“La déroute de la gauche israélienne ne fait que suivre le phénomène mondial”

By  |  4 Comments

Le parti travailliste israélien est le parti des fondateurs d’Israël. Celui des pionniers. Celui des kibboutz. Celui des premiers militaires glorieux. Il a dominé le mouvement sioniste pendant des lustres. C’est celui de Ben Gourion et de Rabin. Il correspond au Néo-Destour tunisien, au Parti du Congrès Indien, au FLN algérien. Aujourd’hui, il n’est plus rien. C’est que ce parti a changé. Il n’est plus aujourd’hui que le parti des hédonistes de Tel-Aviv, des artistes, des riches ashkénazes, des minorités sexuelles communautarisées. Bref, il est devenu le parti de la gauche morale. Et comme toutes les gauches morales de tous les pays démocratiques, il aura déçu par son immoralité. Ce n’est pas que les représentants des autres partis se conduisent forcément mieux. Mais eux ne chantent pas la messe de la religion morale en canon tout en faisant exactement le contraire en solo.
Les scrutins succèdent aux scrutins et les gauches morales sont balayées. Aux États-Unis, en Italie, au Brésil, en Autriche… et en Israël. Le mouvement dextrogyre semble irréversible. Israël n’a rien d’original. Lourde tendance mondiale : les partis de la gauche prétendument morale, chouchous des médias cathodiques pratiquants et des artistes modeux représentent maintenant un révulsif puissant. La fin des postures et des impostures. C’est que le réel et cruel. On peut appeler ça le populisme, mais il n’est pas non plus interdit d’y voir une preuve de la maturité populaire qui ne supporte plus la démagogie. C’est là encore on voit que la chose politique est en train de muter : on croyait la démagogie tournée vers le peuple. Elle vise désormais l’élite. Son niveau moral et intellectuel a baissé tandis que les gens du peuple ne sont plus ignorants. Et ces derniers ne supportent plus la démagogie morale des prétendues élites qui s’abaissent tandis qu’elles continuent à prendre les gens de haut.
Des naïfs ou des ignorants à moins qu’ils ne soient malhonnêtes intellectuellement, créditent encore la gauche israélienne d’incarner « le camp de la paix ». Comprendre que la droite Israélienne serait, par contraste, le camp de la guerre. Mais la gauche israélienne, qui n’a pourtant pas démérité, a été incapable d’apporter la paix au peuple Israélien. Raison pourquoi ce dernier s’est radicalement résigné alors même qu’il était prêt aux plus grands sacrifices territoriaux contre un compromis pour autant qu’il soit définitif et sincère.
L’idéologie de la gauche médiatique mondiale est de rendre responsables « les colonies ».
C’est ne rien comprendre et ne rien vouloir voir à la responsabilité du mouvement islamo-nationaliste palestinien, à son irrédentisme congénital, à son antisémitisme héréditaire, à sa fascination pour le terrorisme, culturelle.
Mais il n’est de pire aveugle et de pire sourd que la gauche médiatique mondiale.
Il semblerait que les peuples soient las de voter pour les aveugles et pour les sourds qui ont rendu ce monde encore plus insensé qu’il n’était.
Tandis que les élites mondialistes traitent ces peuples de lépreux, ceux qui voient clair y verraient plutôt le signe d’un regain de santé.
Source :
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/monde/la-deroute-de-la-gauche-israelienne-ne-fait-que-suivre-le-phenomene-mondial-105916

happywheels

4 Commentaires

  1. Hector

    16 avril 2019 at 12 h 42 min

    un grand bémol, à ce point de vue :

    Lourde tendance mondiale : les partis de la gauche prétendument morale, chouchous des médias cathodiques pratiquants et des artistes modeux représentent maintenant un révulsif puissant

    Sauf que ces partis se préoccupent tout de même de leurs pauvres.

    Or, en Israel, il y a une très légère spécificité « tabou », c’est que la gauche méprise ses pauvres, car ils sont juifs et sépharades, ou juifs issus d’autres origines. Elles les ignore, totalement et se concentre sur le les palestiniens car ils ne sont pas juifs et dignes d’intérêt aux yeux du monde international

    La gauche en Israel a des idéaux abstraits qui lui permet de s’extraire de considérations humaines propres à son pays. Il n’y a donc rien à espérer de ce parti qui ne fait que de l’abus de bien public à la face d’Israel, sans que ça ne choque personne.

    Les personnes pauvres en Israel et de conditions modestes n’ont aucun parti pour les défendre uniquement sur le plan de leurs conditions économiques désastreuses.

    cette réalité effroyable est niée par tous et par toutes. C’est absurde et dramatique.

    Israel se perd lorsqu’elle ne cherche pas la voix du coeur, et de l’amour de ses concitoyens. Ce peuple a beaucoup de mal à s’aimer, à s’aider, juste par amour et par respect, et non par obligation.

    La gauche israélienne incarne ce désastre qui de toutes les façons rejaillit sur le peuple et ses enfants .

  2. Elie KAZADO

    16 avril 2019 at 19 h 01 min

    TOUS CES GAUCHISTES DE TOUTES MOUVANCES SONT LE MAL ABSOLUT DANS CE MONDE.
    TOUS COMME L’ISLAME. CES SECTES SONT NUISIBLE ET CE PROPAGENT PAR LA HAINE
    LE MENSONGE LA VIOLENCE ECT….

  3. Hector

    17 avril 2019 at 7 h 54 min

    Cet article porte sur la gauche israélienne, semble t-il ?

    Donc, même le commentaire d’Elie KAZADO fait du déni?!!!

  4. Hector

    18 avril 2019 at 17 h 28 min

    P/S: photo bizarre et déprimante !

Publier un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *