation Of Islam » banni de twitter non pas pour son antisémitisme mais pour avoir banni les vaccins !

By  |  2 Comments

Le mouvement Nation of Islam, dirigé par Louis Farrakhan, a été explicitement antisémite, mais cela n’a jamais empêché Twitter de le laisser répandre sa haine des Juifs dans le monde. Mais la semaine dernière, la plate-forme de médias sociaux a suspendu son compte (@OfficialNOI), non pas pour avoir comparé les Juifs à des insectes ou pour avoir appelé à la destruction d’Israël (comme Farrakhan l’a fait dans le passé).
La suspension est intervenue après que l’organisation a critiqué les vaccins à ARNm. Farrakhan a été averti en mars qu’une vidéo de son discours annuel du jour du Sauveur violait leurs règles sur la diffusion de « désinformation » sur le vaccin. Dans la vidéo, Farrakhan a qualifié le vaccin de « fiole de la mort », le comparant au Kool-Aid empoisonné utilisé par le tristement célèbre culte du « Temple du Peuple » des années 1970. Farrakhan a été averti que de telles déclarations pourraient entraîner la suspension du compte, mais il a persisté.
Un rapport cité par la Maison Blanche ce mois-ci a déclaré que 12 comptes Twitter sont responsables de 65 % du contenu anti-vaccin supposé. L’un des 12 répertoriés était Rizza Islam, membre de Nation of Islam.
Un commentateur, Inez Stepman, a noté : « Je suppose que la haine vicieuse des Juifs n’était pas suffisante. »
The Federalist a rendu compte de l’histoire de l’antisémitisme de Farrakhan.

Farrakhan a déclaré lors d’un discours en 2018, « les Juifs puissants sont mes ennemis » et « les Blancs sont en train de s’effondrer. Et Satan est en train de s’effondrer. Et Farrakhan, par la grâce de Dieu, a retiré la couverture de ce juif satanique et je suis ici pour dire que votre temps est écoulé, que votre monde est fini.
En 2018, Farrakhan a tweeté un extrait vidéo d’un discours dans lequel il comparait les Juifs à des termites et les qualifiait de stupides. Il a sous-titré la vidéo : « Je ne suis pas un antisémite. Je suis anti-Termite.
Même si son tweet violait la politique de Twitter concernant les tweets « déshumanisants », qui inclut spécifiquement « la comparaison de groupes avec des animaux et des virus (animalistes) », a déclaré un porte-parole de Twitter à BuzzFeed News que les règles n’étaient pas encore entrées en vigueur au moment du tweet, donc Farrakhan n’était en violation d’aucune politique en vigueur. Farrakhan est toujours sur la plate-forme au moment d’écrire ces lignes.
Farrakhan compte environ 350 000 abonnés sur Twitter et des pétitions ont été organisées pour le retirer des médias sociaux dans le post en vain.

source

https://infos-israel.news/nation-of-islam-banni-de-twitter-non-pas-pour-son-antisemitisme-mais-pour-avoir-banni-les-vaccins/


happywheels

2 Commentaires

  1. Paul06 dit :

    Tweeter a une sensibilité qui n’est pas dictée par l’honneur, la morale, l’humanisme, mais par les intérêts financiers de certains.

  2. Quinquin van Rijsel Vlaanderen dit :

    tout comme le gouverneur de Lille-en-Islamistan
    l’imam marocain amar lasfar qui commande martine aubry
    cette soi-disant maire de Lille mais qui en réalité
    est la main-armée du cerveau qui la télécommande à distance
    et qui est celui de l’imam salafiste de Lille-en-Islamistan
    du gouverneur Lasfar

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *