La France de Macron doit rompre avec tous les islamistes

By  |  3 Comments

Par Rachid Barnat
Mesdames, Messieurs les Députés,
Vous venez d’être élus et vous faites partie de cette nouvelle majorité née après une véritable révolution intellectuelle opérée par Emmanuel Macron. Comme tous le disent et le répètent, vous avez un devoir éminent : celui de ne pas décevoir! Ce sera compliqué, tant les Français ont été déçus si souvent.
De très nombreuses questions vont se poser à vous et à votre majorité et la question des priorités sera difficile. Cependant une question doit attirer votre attention, souvent mal maîtrisée par les Français et qui est pourtant cruciale pour l’avenir du pays.
Cette question c’est celle de l’islamisme.
Il faut rappeler tout d’abord que l’islam de France est celui de ses anciennes colonies; c’est à dire essentiellement d’obédience malékite et de tendance soufie. Les Français musulmans, issus pour la plupart des anciennes colonies françaises, ont de tout temps, tout en préservant leur foi et leurs pratiques, pu parfaitement s’intégrer et ne pas attenter aux règles et aux valeurs de la république française.
L’islamisme : une idéologie meurtrière
Ce n’est plus malheureusement le cas depuis de nombreuses années; et aujourd’hui, la situation est devenue plus que préoccupante et pas seulement en raison des attentats odieux qui ont meurtris le pays.
Il s’est développé (en réalité on a laissé se développer) une idéologie meurtrière et porteuse de malheur. La France en est infectée tout comme ses anciennes colonies.
Tout d’abord, il faut vous mettre en garde contre le procès qui risque de vous être fait d’islamophobie. Cette théorie inventée par les partisans de cette idéologie meurtrière pour empêcher tout débat pour la combattre; et dans laquelle, malheureusement, bon nombre de politiques (beaucoup à gauche) sont tombés.
Critiquer l’islamisme politique n’est absolument pas être contre la religion; bien au contraire, c’est dénoncer ceux qui l’instrumentalisent pour prendre le pouvoir. Alors ne vous laissez pas convaincre par ceux qui vous diront que s’attaquer à l’islamisme politique, c’est s’attaquer à l’islam. C’est faux !
En second lieu, il faut aussi échapper à cette idée complètement fausse que cette situation grave s’explique par le rejet des valeurs de la républiques par une génération touchée par la pauvreté et n’ayant pas de perspectives. Il y a eu et il y a encore beaucoup de Français qui connaissent de grandes difficultés et qui, pour certains, viennent d’ailleurs, mais qui n’auraient jamais l’idée d’adhérer à l’idéologie meurtrière dont nous parlons.
Cette idéologie est le Wahhabisme que certains préfèrent appeler «salafisme» pour ne pas fâcher les pétromonarques qui doivent leurs trônes au wahhabisme et cherchent à l’exporter dans le monde.
Ces Français amis des Frères musulmans et du Qatar
Les Frères musulmans, que soutient l’émir du Qatar, diffusent cette funeste doctrine aussi bien dans les pays du printemps arabe qu’en Europe; et plus particulièrement en France où l’émir a beaucoup d’amis parmi les dirigeants et les responsables politiques.
Faut-il rappeler la liste des responsables politiques français et d’élus de l’ancienne assemblée, compromis avec le Qatar? Et que dire de Claude Bartolone qui a reçu au palais Bourbon les Frères musulmans (et leur acolyte pan-arabiste l’ancien président tunisien par intérim Moncef Marzouki), assassins de Chokri Belaid, alors que les progressistes tunisiens espéraient beaucoup des socialistes français pour les en débarrasser ?
Sans entrer dans les détails et dans l’histoire de cette idéologie, c’est l’idée d’un retour à l’islam d’origine (une origine fantasmée, soit dit en passant) et qui aurait pour mérite de permettre aux musulmans de regagner le pouvoir et l’influence qu’ils ont perdus depuis longtemps. Ce retour aux sources et, c’est en cela qu’il est très dangereux, s’accompagne d’une critique essentielle des valeurs universelles de liberté, d’égalité et donc des droits de l’homme.
Evidemment tous ceux qui adhérent à ces idées ne sont ni violents ni partisans de la violence et l’on pourrait donc être tenté de dire qu’il s’agit de leur liberté de penser.
C’est là le piège car en formant plusieurs générations à ces idées et à cette hostilité aux valeurs humanistes, cette idéologie constitue le terreau indiscutable de la violence et du terrorisme; et c’est l’erreur (ou la stratégie électoraliste?) de certains hommes politiques français et européens de prétendre à l’existence d’un islamisme modéré; comme la gauche a voulu le vendre en France mais aussi en Tunisie, pour soutenir les Frères musulmans.
C’est ainsi que les Frères musulmans ont pu radicaliser peu à peu les Français issus de l’immigration maghrébine, en refusant les valeurs universelles, en revenant sur la liberté de conscience, comme sur l’égalité des hommes et des femmes… pour faire simple, en rejetant la laïcité. Et ce, en toute impunité, voir avec le soutien des responsables politiques français !
Quand une grande partie de la population verse dans ces idées, elle est prête, en tous cas certains de ses membres, à la violence et à la lutte en versant dans le terrorisme.
Or cette idéologie dispose, hélas, de moyens considérables en argent et en moyens de diffusion grâce aux pays qui la diffusent depuis longtemps, du moins depuis la chute du mur de Berlin : les Ibn Saoud et le Qatar essentiellement.
Il vous appartient de lutter avec la plus grande fermeté non seulement contre les criminels (cela est évident) mais contre la diffusion en France de cette doctrine mortifère car lutter seulement contre les criminels, c’est laisser le venin s’installer et nourrir le terrorisme.
Il faut le faire par une condamnation sans cesse répétée de cette doctrine en montrant son côté malfaisant et en faisant en sorte d’interdire le prosélytisme par tous les moyens. Au besoin, en créant de nouvelles lois, en sanctionnant tous les comportements fondés sur cette doctrine d’un autre âge et en prononçant la dissolution de toute association qui serait fondée sur cette doctrine, contraire aux valeurs essentielles de la France.
Les partisans de cette doctrine sont des gens habiles à utiliser les lois de la république pour mener leur oeuvre de destruction. Les mieux organisés étant les Frères musulmans, beaucoup de Français ne se laissent plus duper par la rhétorique de leur chef, le petit fils du fondateur de la confrérie : Tariq Ramadan. Les Frères musulmans ont même théorisé l’idée qu’il fallait ruser et tromper son monde pour parvenir à leurs fins, en recourant à la «taqyia» (la dissimulation, comme moyen stratégique). C’est la raisons pour laquelle il faut être à la fois vigilant, ferme et ne pas hésiter à mener le combat pour la survie des valeurs de la république, ces valeurs du vivre ensemble, autrement dit la laïcité à laquelle les Français sont attachés, à juste titre.
Certains d’entre vous avez probablement pris conscience de ce danger; puisque durant la campagne électorale certains candidats projetaient de lutter contre le terrorisme et le wahhabisme qui le fonde; et dénonçaient pour certains d’entre eux, les pétromonarques qui le soutiennent en désignant le Qatar et la famille des Ibn Saoud, avec lesquels la France doit revoir ses relations.
Source :
http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2017/07/lettre-ouverte-aux-deputes-francais.html

Vétérinaire franco-tunisien, il soutient la révolution de jasmin en Tunisie. Partisan de la démocratie, il tient le blog La troisième République tunisienne et s’exprime en faveur de la laïcité, seul moyen selon lui de parvenir à l’établissement de la démocratie.

happywheels

3 Commentaires

  1. ATHENA

    15 juillet 2017 at 21 h 41 min

    La France ne peut pas car elle est tenue par de gros contrats…

  2. Gilles-Michel De Hann

    16 juillet 2017 at 19 h 06 min

    Le président français n’a pas clairement condamné le terrorisme palestinien. Le dirigeant français a de nouveau fustigé la « colonisation » israélienne et a appelé à la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem pour capitale.

    * Le rappel cinglant de Netanyahu à Macron : « Le terrorisme contre Israël tient au fait que les Palestiniens refusent de reconnaître l’existence d’un Etat juif »

    http://www.lemondejuif.info/2017/07/rappel-cinglant-de-netanyahu-a-macron-terrorisme-contre-israel-tient-palestiniens-refusent-de-reconnaitre-lexistence-dun-etat-juif/

  3. VRCNGTRX

    17 juillet 2017 at 20 h 20 min

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *