Nouveau scandale a la cour Suprême : Liste arabe IN, Baroukh Marzel et Bentzi Gupstein OUT!

By  |  4 Comments

Baroukh Marzel et Bentzi Gupstein ne pourront pas être candidats à la 22e Knesset mais en revanche la Liste arabe, antisoniste et soutien des terroristes a été validée. Ainsi en ont décidé les juges à la Cour suprême grâce à la voix déterminante de la présidente Esther ‘Hayout. Seul le juge Noam Solberg s’est prononcé contre l’invalidation de Marzel et Gupstein.
Comme cela s’est passé pour le Dr. Michaël Ben-Ari lors de l’élection précédente, la commission centrale électorale avait validé la candidature des deux membres d’Otsma Yehoudit mais la Cour suprême a accédé aux requêtes de mouvements politiques et de Juifs réformés qui demandaient l’annulation de la décision de la commission.
La réaction d’Ostma Yehoudit a été vive. L’avocat Itamar Ben-Gvir a déclaré: « A gauche, on avait compris que sans Otsma Yehoudit il n’y aura pas de majorité pour un gouvernement de droite. Alors ils ont tout fait pour nous porter atteinte. Mais cela ne leur servira à rien car la population d’Israël comprend très bien qu’il s’agit d’un combat pour les principes. Cette décision de la Cour suprême accordera à Otsma Yehoudit le mandat qui lui manque. Notre première demande lors de la prochaine législature sera de modifier la composition de la Cour suprême ».
Bentzi Gupstein a déclaré quant à lui: « La Cour suprême a démontré une fois de plus qu’elle est une annexe du parti Meretz. La députée Heba Yazbak (Balad) qui a écrit du terroriste-assassin Samir Kuntar qu’il était un ‘shahid’ et qui regrette Gamal Abdel Nasser n’a pas été invalidée quant à elle. Pour les juges de la Cour suprême, appeler au meurtre des soldats de Tsahal (Ofer Kassif) est légitime mais lutter contre l’assimilation ne l’est pas ».
Le parti Yemina a également exprimé sa forte désapprobation après le verdict des juges en publiant une courte vidéo qui résume toute cette situation ubuesque (v. vidéo). Dans un communiqué, le parti dirigé par Ayelet Shaked dit: « Il s’avère une fois de plus que les principes de défense des minorités, d’égalité et du droit d’élire et d’être élu ne s’applique qu’envers les députés arabes, qui haïssent Israël et soutiennent le terrorisme. C’est le théâtre de l’absurde dans toute sa splendeur comme cela le fut lors de l’invalidation du Dr. Michaël Ben-Ari. Les juges à la Cour suprême ne ratent jamais une occasion de montrer qu’ils sont totalement déconnectés de la population ».
A gauche, par contre, c’est la liesse. De la liste Bleu-Blanc au Camp Démocratique en passant par le Parti travailliste-Gesher on se félicite d’une décision « qui exclut de la Knesset des éléments extrémistes et racistes ».
Ahmed Tibi, Ayman Oudeh et cie doivent bien rire entre eux.
Source :
https://lphinfo.com/candidatures-liste-arabe-in-baroukh-marzel-et-bentzi-gupstein-out/

happywheels

4 Commentaires

  1. duchene

    28 août 2019 at 21 h 51 min

    Pourquoi donne le droit à des musulmans de voter contre nous………..

  2. Elie KAZADO

    28 août 2019 at 23 h 07 min

    Oui c’est à NOUS LE PEUPLE DE LA NATION JUIVE
    D’ISRAEL DE VOTER à Droite ( YEMINA ).
    Ces gauchistes sont nos ennemis collabos de nos
    assassins .Il faut manifester contre cet décision
    de la soit disant court de justice !

  3. Rosa SAHSAN

    29 août 2019 at 19 h 24 min

    C’EST ECOEURANT.
    Ces juifs de gauche sont tombés sur la tête. Comment peut-on tolérer cela?
    Si, j’habitais en Israël c’est pour YEMINA que je voterais des deux mains.
    Bibi est devenu has been.
    ROSA

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *