Emmanuel Macron a appelé Éric Zemmour pour lui apporter son soutien après son agression

By  |  3 Comments

Selon nos informations, Éric Zemmour a reçu un appel du président de la République ce vendredi, vers 8h du soir, en guise de soutien, après la diffusion d’une vidéo montrant l’agression du chroniqueur du Figaro. Éric Zemmour et Emmanuel Macron se sont entretenus très longuement au téléphone.
C’était la première fois qu’ils se parlaient au téléphone. Ce vendredi, Emmanuel Macron a appelé Éric Zemmour pour lui faire part de son soutien après la publication d’une vidéo montrant le chroniqueur du Figaro insulté par un homme, en pleine rue. L’appel téléphonique s’est déroulé dans la soirée, aux alentours de 20 heures, soit près de 24 heures après la diffusion de la vidéo de l’agression sur les réseaux sociaux. Selon nos informations, le président de la République s’est entretenu très longuement avec Éric Zemmour. L’appel entre les deux hommes a duré environ 45 minutes. Par ce geste, l’Elysée a réaffirmé sa volonté de faire vivre le débat, et de ne tolérer aucune agression verbale ou physique qui viendrait menacer le bon déroulement de la vie démocratique et intellectuelle du pays. Agressé en février 2019, dans les rues de Paris, le philosophe et essayiste Alain Finkielkraut avait de la même manière bénéficié du soutien d’Emmanuel Macron, qui lui avait téléphoné.
Dans un tweet publié vendredi dans la soirée, peu après 20h, soit au moment même où Eric Zemmour et Emmanuel Macron s’entretenaient au téléphone, la secrétaire d’Etat à l’égalité hommes-femmes, Marlène Schiappa, a également fait part de son soutien à l’intellectuel avec lequel elle avait récemment débattu dans l’émission Face à l’info, sur Cnews. « Les injures publiques et les menaces d’agressions sexuelles sont injustifiables, qu’elles visent une femme ou un homme, Eric Zemmour ou nos amies, dans la rue ou sur Twitter ! a-t-elle écrit. Ce n’est pas une question de personnes, c’est une question de principes ». Avant de conclure: « Un principe n’est pas variable ».
Source :
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/info-va-emmanuel-macron-appele-eric-zemmour-pour-lui-apporter-son-soutien-apres-son-agression-118886

Alors qu’affluent de droite comme de gauche les soutiens à Eric Zemmour il se trouve que l’écrivaillon Claude Askolovitch ose traiter parler de fascisme en parlant de Zemmour dans un papier sur le site SLATE qui n’est que jalousie ,haine et rancœur.
Evidemment il ne fait pas du tout la même audience sur Arte ou France Inter que Zemmour sur Cnews.
Askolovitch ne risque pas de sa faire agresser dans les rues de Paris Personne ne le connait hormis le cercle des journalistes de France Inter et leurs amis
http://www.slate.fr/story/190212/agression-eric-zemmour-crachat-rue-barbarie-fascisme-ressemblance

Rien d’étonnant il suffit de se rappeler le soutien d’Askolovitch a l’antisémite Mehdi Meklat

En février 2017, une polémique éclate sur les réseaux sociaux, puis dans la presse, concernant d’anciens tweets racistes, antisémites, homophobes et misogynes de Mehdi Meklat, jeune écrivain à la mode, ancien de France Inter et figure du Bondy Blog. Claude Askolovitch prend la défense de Meklat sur Twitter en ces termes : Un gamin qui tweetait des blagues nazes pour tester sa provo est moins immonde que ceux qui utilisent ses conneries passées ; puis écrit un long texte sur Slate, « L’impossible vérité de Mehdi Meklat », où il s’interroge sur la double identité de Meklat et les hypocrisies de cette polémique.
Askolovitch est attaqué par Martine Gozlan dans Marianne : On croit rêver, c’est à crever. La haine crève l’écran et ils ne veulent pas la voir, et par l’ancien directeur de France Inter Philippe Val, qui lui reproche de défendre « l’indéfendable »

happywheels

3 Commentaires

  1. Benchetrit Alex

    2 mai 2020 at 15 h 02 min

    Il faut dire qu’il y a déjà beaucoup plus de racaille sur l’île de France que d’habitude. Les médias ne l’annonce guère mais nous constatons plus de coups de couteau, agressions,vols, harcèlement etc..(90% venant des Arabes/Musulmans ).Ces lâches s’en prennent surtout aux plus faibles, aux vulnérables. Il faut prendre en compte que des milliers de prisonniers ont été libérés depuis la mi-Mars …Je ne reconnaît plus la France.

    • STOP OU ENCORE

      3 mai 2020 at 1 h 25 min

      j’ai eu un sérieux accrochage dans un embouteillage dans une ville de Bretagne , tranquille dans mon véhicule trois individus me sont tombés dessus sans aucune raison , j’ai menacer de les tuer en sortant un énorme tournevis affuté comme un rasoir ils sont parti comme des lâches, les racailles sont des merdes et des grosse merdes mais comme ils ont toutes les libertés ce pays de traitres & de lâches , franchement j’ai plutôt hâte que ça pète une fois pour toute.

  2. Franccomtois

    2 mai 2020 at 17 h 51 min

    Franchement micron devrait tout simplement la fermer.Parfois il vaut mieux être ignorer par les crevures.Vu l´état de la France il va devoir en appeler des gens.Combien d´anonymes se font racketter,voler,agresser,violer par des salopards et n´ont le soutien de personne,surtout pas des politiques apatride et d´une justice qui vit á 4 pattes le pantalon baissé.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *