L’âme perverse des médias français

By  |  8 Comments

« Il y a quelque chose de pire que d’avoir une âme perverse. C’est d’avoir une âme habituée ». Cette citation de Charles Péguy s’applique parfaitement aux journalistes et aux médias français, dans leur couverture de l’actualité moyen-orientale. Ils nous en donnent la preuve jour après jour, semaine après semaine.
La dernière illustration est la manière dont ils ont rendu compte de l’horrible attentat de Jérusalem, qui a coûté la vie à un bébé israélien de 3 mois, écrasé par la voiture d’un terroriste palestinien jeudi dernier.
Le Monde, fidèle à ses habitudes, rapporte ainsi que le bébé assassiné était de « nationalité américaine » et que l’assassin était originaire du village de Silwan, qui « est l’un des principaux objectifs des colons ultraorthodoxes ». En quelques mots, le quotidien de référence de l’intelligentsia française parvient ainsi à discréditer la victime, tout en trouvant des circonstances atténuantes à l’assassin.
L’article du Figaro est dans la même veine : il cite un responsable associatif palestinien, qui explique que « Le véritable but des colons est de judaïser Silwan pour rendre impossible son rattachement à un futur État palestinien ».
Aux yeux des médias français, on le comprend, il n’y a pas de victime israélienne totalement innocente, fut-elle un bébé de trois mois… Les Israéliens sont des colons sur leur propre terre et ceux qui les assassinent agissent toujours au nom de justes revendications.
Faut-il en déduire que les journalistes français sont tous pervers ou antisémites ? La réponse est qu’ils n’ont même pas besoin de l’être pour faire leur triste besogne. Ils sont tellement habitués à accuser d’Israël que c’est devenu pour eux une seconde nature.
lire l’article de l’UPJF en cliquant sur le lien ci-après
http://www.upjf.org/fr/6909-l%E2%80%99%C3%A2me-perverse-des-medias-fran%C3%A7ais.html

happywheels

8 Commentaires

  1. alamo

    28 octobre 2014 at 9 h 17 min

    N’importe quel tare a le  »droit »de s’installer en france
    Mais un juif n’a pas le droit de cite a jerusalem
    La tradition millenaire des antisemites est tenace…..coco,npa,fachos ong mm combat…

  2. La javanaise

    28 octobre 2014 at 10 h 33 min

    Les medias francais? Ils ressemblent a ceux dont ils lechent lle C…., des racaillles en puissance!!!

  3. yaavov

    28 octobre 2014 at 13 h 52 min

    les medias les gauchos et bobos en tout genre les politiques
    ont touche le fond

    honte a vous qui esperez faire disparaitre toute trace du judaisme pour laver toutes les traces de votre barbarie

    vous agissez avec haine meticuleusement comme les grands assasins

    vous n etes que des minables merdeux

    mais vous verrez avec regret que vous sortirez perdants et humilies de vos postures nauseabondes

    israel vivra et vaincra de tous ses ennemis

  4. meyer

    28 octobre 2014 at 23 h 46 min

    mais pourquoi médias: dite mérdias c’est plus la réalité
    mais pourquoi journaliste: dite journalope c’est plus la réalité financè par la publicité et non par le lécteur donc ils doivent des comptes a leur patrons qui les finance par la publicité donc non indépendant tenus comme des chiens ouaf! ouaf! jette ta télévision il y a que de la merde,et ne paye plus la redevence télé(150euro) c’est des tunes non
    pour finir une citation sur les journalopes, d’un grand journaliste
    À New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880, le célèbre journaliste John Swinton se fâche quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

    « Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »
    voila: tout est dis

  5. meyer

    29 octobre 2014 at 7 h 53 min

    il sont en plus gaucho et bobo mais des journalopes, cette pressetituée vas bientot crevé, c’est sont sort,et c’est pour bientot?
    Les subventions de l’état à la pressetituée:

    QUESTION : Comment des médias peuvent se dire indépendants lorsqu’ils bénéficient de subventions du contribuable français (quand ce n’est pas des subventions des financiers ou des marchands d’armes), d’une TVA au rabais (2,1 %), et qu’en cas de faillite, l’État raye d’un trait leur dette comme pour l’Humanité ?
    qu’il créve il, désinforme surtout contre israel

    On travaille toujours pour celui qui vous paye. La main qui donne est au-dessus de celle qui reçoit. Celui qui donne l’argent commande, celui qui reçoit obéit.

    En tête du classement nous retrouvons :

    Le Figaro – 18,6 millions €
    Le Monde – 18,2 millions €
    Ouest France – 11,9 millions €
    La Croix – 10,7 millions €
    Télérama – 10,3 millions €
    Libération – 10 millions €
    Aujourd’hui en France – 9,3 millions €
    Nouvel Observateur – 9,3 millions €
    L’Express – 7,2 millions €
    Télé 7 jours – 6,9 millions €
    Vous devez savoir que selon l’OJIM (Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique), la presse est subventionnée, directement ou indirectement, à hauteur de 5 MILLIARDS € en 3 ans.

    En pleine crise, où l’on demande au peuple de se serrer la ceinture, ce budget échappe à la cure d’austérité. Alors que l’État n’arrive pas à financer son armée et son équipement, où 30 % des Français n’arrivent pas à se soigner, faute de moyens.

    L’information (où plutôt la désinformation) est plus importante que votre pouvoir d’achat.

  6. La javanaise

    29 octobre 2014 at 20 h 02 min

    Quoi? Ils depensent tout ce pognon pour passer leur temps a denigrer !
    Plus de subvention, plus de critique et du chomage pour ces c……s

  7. Debby

    30 octobre 2014 at 23 h 16 min

    Faut pas se voiler la face la france est majoritairement pro palestinienne et les médias vont clairement dans ce sens…

  8. breer

    6 mai 2017 at 11 h 45 min

    Les médias sont tous politisés, donc assujettis aux idéologies que soutiennent leurs journalistes et éditorialistes, l’idéologie de gauche étant majoritaire dans l’éducation nationale, puis dans les écoles de journalismes,et dans les milieux médiatiques, comment peuvent-ils être
    neutres ….. c’est donc de la manipulation sous jacente……..
    De plus ils attisent en permanence les problèmes…
    La seule élection de M. Le Pen suffira à amener le chaos, puisque les médias de gauche ont quasimment appelé à la révolte… tous les idéo-agités vont descendre dans les rues et pourtant c’est la gauche qui a gouverné le plus longtemps me semble-t-il, amenant l’extrême droite presque en tête… étrange non ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *