La souveraineté d’Israël peut-elle s’étendre, si la France s’effondre?

By  |  6 Comments

Article de Manfred Gerstenfeld sur le site JFORUM l’un des meilleurs sur l’information israélienne
La France s’est présentée dans les médias comme la championne de ces pays qui escomptent bien que l’Union Européenne décide des mesures punitives contre Israël, s’il annexe certaines parties de Judée-Samarie, à l’ouest du Jourdain[1]. Pourtant, la rencontre des Ministres des Affaires étrangères de l’U.E, le 15 ami n’a même pas permis d’atteindre le moindre accord sur une motion très atténuée[2].
Cette tentative de prise de la tête de la campagne anti-israélienne par la France survient au moment où celle-ci est à un stade parmi les plus faibles de toute l’histoire de ce pays. Au 22 mai la France connaît plus de 28 289 décès du Coronavirus, la plaçant parmi les nations européennes les plus touchées[3]. Les problèmes économiques sont considérables. Déjà bien avant l’émergence de la pandémie, le Produit Intérieur Brut de la France, selon le ratio de la dette était faible, à près de 100%. L’U.E incite ses états-membres à lutter pour que ce ratio se situe autour de 60% et que le déficit du budget n’excède pas 3%. A la mi-avril, les Ministres français prévoyaient un déficit budgétaire de 9% pour 2020 et une dette de 115% du ratio du PIB[4]. Cela pourrait bien être un peu trop optimiste. La popularité du Président Macron continue de décliner. Aux alentours de la fin avril, les sondages le donnaient à 38% de satisfaction. Durant les début de la pandémie, sa côte de popularité a augmenté[5].
Depuis une longue période, l’U.E a été entraînée par l’axe franco-allemand. Depuis des décennies, les Allemands étaient désireux de donner à la France un rôle plus vaste qu’elle ne le méritait, au sein de l’U.E, selon son poids politique et économique réel. C’était lié au passé atroce de l’Allemagne en temps de guerre. Ce profil plus faible qu’officiellement reconnu convenait parfaitement aux Allemands. Au cours du long exercice d’Angela Merkel à la Chancellerie, qui a débuté en 2005, l’Allemagne a commencé à devenir beaucoup plus dominante. C’était d’autant plus le cas, alors que le précédent Président socialiste français, François Hollande (2012-2017) s’est avéré un dirigeant d’une faiblesse extrême.
Un nouveau déclin du statut de la France menace. Le quotidien allemand, Die Welt, a écrit que la France était terriblement mal préparée à la survenue de la pandémie, qu’elle a payée par de nombreux décès. L’article ajoutait que la France était dorénavant très loin derrière l’Allemagne sur le plan économique. Il y a eu une énorme perte de confiance, de la part des citoyens français, dans les cercles dirigeants de leur pays. Le journal affirmait aussi qu’il y a eu un sentiment, par le passé, que la France occupait une position intermédiaire entre les pays de l’U.E du Nord de l’Europe et l’Europe du Sud plus problématique sur le plan économique. Après la crise du Coronavirus, elle appartient clairement au groupe des pays du sud[6].
Il existe bien d’autre pays membres de l’U.E incitant à l’anti-israélisme[7]. Pourquoi la France voudrait-elle à ce point être le porte-drapeau du camp anti-israélien contre l’extension de souveraineté? A ce moment critique de défaillance nationale, la France ne ferait-elle pas bien mieux de faire son propre examen de conscience? Pourquoi, en effet, prendre un rôle de leader à l”international?
Un certain nombre de facteurs semblent entrer en jeu. La politique étrangère de la France est le domaine de juridiction du Président du pays. Pourtant, un ancien assistant du Président français Nicolas Sarkozy (2007-2012) m’a dit qu’il était très difficile pour son patron de maintenir sous contrôle le Ministère des Affaires étrangères. Le Quai d’Orsay -puisque ce ministère est souvent désigné suivant sa localisation – se compte de façon très indépendante. Il poursuit inlassablement une politique pro-arabe depuis le Dix-Neuvième siècle.
En 2008, David Pryce-Jones a publié son livre : Un siècle de trahison : la diplomatie Française, les Juifs et Israël. 1894- 2007 (Edition française : Les Belles Lettres)[8]. Sa recherche comprend des documents auxquels il a eu accès à partir des archives du Ministère français des Affaires étrangères. Il a en conclu que la France a commis bien plus de dégâts au Moyen-Orient que n’importe quel autre pays au monde.

Alors que la France a perdu son empire, elle tente encore de conserver une certaine image de sa grandeur passée, bien au-delà de son réel poids politico-économique. Cela implique également de regarder Israël avec un air supérieur et arrogant. Un incident diplomatique, resté gravé dans les mémoires, a éclaté en 2001, lors d’un dîner privé organisé Conrad Black, alors propriétaire du Daily Telegraph, où l’Ambassadeur de France au Royaume Uni, Daniel Bernard, a qualifié Israël de “petit pays de merde[9]“. Quand la femme de Black, Barbara Amiel a rendu l’événement public, Bernard a tenté de se tortiller dans tous les sens pour s’en sortir. Ce scandale ne lui a causé aucun problème en France, puisque Bernard a été nommé Ambassadeur en Algérie, un autre poste important pour la France au Maghreb. Il y est mort en 2004.
Gérard Araud a été nommé Ambassadeur de France en Israël en 2003. Il n’avait pas encore présenté ses lettres de créance que déjà il déclarait : “Sharon (qui, à l’époque, était le Premier Ministre d’Israël) est un voyou et Israël est complètement paranoïaque[10]“. Cela lui a presque coûté son poste. En utilisant l’expression “paranoïaque”, il a fait la démonstration encore plus transparente du mélange français de politique et de psychologie de comptoir.
Peut-être que là, nous avons aussi une indication d’une des raisons pour laquelle la France tient tant à diriger le camp anti-israélien contre la souveraineté. Le facteur psychologique pourrait bien jouer un rôle déterminant. La France n’est pas totalement souveraine sur son propre territoire. Il y a un très grand nombre de zones “difficiles d’accès” ou de “non-droit”. La police française éprouve des moments très difficiles à entrer et laisse ces zones échapper aux lois régaliennes. C’est un signe patent d’impuissance totale et d’incompétence à gouverner que cette situation a continué de creuser.
Est-ce réaliser un saut psychologique qui aille trop loin que de penser que, d’un certain côté la France a renoncé à une certaine part de sa souveraineté sur son propre territoire? D’un autre côté, “Ce petit Israël merdique” veut élargir sa souveraineté. C’est mentalement insupportable. Pourquoi la France met-elle tant l’accent sur les lois internationales, alors même qu’elle est incapable d’appliquer pleinement ses propres lois intérieures? On ne peut pas demander à un pays de s’étendre sur le divan. Pourtant cela mérite de bien y réfléchir.
Par Manfred Gerstenfeld

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.
Adaptation : Marc Brzustowski.

happywheels

6 Commentaires

  1. Delaive

    23 mai 2020 at 12 h 55 min

    Un article dur, mais qui decrit parfaitement la situation!

  2. josué bencanaan

    23 mai 2020 at 16 h 41 min

    La France n’a jamais été l’allié d’Israel, les vedettes de cherbourg……….et d’autres actes immondes anti juifs et anti Israelien sont la pour forcé Israel a se mefier de la France.
    Cette dernière accuse isarel de coloniser la Judée Samarie, alors que « elle » a toujours des colonies !

  3. benjamin

    23 mai 2020 at 18 h 16 min

    la France a peur de ses arabes !! la police n intervient plus devant des délinquants flagrants dans certains quartiers tres nombreux partout sur le territoire de peur de declencher des emeutes!!et meme ainsi les emeutes tres violentes éclatent quasi quotidiennement dans le silence officiel et mediatique !la France a peur !!alors elle donne des gages pour apaiser la bete !!caresser dans la sens du poil cette population trop nombreuse et désormais incontrolable !taper sur le petit etat d israel le plus possible!!et dans tous les domaines TOUS !sans finesse ni intelligence !!comme Pompidou qui répondait a un malheureux journaliste israelien lors d une de ces ridicules conference de presse a l elysee IL N Y A PAS D ABONNE AU NUMERO QUE VOUS AVEZ DEMANDE !reponse particulièrement stupide par un president bidon !!nul!!

  4. Franck

    24 mai 2020 at 0 h 18 min

    Y aurait-il une élection prochainement qui expliquerait cela?

  5. Franccomtois

    24 mai 2020 at 8 h 07 min

    Á l´étranger nous sommes reconnus pour nos fromages,nos écrivains,nos paysages,mais pas vraiment pour notre hygiene et notre courage.Malgré tout je reste trés attaché á mes racines.
    Je suis et je serai toujours admiratif pour vous mes ami(E)s juifs,tant de haine contre vous et toujours debout et fier,de même pour Israel même si ce pays a perdu un peu de l´esprit des premiers sionste qui ont redonné la lumiere,la fierté á la Terre Eretz Israel.Je ne connais aucun peuple occidental qui aurait pu supporter le tiers de se que vous avez vécu dans la souffrance.Voir sur un autre continent certains qui passent leur temps á pleurnicher sur le passé douloureux de la colinisation,de l´esclavagisme et qui n´ont par la suite jamais été capable de faire fleurir leur terre si ce n´est la faire baigner dans des bains de sang permanent.
    Aucuns juifs,je dis bien aucuns juifs n´a á rougir de se qu´il ou elle est!Les juifs honteux,les israéliens honteux méritent des paires de baffes pour ne pas dire plus.

    L´Ukraine a été un des pires pays dans les pogromes.Il y a toujours une communauté juive,qui plutôt que de brûler des voitures,ressasser les miseres du passé,agresser les non-juifs,pleurer pour des subventions pour les zones de non-droits,agissent par la culture en gardant le sourire,pour les salopards antisémite qu´ils méditent sur ces fiers personnes eux qui n´ont aucune fierté.
    Jewish Folk Music Festival In Ukraine (Radio Free Europe Radio Liberty)
    https://youtu.be/-FXLTuSz0d0

    Sinon je poste une video de Leonard Cohen,un bel hommage á la Grande Janis Joplin:
    The audio recording of the first version of Chelsea Hotel – before it became Chelsea Hotel #2 – from Leonard Cohen’s 1972 concert in Tel Aviv is complemented by images of Leonard Cohen, Janis Joplin (whose liaison with Cohen at the Chelsea Hotel led to the creation of the song), the Chelsea Hotel, and others.
    Note: The video mistakenly lists the song as part of the April 20, 1972 Leonard Cohen concert in Jerusalem; it is actually from the April 19, 1972 concert in Tel Aviv.

    https://youtu.be/C3ut6S7Hf68

  6. Paul06

    24 mai 2020 at 8 h 26 min

    La France trahit Israel depuis 1967 par ses votes à l’onu, par ses positions sur Jérusalem, ses amitiés louches avec les ennemis de l’Etat Juif, son soutien financier aux terroristes palestiniens…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *