FRANCHISME ISLAMISTE :Marwan Muhammad ne veut pas de drapeau français chez lui

By  |  5 Comments


Marwan Muhammad, né le 13 septembre 19781 à Paris, est un militant associatif français d’origine égyptienne et algérienne.
Trader pendant cinq ans au sein de la Société générale qu’il quitte pour des raisons d’éthiques personnelles, concepteur d’algorithmes, enseignant entre 2007 et 2009, Marwan Muhammad rejoint en 2009 l’association Collectif contre l’islamophobie en France et en est le porte-parole entre 2010 et 2014. Il est ensuite conseiller spécial auprès du Bureau des institutions démocratiques et des droits humains de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe jusqu’en 2016. Le 1er mars 2016, il devient le directeur exécutif du Collectif contre l’islamophobie en France.
Marwan Muhammad est une personnalité controversée2. Certains observateurs3,4, soulignant sa relation avec des milieux radicaux islamistes, le soupçonnent de porter un islam politique.

« >
Marwan Muhammad (ancien directeur CCIF) scande Allahu akbar pendant la marche contre l’islamophobie
« Allahu Akbar » à la marche contre l’islamophobie : quand Libé « vérifie les faits »… sans faits ni vérification
Par Samuel Piquet
Ce dimanche, le journal Libération a publié sur son site « Checknews » un article censé répondre à cette question : « Pourquoi le cri « Allahu akbar » a-t-il été scandé pendant la marche contre l’islamophobie ? ». Article qui brille par son absence de contenu et sa volonté manifeste de passer sous silence des éléments pourtant évidents.
Robinet à Marwan Muhammad
Pour cet article censé vérifier les faits, les journalistes se sont contentés… de contacter celui qui a fait reprendre l’expression à la foule, Marwan Muhammad, l’ex-dirigeant du CCIF et créateur de l’association « Les Musulmans ». Et de le citer sans jamais remettre en question ses affirmations, ni pointer les accointances du militant et des deux associations dans lesquelles il a officié avec Les Frères Musulmans – il est d’ailleurs présenté avant tout comme un « statisticien ».
Pour Checknews, il suffit donc que Marwan Muhammad « explique avoir fait scander l’acclamation par la foule pour qu’ils montrent qu’ils sont ‘fiers d’être musulmans et français’ » pour clore le sujet. Si l’on n’a pas trop de difficultés à comprendre en quoi proclamer « Allahu Akbar » est une manière d’afficher sa fierté d’être musulman, on a pourtant un plus de mal à voir en quoi cela serait un hommage à la France. Le même Muhammad raconte encore que scander ce cri n’était pas son intention : « A un moment je cite « Allahu Akbar ». Quand je dis ça, la foule s’emballe et reprend « Allahu Akbar », j’ai été surpris, mais du coup je me suis dit que j’allais faire quelque chose avec ça pour montrer qu’il faut dédramatiser l’expression ».
Face à cet unique son de cloche, à aucun moment il ne vient à l’idée des journalistes de Libé d’essayer de vérifier l’information. Jamais ils ne semblent envisager que l’un des initiateurs de cette marche, figure connue pour sa propension à voir de l’« islamophobie » à peu près partout, pourrait tenter de manipuler les journalistes comme il a instrumentalisé cette marche.
RIP les faits
Il est vrai que lorsqu’on choisit d’éluder le fait qu’il ait accusé « les médias » de salir ce cri, une de ces inversions accusatoires dont les islamistes ont le secret, on s’ôte une belle épine du pied. On évite de pointer l’indécence qui consiste à faire porter aux journalistes la responsabilité… des terroristes. Et on se laisse la possibilité d’écrire un magnifique article qui donne l’impression que la polémique ne vient pas de ce qu’il s’est passé mais de la façon dont cela a été relayé. Il aurait pourtant été très simple ici de rapporter ce que Marwan Muhammad a déclaré après avoir fait scander « Allahu Akbar » à la foule : « On en a marre que des médias fassent passer cette expression religieuse pour une déclaration de guerre ».
Bizarrement, ce site si prompt à dénoncer une polémique dès lors qu’elle a été initiée ou relayée par des personnalités apparentées FN ou proches de celui-ci, et qui n’hésite pas en pareil cas à déterrer tous les tweets ou liens compromettants, n’a pas jugé bon d’appliquer ce traitement à l’ancien dirigeant du CCIF. Sans faire beaucoup de recherches, il aurait pu simplement rappeler le côté extrêmement procédurier de l’association, sa faculté à faire passer certains actes insignifiants pour des « agressions islamophobes » ou la polémique créée par sa publication d’un communiqué le jour de l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier dénonçant la « recrudescence des actes islamophobes » et affirmant : « Le vrai danger réside du côté de ceux qui utilisent ces événements pour déverser leur haine contre une partie de la population qui est, de fait, celle qui paye le plus lourd tribut face au terrorisme ».
En revanche, le site n’a pas manqué de rappeler que « la vidéo a depuis été partagée par les comptes de personnalités politiques du Rassemblement national qui dénoncent une « marche islamiste » ». Preuve que les journalistes n’ont pas totalement perdu la mémoire, ni leur sens inné du poids deux mesures. Alors, Libé a-t-il sciemment omis certaines informations dans son article ? Vivement un nouvel article de « fact checking » pour « décoder » tout ça !
SOURCE :
https://www.marianne.net/medias/allahu-akbar-la-marche-contre-l-islamophobie-quand-libe-verifie-les-faits-sans-faits-ni

happywheels

5 Commentaires

  1. capucine

    11 novembre 2019 at 18 h 39 min

    S’il n’aime pas la France qu’il la quitte et qu’il retourne vivre au bled …se serait étonnant qu’il ait du respect pour le peuple français puisqu’il n’aime notre drapeau ni la Marseillaise et qu’il ne doit surement pas respecter les droits de l’homme et du citoyen ! DEHORS>>>>
    franchement y en a ras le bol de ces muzz qui se croit tout permis et surtout qui ont une grande gueule comme lui !

    • Zeitoun

      11 novembre 2019 at 20 h 48 min

      Marwan muhammad un étranger islamique qui doit retourner chez lui au maghreb point barre !

    • STOP OU ENCORE

      12 novembre 2019 at 3 h 59 min

      je le répète pas de retour , une petite balade aux pays des vierges et tout le monde est content, pas attentats et pas de S.A.V après vente et pas de frais supplémentaires comme les rats , trouvez mieux ….et faites moi signe je suis pour le repos et la partouze éternelle.

  2. Franccomtois

    11 novembre 2019 at 18 h 53 min

    Et nous on ne veut pas de lui chez nous,c´est aussi simple.Mais nos politiques affairistes et apatride en ont décidé autrement.Pauvre France,bien malade qu´elle est.

  3. Poissonchat

    11 novembre 2019 at 19 h 01 min

    Lamentable personnage.Mathematicien gaché par son ideologie nauseabonde…J’aimerais savoir si son organisation est financee par des pays étrangers.
    Dans la droite ligne de frère tatriq,il attise les haines et dénonce ensuite l' »islamophobie »(terme abject).Ce delire de persecution est typique de l’emprise d’une secte,ces gens veulent être des gourous ils devraient voir leurs cas etudiés par la justice plutôt que d’avoir libre parole.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *