Baroukh Marzel évoque l’arrivée d’Ali Muhamad au Beitar Yeroushalaïm

By  |  6 Comments

Baroukh Marzel, l’une des figures emblématiques du parti Otsma Yehoudit a évoqué le transfert d’Ali Muhamad au club de Beitar Yeroushalaïm. L’arrivée d’Ali Muhamad, qui évolue dans l’équipe nationale du Niger, a provoqué de nombreuses interrogations sur l’accueil qui pourrait l’attendre dans les franges extrémistes et bruyantes des supporters du Beitar. De mère chrétienne et de père musulman, Ali Muhamad est musulman de confession.
Baroukh Marzel a voulu une fois pour toutes préciser les choses, son parti étant régulièrement étiqueté comme « raciste » et « anti-arabe »: « Je redis ce que j’avais déjà dit lors de l’acquisition d’un joueur tchétchène au Beitar et qui m’avait valu une grosse colère de la part des supporters de La Familia: je n’ai aucun problème à ce qu’un joueur non-juif, qu’il soit musulman ou chrétien joue dans un club juif. L’essentiel est qu’il joue bien! Mon problème n’est pas avec les musulmans ou avec les Arabes, il est avec les ennemis. Et en l’occurrence, Ali Muhamad, qui vient du Niger, ne semble pas être un ennemi. Alors, pas de problème…mais qu’il joue bien! ».
Photo Flash 90
Source :
https://lphinfo.com/baroukh-marzel-evoque-larrivee-dali-muhamad-au-beitar-yeroushalaim/

happywheels

6 Commentaires

  1. Franccomtois

    18 juin 2019 at 19 h 51 min

    J´avais déjá lu un article traitant de ce sujet,mais oú?Je ne sais pas si c´est dans le « monde juif », »Europe-Israel »,mais les supporters en question disaient que le probleme n´est pas qu´il est Noir ou chrétien mais il ne fallait pas qu´il soit muzz.Apparament malgré son nom il est chrétien.Moi de mon côté je me contrefou completement du foot.Pour les fans et bien qu´il donne de bon résultat.
    Sinon pour finir ce commentaire je Salut haim67 qui j´espere reviendra parmi nous pour commenter les actualités du site.

    • d

      20 juin 2019 at 9 h 31 min

      En fait, ce joueur est musulman (ou devrais-je dire mahometan) car, dans la secte islamique Mahometane (plus communément appelée islam), c’est le père qui transmet la religion à l’enfant.

  2. Kahen

    18 juin 2019 at 20 h 18 min

    Cest du bon sens, ne faisant pas d’un joueur de foot,une polémique stérile, un coach à besoin d’un bon élément pour son équipe
    Tout ce qui tourne autour de cette affaire est nauséabond
    Les supporteurs devrait encouragé leur joueur, au lieu de s’occuper de politique, de religion,ou de race?
    Cest du mauvais goût, le seul lieu à peut près Pacifique sur cette terre cest dans un stade avec sa famille et amis et supporté son équipe, ne gachons pas le noble art

  3. Claude

    18 juin 2019 at 22 h 02 min

    « Pacifique le stade avec sa famille » ! actuellement ! je me demande si vous suivez l’actualité , quant à gâcher le « noble art » , hum , le sport est pourri comme le reste, tout est question de gros sous .

  4. Ben-Yaakov

    19 juin 2019 at 18 h 55 min

    HAZAK

  5. d

    20 juin 2019 at 8 h 26 min

    Plusieurs choses à dire : premièrement, le football est devenu du foot-business où l’argent est roi dans un système capitaliste sans foi ni loi. A la base, au football, on portait haut les couleurs de l’équipe qu’on défendait et on « mouillait le maillot » car on représentait son usine, son quartier, sa ville ou ses idées. En somme, on représentait sa communauté mais désormais, il n’y a malheureusement, qu’au football gaélique qu’on continue ce système où, par exemple, un joueur ne peut jouer que pour une seule équipe dans toute sa carrière, ce qui montre un ancrage territoriale fort. Au football, ça devrait être la même chose car les joueurs seraient plus motivés à défendre les couleurs de leurs équipes respectives. Deuxièmement, nous ne pouvons ignorer la tentative des dirigeants du Beitar Yerushalayim de faire accepter l’inacceptable, qui est la manipulation des supporters. En effet, en faisant jouer des joueurs musulmans au Beitar Yerushalayim, le but est de promouvoir le soi-disant « vivre-ensemble » car le message est : « si on peut jouer ensemble dans la même équupe alors nous pouvons vivre en paix ensemble et si les supporters juifs peuvent admirer un joueur musulman de leur équipe, qui marque des buts alors ces mêmes supporters juifs peuvent accepter de vivre avec des voisins musulmans (qui seraient comme ce joueur de foot) en Eretz Israël ou à Yeeushalayim » alors que ces mêmes voisins musulmans, n’ont qu’une idée en tête qui est d’islamiser jusqu’au dernier mm² d’Israël et d’en exterminer toute sa population juive comme leur ordonne les différentes sourates et hadiths du Coran. Mais ce qui se passe rappelle la mise en lumière de Zidane en 1998 et ce qui a suivi : la « France Black, Blanc, Beurre ». Or, on voit bien que cela à conduit à l’islamisation et au « Grand Remplacement » de la population autochtone à marche forcée, en France comme ce fut le cas par le passé au Maghreb, qui avant les conquêtes arabo-musulmanes et le « Grand Remplacement » ou les conversions forcées, n’était composé que de juifs, berbères et kabyles (avec certains parmi eux qui, par choix, sont devenus juifs ou chrétiens). Pour conclure, je préfère qu’on perde tous nos matches 30 à 0 mais qu’on soit représenté par des juifs patriotes dans un club juif patriote de Yerushalayim plutôt que de se faire représenter par des joueurs étrangers, qui n’ont pas l’amour du maillot et qui font en plus partie de la secte mahommetane qui essaient d’islamiser, à bas bruit, le monde, et notamment l’Occident et Eretz Israël !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *