«Comparer la guerre d’Algérie et la Shoah est de la folie sur tous les plans»

By  |  10 Comments

Ainsi, Emmanuel Macron souhaite donner à la guerre d’Algérie « le même statut que celui qu’avait la Shoah pour Chirac en 1995 ». Le mot de « statut » trahit évidemment les limites du personnage. Des événements tragiques chargés de passions et de souffrances humaines sont donc réduits au mot de statut, un terme juridique, administratif, bref, un moyen, un outil, un calibrage.
Dans quel but ? La réponse est à double détente : ce serait pour mettre fin à un conflit mémoriel et, donc, pour réconcilier les Français entre eux et avec leur passé. Mais au-delà de cette justification apparente et artificielle apparaît le second objectif, de tactique politicienne : mettre en garde non plus, comme en 1995, contre le Front national accusé d’antisémitisme en raison des dérapages verbaux de son chef mais, cette fois, contre le Rassemblement national et son opposition à la politique d’immigration.
Cette manipulation de l’Histoire est intellectuellement fausse et malhonnête. Elle est politiquement perverse.
Elle est fausse par ce qu’il n’y a rien de commun entre la « participation de la France à la Shoah » et la guerre d’Algérie, rien de commun entre un génocide monstrueux et cyniquement assumé par un État totalitaire, dont les exemples sont rares et n’égalent jamais le caractère systématique du nazisme, et les combats liés à la colonisation ou à la décolonisation, qui n’ont jamais eu pour but de détruire une population et ont même souvent été accompagnés de progrès médicaux, sanitaires, économiques, rien de commun entre les six millions de Juifs assassinés et les deux millions d’habitants en 1830 devenus dix millions en 1960, lorsque la France a quitté ce qui était devenu l’Algérie.
C’est intellectuellement malhonnête parce que les deux situations n’ont pas la même structure : en 1942-1944, la minorité juive présente en France depuis longtemps a été dissociée de la nation et abandonnée par un gouvernement non démocratique et soumis à l’étranger au point d’en devenir le complice dans une entreprise génocidaire inégalée dans l’Histoire. Peu de Français y ont collaboré. Certains s’y sont opposés. La « guerre d’Algérie », au contraire, a été menée au nom de la République par un gouvernement démocratique légitime, issu d’élections. Des millions de jeunes Français y ont participé. Le but était d’abord de lutter contre une rébellion particulièrement cruelle, de préserver la présence de plus d’un million de pieds-noirs sur leur terre et de pacifier la population en lui apportant une aide médicale, scolaire, économique, celle à laquelle contribuaient les SAS, notamment. Comme tous les pays dotés d’une façade maritime en Europe, la France a mené une entreprise coloniale qui, pour elle, n’a pas été une bonne affaire, comme l’a montré Jacques Marseille, et elle a été plus maladroite encore dans la décolonisation, dont les victimes ont d’abord été les Français d’Algérie, pieds-noirs, Juifs et harkis massacrés ou contraints à l’exil. Il faudrait donc que les victimes s’excusent auprès de leurs bourreaux. Dans les deux cas, les Juifs sont parmi les victimes, mais ici, en tant qu’anciens « colons » – ce qui est, d’ailleurs, faux -, il faudrait qu’ils soient parmi les coupables ?
La « communauté juive » demandait la réparation que le discours de Chirac lui a fournie. Il s’agissait de répondre à l’attente d’une partie des Français. Il était historiquement discutable d’engager la responsabilité de la France plutôt que celle de l’État français soumis à l’Allemagne, mais on pouvait y voir de la générosité, sans prendre conscience du danger mortel de la repentance injustifiée quand elle détruit une fierté nationale sans laquelle un peuple meurt. En revanche, il devient totalement pervers de prendre à son compte le discours d’un autre État qui a édifié un pouvoir non démocratique sur le roman noir de la guerre d’indépendance. La colonisation n’est pas un crime contre l’humanité.
On ne fait pas des Français en cultivant chez les immigrés la fierté de leur autre pays et leur hostilité envers celui qui les accueille mais en les appelant à participer à la fierté du peuple qui les reçoit.
Source :
https://www.bvoltaire.fr/guerre-dalgerie-la-derniere-manipulation-de-lhistoire-de-macron/

happywheels

10 Commentaires

  1. Rosa SAHSAN dit :

    Ce minable n’a aucune pudeur. Il est de plus en plus dingue.
    Je ne sais pas si il mesure l’ampleur de sa connerie. Mais comment les pieds noirs et le harkis vont accepter cela.
    Et un hommage aux victimes de la rue d’Isly il en pense quoi ce minable.
    ROSA

  2. Gros Pec dit :

    Je viens d’une famille d’origine algérienne dont beaucoup de mes ancêtres sont morts pour la libération de l’Algérie! La plus part n’ont pas dépassé la trentaine et une bonne partie sont enterrés à Alger aux carrés des martyrs, dans le meme cimetières que les présidents de la république ! Quand je discutais avec ma grand-mère (paix à son âme) elle a perdu tout ces frères pendant la guerre ! Et bin elle me disait que c’etait du gâchis et qu’il étaient mort pour rien ! L’algerie C’était mieux avant !!!Mon rêve le plus chère revoir des juifs s’installer en Algérie !
    Comparer la Shoah à la guerre d’Algerie et d’une bêtise abyssale ! Aucune comparaison n’est possible ! Dans un cas c’est la volonté de détruire, d’anéantir un peuple, une histoire, une’ civilisation ancestrale ! De l’autre c est une guerre d’indépendance ! Pas de comparaison possible
    Force les reufs

    • amyas dit :

      pffffttt.. » c etait mieux avant » des mots dits par une vieille sénile et bêtement répétés et retranscrits.
      c est quoi la Shoah? la volonté d exterminer un peuple ou une race?
      et qu est ce que la colonisation?
      la volonté d apporter bonheur et richesse aux indigènes?
      c est apparemment ce que vous voulez insinuer..
      alors lisez bien l histoire de l Algerie francaise de 1830 à 1962 .et non pas seulement à partir de 1954. Peut-être vous réveillerez vous moins ignorant..

  3. Mais quel connard ce Macron !!!, j’ai visité pas mal de reseaux sociaux et de forums de discutions, tous critique violemment les commentaires de Macron, je ne sais pas ce que cherche cet abruti, surement le vote algérien, comme il a réussi a obtenir le vote musulman et antisémite suite ason comportement de salaud a Jérusalem

  4. Lys dit :

    Mais il a perdu la tête ma parole ! Combien de temps encore va t il continuer à dénigrer la Shoah ?!!!

  5. capucine dit :

    On ne peut pas comparer les deux…la Shoah c’est l’éradication d’un peuple juif dans toute l’Europe par les boches SS .
    J’espère que les juifs français ne voteront surtout pas pour le psychopathe macron
    Qu’ il aille au diable avec sa dictature

  6. capucine dit :

    On ne peut pas comparer les deux…la Shoah c’est l’éradication d’un peuple juif dans toute l’Europe par les boches SS .
    J’espère que les juifs français ne voteront surtout pas pour le psychopathe macron
    Qu’ il aille au diable avec sdictature

  7. daniel dit :

    On ferait mieux d’honorer de toutes les manières possible nos frères et sœurs Harkis.
    Qui Eux!! on choisit d’être Français.
    Comme les Juifs qui vivent en France.
    Au lieu de cela, on accorde une nationalité à des merdes qui d’ailleurs n’en veulent pas.
    Put…je suis en colère.

    • capucine dit :

      moi aussi je suis en colère par le comportement agressif de macron à Jérusalem qui a agit pour se faire bien voir des muzz en France pour qu’ils votent pour lui !! y a que ça qu’il l’intéresse …je crois que son cerveau a été monté à l’envers bientôt sa méchanceté le perdra !

  8. Rony d'Alger dit :

    Ce bâton merdeux est décidément insupportable.Il n’a décidément pas encore surmonté le viol dont il fût victime à l’age de 13 ans du fait de l’hystérie d’une quasi malade mentale, mariée et mère de famille de trois enfants. Il est quand même bizarre que l’on condamne les agissements de gabriel matzneff et que l’on ne mentionne pas l’acte ignoble de cette tarée qui passe son temps à se faire coiffer et maquiller, et qui ne semble pas du tout gênée et s’exhibe.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *