EXCELLENT :Le fondateur de BDS, Omar Barghouti, interdit d’entrer aux États-Unis

By  |  12 Comments

Barghouti a été arrêté mercredi à l’aéroport Ben Gourion et empêché d’embarquer dans un avion pour les États-Unis alors qu’il avait des documents de voyage valables.
Le fondateur du BDS et militant anti-israélien Omar Barghouti s’est vu refuser l’entrée aux États-Unis.

Barghouti a été arrêté mercredi à l’aéroport Ben Gourion et empêché d’embarquer dans un avion pour les États-Unis alors qu’il avait des documents de voyage valables.
Il a été invité par l’Arab American Institute à Washington pour participer à plusieurs conférences et programmes éducatifs. Il planifiait également une tournée de conférences, prononçant des discours et participant à des événements publics, notamment à NYU à Washington, DC, à New York et à l’Université Harvard. Là, il devait également rencontrer des décideurs, des leaders d’opinion et des journalistes.

L’itinéraire de Barghouti comprenait également la participation au mariage de sa fille.

Barghouti n’a pas pu voyager récemment, parce que le gouvernement israélien n’a pas renouvelé ses documents de voyage, ce qui l’a empêché d’entrer et de sortir du pays.

En février, Amnesty International a demandé à Israël de «mettre fin à l’interdiction de voyager arbitraire à l’encontre du défenseur des droits humains Omar Barghouti», une demande à laquelle le gouvernement a souscrit.

Pourtant, bien que Barghouti soit arrivé à l’aéroport Ben Gourion prêt à prendre l’avion pour les États-Unis, il a été informé que le consulat américain à Tel-Aviv avait été chargé par les services américains de l’immigration et de la citoyenneté (USCIS) d’empêcher Barghouti de se rendre aux États-Unis. ceci en dépit du fait qu’il est titulaire d’un visa valide aux États-Unis jusqu’en 2021
On a dit au fondateur de BDS qu’il s’agissait d’une « question d’immigration ».

Le président de l’AAI, James Zogby, a qualifié Barghouti de « voix palestinienne de premier plan en matière de droits de l’homme », ajoutant que « ceci est le dernier exemple du mépris de l’administration Trump pour ces droits ».

Zogby a également accusé Trump d’essayer de « faire taire les voix des Palestiniens ».

Les membres du Congrès Lee Zeldin (R, NY-1) ont défendu la décision en déclarant que « la montée de l’antisémitisme et de la haine anti-israélienne dans le monde, dans notre pays, sur les campus universitaires et dans les salles du Congrès » doit être rejetée.

« La haine anti-israélienne et antisémite de Barghouti ne doit pas être tolérée, renforcée ou adoptée, et j’applaudis au refus de l’administration de son entrée aux États-Unis », a déclaré Zeldin.
Source :
https://www.jpost.com/Breaking-News/BDS-founder-Omar-Barghouti-denied-entry-to-the-US-586558&prev=search

happywheels

12 Commentaires

  1. Paul06

    11 avril 2019 at 18 h 44 min

    Bonne nouvelle. Je constate encore une fois le soutien inconditionnel de Amnesty International aux terroristes palestiniens.

  2. RONNY

    11 avril 2019 at 19 h 38 min

    C’est un terroriste, un islamiste qui propage la haine du Juif et d’Israél dans le monde entier. Maintenant qu’il est en Israél mettez le en prison, A VIE !!!!

  3. Jako Lévy

    11 avril 2019 at 19 h 38 min

    oui? what else ??

    CE TYPE IL VIT OU ?

    si c’est en Israel, y a un gros blême………car a ce moment sa place est quelque part dans une prison du sud Néguev

  4. jeannine zimner

    11 avril 2019 at 21 h 13 min

    Hazak

  5. vrcngtrx

    12 avril 2019 at 3 h 15 min

  6. Rosa SAHSAN

    12 avril 2019 at 7 h 19 min

    D’accord avec Jako Lévy. Même le sud Néguev est trop bien pour lui.
    Mais, je me demande : puisqu’il déteste tellement Israël pourquoi y vit-il.
    ROSA

    • Jako Lévy

      12 avril 2019 at 11 h 10 min

      salut Rosa

      réponse: en France ils sont des millions a haïr profondément la France , pourquoi y vivent ils ??
      et sont prêts a servir de bouffe aux crabes pour venir y vivre ??

      en faisant mon Psy a deux balles, c’est le syndrome de détestation qu on ressent envers celui qui vous fait du bien, envers celui qu on a combattu a mort il y a 60 ans et chez qui , trés vite, on est venu chercher de quoi ne pas crever de faim, devant la faillite des « indépendances » nulles et bidons, qui comme dans toutes les sociétés primitives ( il ne suffit pas d’ avoir un parc de Mercedes et des appart et comptes a Paris, pour etre vraiment civilisé)n’ ont fait que confirmer l’ animalité primitive de « ces gens-là », trés vite le clan s’ est formé autour du chimpanzé dirigeant, lequel a choisi ses potes-supporters pour l’ assister a dominer le reste du groupe -jusqu au jour ou un autre singe plus jeune le provoquera; en général un jeune colonel, parfois un général, et prendra le pouvoir, pourra bouffer les meilleures bananes, baiser toutes les jeunes femelles et………..piller l’ ensemble de la tribu !

      spectacle permanent qui nous est offert par ce continent intéressant qu est l’ afrique, tant la septentrionale que le reste!!

      héros du jour: Boutef et ses clones, Omar el Bachir, et Vayikra Zakkor (Haftara de cette semaine en Lybie avec le zaama Maréchal Haftar)

      alors Rosa? ça te convient ?? 😆

      • Seyman

        18 avril 2019 at 5 h 16 min

        CQFD….rien a ajouter!!!!

  7. Nathalie Dessouter

    12 avril 2019 at 15 h 18 min

    On devrait l’interdire de sortir de gaza, on verra, ou en seront ces envies de boycotte ….

  8. Jack Mauer

    12 avril 2019 at 19 h 12 min

    Ce Barghouti est il le frère de l’autre ..? Merci d’avance

    • liguedefensejuive

      12 avril 2019 at 19 h 15 min

      Né au Qatar en 1964, Omar Barghouti une fois adulte part s’installer en Égypte puis fait ses études à Ramallah, à l’université de Colombia à New-York ainsi qu’à l’université de Tel Aviv, université dont il est toujours étudiant3. Il n’a aucun lien de parenté avec le terroriste Marouane Barghouti

Publier un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *