Auschwitz : le témoignage inédit d’un Sonderkommando

By  |  11 Comments

Un manuscrit exceptionnel, rédigé en français il y a 74 ans dans les camps de la mort d’Auschwitz, a été retrouvé.

« >
De l’horreur des camps, nous parvient aujourd’hui un témoignage exceptionnel. C’est un document qui n’a encore jamais été exposé au grand public ni aux historiens, écrit à Auschwitz (Pologne) en 1944. « Il n’y a que huit manuscrits écrits par des Sonderkommandos [les juifs sélectionnés par les nazis pour vider les chambres à gaz et débarrasser les corps] qui ont été retrouvés dans les ruines des crématoires. Celui-ci est le seul texte écrit en français », explique Karen Taieb, responsable du service des archives au Mémorial de la Shoah.
Une lettre conservée dans une bouteille en verre
Un document sur lequel on peut aujourd’hui mettre un visage et un nom : son auteur vient d’être identifié. Cette lettre a refait surface 74 ans après avoir été écrite et est pour le moment conservée dans la chambre forte du Mémorial de la Shoah à Paris, là où sont rangés les documents les plus précieux. En 1945, un infirmier polonais retrouve la missive dans une bouteille en verre, dans les ruines des crématoires. Le texte est écrit par un juif déporté de Drancy (Seine-Saint-Denis) le 2 mars 1943. Il explique que dès son arrivée, il est sélectionné pour intégrer les Sonderkommandos. Pendant vingt mois, il fait partie de cette unité composée d’hommes, sélectionnés pour leur condition physique et détenus à l’écart des autres déportés. Les informations contenues dans la lettre sont retranscrites dès 1945, mais l’original disparaît. Sa lettre est bien arrivée à destination dans sa famille, mais sa femme et sa fille en ont longtemps caché l’existence
Source :
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/auschwitz/auschwitz-le-temoignage-inedit-d-un-sonderkommando_3164037.html

happywheels

11 Commentaires

  1. Claude

    28 janvier 2019 at 11 h 51 min

    Sonderkommando c’est atroce !

    Il existe un livre de Shlomo Venezia qui traite de ce sujet

     » Sonderkommando dans l’enfer des chambres à gaz »

    Préface de Simone Veil.

    le témoignage de Shlomo Venezia déporté à Auschwitz-Birkenau à l’âge de 21 ans et incorporé dans les Sonderkommandos, est terriblement bouleversant , il est un des très rares rescapés.

  2. Jacko lévi

    28 janvier 2019 at 12 h 27 min

    sans commentaire

    trop douloureux au nefesh yéhoudi !!

  3. Claude

    28 janvier 2019 at 15 h 34 min

    Merci à la LDJ de parler un peu de sa vie « d’après » , il y a eu si peu de rescapés de cet enfer, que certains, ont failli perdre la raison .Il y avait de quoi .

    Ce livre est glaçant, ça fait très mal, néanmoins il faut le lire , pour voir ce que des « hommes » et oui , des hommes, cultivés, aimant leurs gosses, leur vie de famille, ont été capables de faire à d’autres hommes .

    Et se méfier toujours !

    Le malheur c’est ce que j’ai entendu à radio France info, chaque jour des enfants viennent apprendre certains mots, certaines choses qu’ils ne comprennent pas ,un soi disant spécialiste leur répond , j’ai été très choquée en entendant parler du génocide et d’entendre le spécialiste parler de la Shoah, de banaliser en donnant d’autres exemples qui n’ont strictement rien à voir avec cette monstruosité !

    Allant jusqu’à parler des rohingyas en Birmanie ! ce qui n’a absolument aucun rapport .

    Si c’est ainsi que l’on instruit les enfants d’aujourd’hui il ya du souci à se faire en ce qui concerne les hommes de demain .

    • Lys

      28 janvier 2019 at 19 h 05 min

      Absolument chère amie !
      Surtout du coté des journalistes qui « instruisent » les adultes, avec des connaissances historiques imaginaires ( surtout au sujet d’Israel ) et religieuses qui frôlent le néant….Beaucoup confondent catholiques, protestants et évangéliques. Sans parler des articles à charge sur Trump et leur nouveau souffre douleur: Bolsonaro ! Alors oui, il y a du souci à se faire !

  4. AmiedeSion

    28 janvier 2019 at 18 h 53 min

    On a bien parler de génocide pour le terrible massacre de Srebrenica, alors que les femmes et les enfants on été épargnés ! Pour les six millions de juifs assassinés, le décompte a été fait ainsi: population juive mondiale en 1939 : 18 millions ; population juive mondiale en 1946: 12 millions. Sur les six millions de morts, 4 ont été tués dans les chambres à gaz, 1500000 fusillés dans des fosses communes et 500000 sont morts de faim et de maladies dans les ghettos de Pologne où les Nazis les avaient parqués… La seule chose que j’ignore et que j’aimerais savoir, c’est le nombre exact de victimes qui ont été identifiées et dont on cite les noms lors de Yom HaShora ?

  5. AmiedeSion

    28 janvier 2019 at 19 h 05 min

    « parlé ». Des Nazis célèbres (Hans Frank, Albert Speer, Rudolf Hoess,Adolf Eichmann, Franz Stangl, etc) ont confirmé la réalité de « La Solution Finale ». Donc le négationisme sur ce sujet n’est qu’une autre forme perverse de l’antisémitisme !

  6. amis de la LDJ pourront répondre a ta question

    29 janvier 2019 at 12 h 17 min

    toujours aussi précise et percutante notre Amie ADS !!

    tu vois, moi je retiens l’ étude selon laquelle l’ Europe entière (600 millions d’ européens) abrite un petit million et demi de Juifs!!

    0,25% de la population de ce continent !!!!!!!!

    ta question: « nombre exact de victimes qui ont été identifiées et dont on cite les noms lors de Yom HaShoa ? »

    il y a le Yom hashoa d’ israel , celui ou la vie s’ arrete pour quelques minutes et que nous connaissons tous vu d’ israel
    et il y a un autre Yom ha shoah celebré en France et a travers les communautés juives du monde entier, pour Israel ne pas confondre avec le Yom Ha Zikarone (jour du souvenir) qui rappelle les noms de tous ceux qui sont tombés pour la défense d’ Israel

    peut etre que nos

  7. amis de la LDJ pourront répondre a ta question

    29 janvier 2019 at 12 h 17 min

    …………amis de la LDJ pourront répondre a ta question

  8. Jacko lévi

    29 janvier 2019 at 12 h 20 min

    zut! ça bafouille

    lire

     » nos amis de la LDJ pourront répondre a ta question »

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *