Attentat de la rue des Rosiers: le Crif suit la voie ouverte par Yohann TAIEB et réclame une enquête parlementaire

By  |  10 Comments

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a réclamé lundi une commission d’enquête parlementaire sur un marché présumé avoir été passé dans les années 80 par un ex-chef des renseignements français avec le groupe palestinien auteur de l’attentat de la rue des Rosiers en 1982 à Paris.
Six personnes furent tuées et 22 blessées lors de cette attaque perpétrée dans le quartier juif historique de la capitale, le 9 août 1982.

Patron de la Direction de la surveillance du territoire (DST) entre novembre 1982 et 1985, Yves Bonnet a été interrogé le 30 janvier par le juge d’instruction en charge de l’enquête, a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier.
Selon le quotidien le Parisien, il aurait alors réaffirmé avoir conclu un « marché non écrit » avec le groupe palestinien auteur de l’attentat, leur garantissant l’absence de poursuites en France en échange de leur engagement à ne plus y commettre d’attaques.
Pour Francis Kalifat, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), si ces faits sont avérés, « ils seraient d’une extrême gravité et constitueraient un scandale d’État sans précédent ».
Dans un communiqué transmis, M. Kalifat réclame « la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire et la levée du secret défense ».
Dans son communiqué, le Crif demande également au président Emmanuel Macron de « tout mettre en œuvre sur le plan diplomatique et judiciaire » pour que les terroristes « responsables de ce massacre puissent être entendus par les juges français en charge du dossier »

happywheels

10 Commentaires

  1. Yaacov

    12 août 2019 at 21 h 06 min

    Cette ordure après avoir protégé des assassins se permet d utiliser le cliché des juifs et l argent

    Comme quoi une ordure restera toujours une ordure

    Monsieur Bonnet est un infâme personnage

    • liguedefensejuive

      13 août 2019 at 6 h 34 min

      Dans une entrevue à La Dépêche du 7 janvier 2012, Yves Bonnet, directeur de la DST au moment de l’arrestation, juge anormal et scandaleux le fait de maintenir encore emprisonné Georges Ibrahim Abdallah. Il considère par ailleurs qu’« il avait le droit de revendiquer les actes commis par les FARL comme des actes de résistance. Après on peut ne pas être d’accord, c’est un autre débat. Mais il faut se souvenir du contexte, aussi, des massacres de Sabra et Chatila dont les coupables n’ont jamais été punis. Et aujourd’hui, la France garde cet homme derrière les barreaux alors qu’elle a libéré Maurice Papon ? »22 Il pense ainsi à une vengeance d’État, « c’est absolument lamentable »22 conclut-il.

      Le 30 décembre 2011, dans un entretien accordé à France 24, Yves Bonnet évoque également le rôle joué par les États-Unis et Israël dans le maintien en détention de Georges Ibrahim Abdallah: « La France a subi tout au long de cette affaire d’énormes pressions diplomatiques pour que celui qui a assassiné non pas des diplomates mais en réalité un agent de la CIA et un membre du Mossad (services secrets israéliens) reste en prison »23.

      • Moshé_007

        13 août 2019 at 12 h 03 min

        Regardez le massacre de Damour sur le net !

  2. Moshé_007

    13 août 2019 at 3 h 07 min

    Quoi, Macron trahir ses partenaires dans le plus important réseau de trafiques de drogues et de trafiques en tous genres d’Europe ?

  3. Moshé_007

    13 août 2019 at 3 h 08 min

    Quoi, Macron trahir ses partenaires dans le plus important réseau de trafiques de drogues et de trafiques en tous genres d’Europe ?

    On sait que le hizbollah et les mollahs sont responsables !

  4. Bertrand Escaffre

    13 août 2019 at 3 h 24 min

    « si ces faits sont avérés, « ils seraient d’une extrême gravité et constitueraient un scandale d’État sans précédent » »

    Alors que dire de l’époque d’aujourd’hui où c’est carrément l’Etat qui orchestre les attaques!?

  5. Rosa SAHSAN

    13 août 2019 at 8 h 20 min

    Enfin, Khalifat a décidé d’ouvrir sa gueule! Et Mergui, et Khorsia ah oui ils sont encore en vacances.
    Quant à Macron, comme à son habitude dès qu’il s’agit des juifs, il ne bougera pas le petit doigt.
    ROSA

  6. benjamin

    13 août 2019 at 14 h 38 min

    Yves bonnet ce benet !ne fait en fait que confirmer les relations tres particulieres de la France eternelle !! avec le monde arabo musulman ! relations uniques au monde !qui sentent le cul et le fric ! et rien d autre !!!!

  7. Moshé_007

    14 août 2019 at 1 h 34 min

    IL y a quelques années, j’avais peur que ça arrive, et maintenant ça fait des années que c’est arrivé.

    La France est tombée, elle ne va pas se relever de cette forme d’occupation ne faisant que désintégrer ce pays de plus en plus profondément, la France a franchi le stade de non-retour !

  8. Moshé_007

    14 août 2019 at 1 h 37 min

    Hongkong va faire tomber la dictature chinoise !

    La révolte va se généraliser avec une vitesse, vous n’avez pas idée.

    Si les gilets jaunes savaient contre quoi ils devaient se battre, ça aurait pu marcher, mais ils sont noyer dans les intox du soft-socialisme !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *