VIDEO-Drôme : Aux cris d’ »Allah Akbar » un soudanais tue 2 innocents à coups de couteau et blesse 5 personnes

By  |  19 Comments

Quatre personnes ont également été blessées par l’attaque d’un individu sur des passants dans le centre-ville de Romans-sur-Isère. Trois sont dans un état grave.
Drame à Romans-sur-Isère, dans la Drôme, ce samedi. Un homme a été interpellé après avoir semé la panique au centre-ville, portant des coups de couteau à plusieurs passants. Deux personnes sont décédées et quatre sont blessées, dont trois grièvement. L’auteur présumé a attaqué plusieurs personnes dans un commerce et dans la rue avant d’être interpellé vers 11 heures, a précisé une source proche de l’enquête.

Selon nos informations, le suspect a déclaré se nommer Ahmed O., né en 1987. L’auteur présumé des faits dispose d’un titre de séjour depuis janvier 2017 et a le statut de réfugié. C’est un équipage de police secours qui a procédé à son arrestation. Dépourvu de papiers d’identité, il a déclaré se nommer Ahmed O., né en 1987 au Soudan et, sous cette identité, il est inconnu des services de police.
L’une des deux victimes ayant succombé serait un boucher du centre-ville. Le pronostic vital de l’une des personnes blessées est engagé, selon une de ces sources concordantes. La police judiciaire de Lyon est saisie de l’enquête. Le Parquet national antiterroriste (Pnat), en lien avec le parquet de Valence, « est en évaluation actuellement » pour savoir s’il se saisit de l’enquête.
Armé d’un couteau, l’auteur présumé « s’est rendu dans un bureau de tabac » dont il a attaqué le patron, a indiqué à l’Agence France-Presse Marie-Hélène Thoraval, la maire de la commune. « Sa femme est intervenue et a été blessée aussi », a-t-elle déclaré. L’assaillant est, par la suite, « allé dans un autre commerce, une boucherie, où il s’est emparé d’un nouveau couteau », avant de poursuivre sa mortelle randonnée dans le centre de cette ville de 35 000 habitants, via les places Gailly et Jean-Jaurès. « Il est entré dans la boutique. Il a pris un couteau, en sautant par-dessus le comptoir, et a planté un client, puis est reparti en courant », explique à l’Agence France-Presse Ludovic Breyton, le patron de l’établissement où une personne a été tuée. « Ma femme a essayé de porter assistance à la victime, en vain. »
L’auteur présumé a été interpellé sans résistance très rapidement après les faits, peu après 11 heures. « On ignore pour l’heure les motivations de cette attaque », a indiqué la mairie de Romans dans un communiqué, précisant que les blessés sont « en urgence absolue ». Selon des témoins cités par la radio France Bleu Drôme Ardèche, l’assaillant aurait crié « Allah akbar » en se précipitant sur ses victimes. Il aurait demandé aux policiers qui l’ont interpellé qu’on « le tue », selon David Olivier Reverdy, secrétaire national adjoint d’Alliance police nationale. « Tous les ingrédients d’un acte terroriste sont pour nous réunis », a-t-il ajouté sur BFM TV.
Sur Twitter, après l’attaque, Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a indiqué que « toutes [ses] pensées vont aux victimes de l’attaque de Romans-sur-Isère et à leurs proches ». « L’auteur présumé a été interpellé par la police nationale. La DIPJ de Lyon est mobilisée, sous l’autorité de la justice, pour établir la nature et les circonstances de cet acte odieux », a également écrit le ministre. Emmanuel Macron a également réagi, peu avant 15 heures. « Mes pensées accompagnent les victimes de l’attaque de Romans-sur-Isère, les blessés, leurs familles. Toute la lumière sera faite sur cet acte odieux qui vient endeuiller notre pays déjà durement éprouvé ces dernières semaines », a-t-il affirmé. Emmanuel Macron « a été prévenu vers 12 heures par le ministre de l’Intérieur » Christophe Castaner, a indiqué son entourage. Le chef de l’État est « en contact permanent avec le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur », qui s’est rendu sur place dans l’après-midi.
« En pleine crise sanitaire, les attaques au couteau continuent : la barbarie et la lâcheté jusqu’au bout », a tweeté le président LR du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. Qualifiant l’attaque d’« attentat islamiste », Marine Le Pen a, quant à elle, demandé au gouvernement, dans un tweet, de « cesser absolument de vider les prisons et les centres d’accueil de demandeurs d’asile ».
Source :
https://www.lepoint.fr/faits-divers/drome-attaque-au-couteau-a-romans-sur-isere-deux-morts-04-04-2020-2370076_2627.php

happywheels

19 Commentaires

  1. josué bencanaan

    4 avril 2020 at 16 h 22 min

    il devait avoir le covid 19, il a son excuse !

  2. duchene

    4 avril 2020 at 16 h 39 min

    c est la religion qui les rend fous…………….Je ne comprends pas pourquoi Hitler s en est pris aux juifs…………….

    • STOP OU ENCORE

      12 avril 2020 at 23 h 23 min

      Réponse , c’est simple il est plus facile de s’en prendre au autres qu’a ses semblables et avec les fous faut pas chercher a comprendre les cons osent tout c’est bien connu M Audiard.

  3. benjamin

    4 avril 2020 at 17 h 40 min

    c est surement un acte terroriste islamiste !comme vont l affirmer sans doute! tous les medias et les officiels !! mais lorsque la meme chose se passe en israel alors des medias comme libè le monde le monde diplo l huma mediapart France inter arte et autres parlent bien volontiers d acte de resistance !!!surtout d ailleurs le petit moustachu !le joseph KRASNY !!le malheureux ne savait sans doute pas que ce krasny existait bien et horreur malheur c est UN JUIF !!!!

  4. Poissonchat

    4 avril 2020 at 17 h 48 min

    Ah oui,j ai compris:les impôts et autres taxes payent l’hebergement,la nourriture,etc a des gens comme ça?
    C’est clairement beaucoup plus interessant que de payer,je sais pas…des soignants,hopitaux,pompiers,gendarmes…

    • Paul06

      5 avril 2020 at 6 h 58 min

      Surtout pas d’amalgame avec  » la religion d’amour et de paix », rien à voir avec l’ islam. C’est belloubet et Macron et Philippe… qui l’affirment, alors.

  5. Treuillot

    4 avril 2020 at 18 h 20 min

    Suis écœuré de cet acte et de l’accueil de gens qui n’ont rien à faire en France !

    • STOP OU ENCORE

      6 avril 2020 at 9 h 11 min

      désolé et pardon pour vous , la France n’existe plus , ce pays est islamiste , un ancien voisin me disant que pendant l’occupation Allemande notre pays étant plus sur que maintenant c’est dur et triste d’entendre cela et pourtant je commence a le croire ….

      • liguedefensejuive

        6 avril 2020 at 9 h 53 min

        pas pour les juifs et les résistants

        • STOP OU ENCORE

          6 avril 2020 at 12 h 45 min

          croyez moi depuis ça n’a pas changer beaucoup , ici c’est de pire en pire .

  6. vrcngtrx

    4 avril 2020 at 19 h 07 min

    « Ahmed né au Soudan dispose d’un titre de séjour et a le statut de réfugié »
    acte odieux

  7. capucine

    4 avril 2020 at 19 h 25 min

    C’ est un soudanais arrivé en France en toute inégalité vu que les frontières sont grandes ouvertes…c’est de la faute à l’irresponsabilité de macron

  8. Ziona

    4 avril 2020 at 20 h 56 min

    Encore un déséquilibré… il aurait fallu l’achever, on va encore payer pour cette crevure !!

  9. vrcngtrx

    5 avril 2020 at 0 h 57 min

    « Deux personnes sont décédées et quatre sont blessées dont trois grièvement : Allahu akbar »
    .

  10. roni

    5 avril 2020 at 7 h 55 min

    un migran soudanais musulman qui a tue et blesse des croises blanc
    ca s appel un acte terroriste anti blanc et chretien…

  11. roni

    5 avril 2020 at 8 h 12 min

    encore un terroriste de DAESH infiltre parmi les migrants et qui a attendu le moment vevu par passer a l acte…

  12. benjamin

    5 avril 2020 at 8 h 48 min

    je t amene des hommes qui aiment la mort aussi passionnément que tu aimes la vie … khalid ibn al walid guerrier compagnon de mohamed !

    • liguedefensejuive

      5 avril 2020 at 11 h 44 min

      Voici le visage de Julien Vinson, 44ans, massacré par Abdallah Ahmed-Osman, clandestin somalien et islamiste, devant son fils, à Romans.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *