Le dieudonniste Djamel Boumaaz sur la liste Rassemblement National à Montpellier

By  |  10 Comments

Municipales à Montpellier : Djamel Boumaaz en piment de la liste d’Olaf Rokvam
Habitué des polémiques durant le mandat, le conseiller municipal ex-FN, Djamel Boumaaz figure en numéro 3 de la liste du Rassemblement National conduite par Olaf Rokvam.
Olaf Rokvam a présenté sa liste du « Rassemblement pour Montpellier » à la presse vendredi matin. Une liste, qu’il annonce avoir déposé à la Préfecture le 21 février et validée dès le lendemain, sur laquelle figure à la troisième position le conseiller municipal d’opposition Djamel Boumaaz.

« Cette liste je l’ai voulu relativement d’ouverture. Un tiers sont encartés au RN et le reste sont des gens qui soutiennent tout ou en partie les idées du RN et qui ont la même idée que moi de ce que l’on veut faire de Montpellier », explique Olaf Rokvam satisfait de compter « des anciens LR, des DLF et des PCD, ainsi que beaucoup de personnes issues du milieu pieds-noirs ».

Autre mise au point du candidat : « Ne me parlez pas de connotation religieuse, je ne l’accepterais pas. On a de très “bonnes gens” dans tous les partis religieux quels qu’ils soient. De ce côté, j’ai été ouvert à tous et dans les dix premiers de la liste, on a des personnes issues de l’immigration et ce sont des gens de valeurs ».

Après avoir présenté quelques-uns de ses colistiers, l’attention s’est portée sur la toute relative surprise de la liste. Si on pouvait se douter qu’il n’était pas loin derrière le compte Twitter d’Olaf Rokvam, Djamel Boumaaz sort de l’ombre et occupe la troisième place de la liste en prenant également sa carte au Rassemblement National. « Du moment que Philippe Saurel est un danger potentiel pour la ville, avec son bilan exceptionnel, je continuerais à m’engager politiquement » annonce-t-il ainsi offensivement..
Il y a quelques mois, ce dernier avait joué la provocation en tapant à la porte de NousSommes. « Je n’étais pas intéressé. J’avais postulé à l’appel à candidature car ils se disent “liste citoyenne”. Je suis un citoyen lambda, j’ai donc postulé. Cela a fait polémique au sein de NousSommes car ils ne savaient pas s’il fallait maintenir cette candidature. C’était pour voir jusqu’où cette logique citoyenne allait » explique-t-il.
Loin des valeurs affichées par le mouvement, la candidature n’avait pas été prise au sérieux par les organisateurs et fut écartée rapidement. « Je les ai mis en porte-à-faux sur leur idéologie et leur mouvement citoyen qu’ils annonçaient d’ouverture. J’ai donc bien compris que NousSommes n’était pas un mouvement citoyen » conclut Djamel Boumaaz.
Borderline avec des limites
Numéro 2 sur la liste de France Jamet en 2014, Djamel Boumaaz avait pris ses distances avec le Front National durant le mandat préférant jouer les francs-tireurs. « Il y a eu quelques accroches mais il est resté un fidèle », justifie Olaf Rokvam qui lui a posé comme condition de rejoindre le RN, « Djamel est quelqu’un de clivant. On l’aime ou on le déteste. Nous, on a beaucoup apprécié, pendant cinq mois, de travailler comme des malades ensemble ». Il y a encore quelques semaines, interrogé par les journalistes, le candidat RN se montrait plutôt réticent sur le sujet .

« Dans la vie on a le droit de faire des erreurs. J’ai fait des erreurs. Et en tant que bon “maire de famille”, il m’a pardonné » plaide Djamel Boumaaz. Olaf Rokvam se porte ainsi garant de son colistier : « Il a étudié ses erreurs et il ne refera plus les mêmes. On a le droit d’être borderline mais dans des limites à ne pas dépasser ».
Novice en politique et peu connu dans le paysage montpelliérain, la tête de liste du RN connaît la nécessité de s’entourer de personnalités qui peuvent l’aider à s’imposer : « Je crois qu’il a bien compris et qu’aujourd’hui c’est une nouvelle étape dans sa vie politique. Et moi, en tant que bon maire de famille, j’ai besoin d’avoir des gens qui savent faire de la politique comme Djamel Boumaaz et Thierry Tsagalos ». Des tempéraments qu’il va devoir sans doute devoir cadrer.


Djamel Boumaaz aura multiplié les coups d’éclat durant le mandat jouant la carte de la provocation à outrance. « On peut me critiquer sur la forme, ne pas entendre le fond, mais j’ai fait pendant six ans mon boulot d’opposition face à Philippe Saurel, parfois isolé mais jusqu’au bout », défend le conseiller municipal qui a accumulé les procès. L’un d’eux a failli le mettre à terre politiquement. Après avoir été condamné en février 2019 par le tribunal correctionnel à six mois de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité pour l’affaire du drapeau LGBT (ndlr : en février 2016, Djamel Boumaaz avec démâté et enterré le drapeau LGBT derrière la mairie), la cour d’appel a annulé les poursuites en juillet dernier.
« Je n’aurai pas dû l’enterrer. Je ne suis pas homophobe, je suis lobbyphobe. J’ai un vrai problème avec les lobbys. Je regrette ce geste », explique aujourd’hui Djamel Boumaaz qui en tire une leçon toute relative, « Je n’ai pas vu arriver la manipulation de l’information de mon message politique pour n’en retenir que le geste. Si je devais le refaire, je ne le referais pas de la même façon. Je m’arrêterais au démâtage et j’aurai ramené le drapeau au conseil municipal ».
Dieudonné au passé
Sa proximité avec Dieudonné ont également agité le mandat. « Je défends la liberté de penser et la liberté d’expression » martèle Djamel Boumaaz : « Je n’ai jamais soutenu Dieudonné, j’ai soutenu la liberté d’expression ». En juillet dernier, il affichait encore fièrement sa Quenelle d’or 2019, récompense créée par l’humoriste, obtenue grâce à ce geste antisystème, à connotation, lors du conseil municipal.
Source :
https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/municipales-montpellier-djamel-boumaaz-piment-liste-dolaf-rokvam_31815897.html?fbclid=IwAR29dTFjBtHUesYiQxCCC362zmgQlnxfYHgN3MF9QzdWHUbmLQS8ezU8C3Q

happywheels

10 Commentaires

  1. Zeitoun

    1 mars 2020 at 18 h 42 min

    Djamel boumaaaz à dégager point final final ! Des musulmans et l’islam en.politisue pas question !

    • liguedefensejuive

      1 mars 2020 at 18 h 49 min

      Les musulmans qui ne sont ni racistes ni antijuifs ont leur place en France. Les autres non

      • josué bencanaan

        3 mars 2020 at 14 h 37 min

        entièrement d’accor, mais, il y a toujours un mais, ils sont peu nombreux !

  2. Franccomtois

    1 mars 2020 at 21 h 38 min

    Je suis désemparé,d´un côté on participe á la commémoration de la Shoah et de l´autre on accepte des crevures judéophobe.La France coule cela va sans dire et le reste de l´Europe en tout cas l´Ouest suit.Mais bon on va me dire c´est MLP ou le chaos,elle reste le moindre mal,je me le demande.Je n´ose pas imaginer le RN á la présidence de la république avec de tels individus,c´est se qui risque d´arriver malheureusement si le cas se présente.Moi je n´ai fait que survoler la bible(je vais la lire d´ici peu),mais ma belle la lu et m´a dit qu´ily est écrit que des que les juifs aprés des percécussions retourneront en Terre d´Israel les éléments se déchaineront,les épidémies….. la fin du monde approchera.Perso je le crois.

    • Claude

      4 mars 2020 at 14 h 41 min

      Effectivement Franccomtois, il me semble bien que c’est une des prophéties d’Ezéchiel de la fin des temps , et je cherche, car je tenais à la retrouver, mais pour le moment je n’ai pas encore mis la main dessus.

      Si quelqu’un peut la transmettre , ce serait un grand plaisir pour moi .

      Merci d’avance

      • Franccomtois

        4 mars 2020 at 17 h 33 min

        Claude,ma femme va essayer de satisfaire ta recherche car pour elle cette lecture remonte á loin,si elle peut ce sera avec plaisir qu´elle passera l´info.

        • Claude

          5 mars 2020 at 10 h 50 min

          Un grand merci à vous deux, Francomtois, cela me ferait bien plaisir , car il y a bien longtemps que je cherche .

  3. vrcngtrx

    1 mars 2020 at 22 h 11 min

    « dieudonniste sur la liste Rassemblement National »
    on a donc toujours pas fait pas le ménage chez Marine ?..

    • Claude

      4 mars 2020 at 14 h 54 min

      et bien si , le ménage a été fait

      • »Le RN annonce qu’il retire l’investiture de la liste qu’il soutenait à Montpellier « 

  4. ChretienSioniste

    2 mars 2020 at 8 h 30 min

    HONTE au RN de l’Hérault, le ménage s’impose la-bas !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *