Démocratie participative, ce site raciste et antisémite va-t-il enfin être interdit ?

By  |  11 Comments

HAINE – Faute d’avoir pu identifier formellement son ou ses auteur(s) et de savoir quel est son véritable hébergeur, la justice assigne en référé ce jeudi neuf fournisseurs d’accès à Internet afin d’obtenir le blocage d’un site raciste et antisémite.
08 nov. 13:50 – La rédaction de LCI
Il prétend « défendre et promouvoir les valeurs démocratiques et humanistes conformément à l’idéal de justice sociale qui l’anime ». Pourtant, en consultant les articles du site Démocratie Participative, on découvre avec horreur des contenus ouvertement racistes et antisémites. Dans un récent article, la secrétaire d’État à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon, est assimilée à une « sorcière juive ». La députée LaREM, Laetitia Avia, est rebaptisée « négresse des juifs », l’humoriste Yassine Belattar est traité de « bougnoule de Macron » et le rappeur Youssoupha est qualifié de « nègre excrémentiel ».

Et à ce jour, malgré plusieurs tentatives, la justice n’est pas parvenue à obtenir la fermeture de ce site bien connu de la « fachosphère » et dont l’audience dépasse tout de même les 800.000 visites par mois. Tout d’abord, le ou les auteur(s) préservent astucieusement leur anonymat, ce qui complique les poursuites judiciaires.

Mais surtout, le site est hébergé aux Etats-Unis, où la liberté d’expression est protégée par le premier amendement. D’autant que, comme l’explique Le Parisien, son adresse IP renvoie vers une société américaine qui permet l’anonymisation du véritable serveur sur lequel le site est hébergé. Des réquisitions judiciaires ont bien été adressées à plusieurs hébergeurs outre Atlantique, mais en vain.
Du coup, la justice française n’a d’autres choix que de se tourner vers les opérateurs télécoms français. Ce jeudi, le Tribunal de grande instance de Paris va donc examiner une assignation en référé, dont le procureur de la République de Paris est à l’origine. Le but : ordonner aux fournisseurs d’accès à Internet le blocage du site dans les quinze jours sous peine de verser une astreinte de 10.000 euros par jour de retard.

Mais la justice ne compte pas s’arrêter là. Elle espère découvrir l’identité du responsable de ce site. Selon les recherches effectuées par le Bureau de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), il pourrait s’agir du nationaliste breton, Boris Le Lay, rapporte Le Parisien. Ce militant d’extrême droite, plusieurs fois condamné notamment pour provocation à la discrimination raciale, est très actif sur Twitter où il ne cache pas ses penchants racistes et antisémites. Or, Boris Le Lay ne réside plus en France depuis plusieurs années et se serait expatrié au Japon, pays avec lequel la France n’a pas signé de convention d’extradition.
Source :
https://www.lci.fr/justice/democratie-participative-ce-site-raciste-et-antisemite-va-t-il-enfin-etre-interdit-2103904.html

happywheels

11 Commentaires

  1. Marie

    8 novembre 2018 at 20 h 40 min

    C’est sur que c’est Boris le Lay ???? Ça m’etonne

    • liguedefensejuive

      8 novembre 2018 at 21 h 00 min

      sur sa page Facebook Boris Le Lay n’attaque pas les juifs

      • liguedefensejuive

        8 novembre 2018 at 21 h 01 min

        D’après Le Monde, le responsable du site serait Boris Le Lay, un militant d’extrême droite radicale, fiché S, condamné à plusieurs reprises et exilé au Japon

        • jacko Lévy

          9 novembre 2018 at 9 h 37 min

          c’est tout de même ce que je clame depuis belle lurette et içi même !!

          et, tenez! en prime je vous offre son pseudo, sous lequel il publie et qui est un secret de polichinelle
          c’est : GANDALF !!

  2. Alex

    8 novembre 2018 at 21 h 41 min

    Boycottons les sushis !
    Non mais sérieux. Les nazis, on a les noms. Faut arrêter de faire semblant.
    benedetti, gabriac, chatillon, dieudonné, bissuel, faurisson (Ah non, lui c’est mort) et l’autre dégénérée de herbais de thun. Arrêtons de chercher des excuses. Allez, pour changer on va citer Gandhi :  » Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence. « 

  3. vrcngtrx

    9 novembre 2018 at 12 h 55 min

    breizatao(point)com le site identitaire breton et de réinformation anti-invasion est à nouveau accessible

    DP par contre pue vraiment de la gueule ! on peut comprendre qu’être condamné aussi lâchement puisse pousser à la rébellion mais sombrer à ce point – sauf erreur sous l’influence de rySSen – non seulement c’est malsain (quel respect pour la mémoire de tous les français victimes du nazisme) mais en plus c’est très con puisque ça encourage la riposte d’état envers la liberté d’expression

    Il y a aussi le fait que DP commence à parler ‘ d’alliance objective ‘ avec les envahisseurs (s’allier avec l’islam contre les juifs) …

    • liguedefensejuive

      9 novembre 2018 at 13 h 22 min

      A notre connaissance aucun demande d’interdiction a été lancé contre le site Breiatao. L’accusation  » juifs soutiens à l’immigration » est très ancienne.Les antijuifs s’imaginant que les BHL et autres Attali sont les dirigeants des juifs de France. Aujour’hui les intellectuels de l’extreme droite s’appellent Finkelkraut et Zemmour.

      • vrcngtrx

        9 novembre 2018 at 14 h 33 min

        Merci LDJ vous corroborez ce qui me semblait bien se passer

    • jacko Lévy

      9 novembre 2018 at 17 h 14 min

      ils font des clins d’ oeuil de plus en plus lourds a Enculité et Résignation…. Le vieil exhibitioniste Alain Saroual , alias Bonnet d’ âne, boxeur en robe de chambre, se verrait bien pacsé avec la ravissante le Lay
      curieuse manie de ces détritus de changer de blaze, tout comme le Ryssen, de son vrai nom Lalin
      et ce sont ces virgules excrémentielles qui viendront reprocher a un Bruel de s’ appeler en vrai Benguigui ou encore a un Victor Nataf de se nommer Lanoux

  4. vrcngtrx

    9 novembre 2018 at 14 h 44 min

    HS.
    « IVème Reich Vs Vème République »
    .

    • jacko Lévy

      9 novembre 2018 at 17 h 05 min

      intéressant cet aigle

      reprenant par son dessin la devise des Templiers, qui était CAVE ADSUM …

      aux latinistes de nous le traduire, sans le Gaffiot , bien sur !! 😆

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *