Le Figaro n’a pas honte de laisser ses journalistes écrire des horreurs à propos d’Israël ?

By  |  4 Comments

Excellent article de Jean-Loup Msika sur le site ISRAEL FLASH

On a beau être habitués a lire sans cesse des inepties, des mensonges dans les médias officiels, c’est à chaque fois désolant de voir de constater que les « journalistes » manipulent l’opinion et qui a les conséquences désastreuses que l’on sait !
Dans son article « Juifs de France: l’appel d’Israël », dans le Figaro du 9 mai 2014, Mr. Louis glisse des inexactitudes correspondant à une posture idéologique personnelle constante de sa part. Ces inexactitudes constituent de la désinformation tendancieuse et doivent être rectifiées.
Monsieur Brézet,
Je souhaite voir publiée dans le Figaro ma réaction suivante à des inexactitudes que glisse votre correspondant à Jérusalem dans son article « Juifs de France: l’appel d’Israël ».
Ces inexactitudes correspondent à une posture idéologique constante de votre correspondant et constituent de la désinformation tendancieuse
Merci et meilleures salutations.
Jean-Loup Msika
_____
Mr. Louis évoque l’enthousiasme d’un Olim qui s’installe en Israël:
…….
. »Un enthousiasme que l’occupation des Territoires palestiniens, les tensions qui en découlent et l’isolement croissant d’Israël sur la scène internationale ne semblent guère altérer ».
Un peu plus loin dans l’article, Mr. Louis revient et insiste sur la notion d’occupation:
« … Israël a…occupé la Cisjordanie en violation de la légalité internationale… »
En fait, les lecteurs du Figaro doivent savoir qu’il n’y a jamais eu de « Territoires palestiniens » dans l’histoire, mais une province ottomane transformée après la 1ère guerre mondiale en un territoire sous mandat britannique.
Ce territoire était destiné à être sous souveraineté Juive selon les accords de San-Remo de 1920, accords internationaux toujours valides, alors que de vastes territoires, Syrie, Liban, Iraq, etc…étaient destinés à être, eux, sous souveraineté Arabe.
Les Arabes refusèrent le partage proposé par les Nations-Unies en 1947.
Ils choisirent d’attaquer le nouvel Etat Juif, dans une guerre d’extermination heureusement vouée à l’échec.
Mais la Jordanie occupa la Judée et la Samarie appelées depuis improprement « Cisjordanie » et Jérusalem Est, pour en chasser sa population majoritaire juive et y détruire 58 synagogues. Un véritable « nettoyage ethnique »!
La Jordanie attaqua de nouveau Israël en 67 et depuis, les Territoires sont des territoires « disputés » car leur sort doit se décider (résolution 242) lors de négociations directes entre les parties, Israël devant en garder des frontières « sures et reconnues ».
En évoquant de manière approximative et tendancieuse une prétendue « légalité internationale » qui condamnerait Israël à un retrait total et inconditionnel, Mr. Louis ne fait qu’encourager les Arabes à l’intransigeance. Il fait reculer les perspectives de paix par des affirmations idéologiques partisanes qui n’ont rien à voir avec une vraie information que l’on attend d’un journaliste.
Jean-Loup Msika – pour la Rédaction israel-flash
lire l’article en cliquant sur le lien ci-après

http://www.israel-flash.com/2014/05/le-figaro-na-pas-honte-de-laisser-ses-journalistes-ecrire-des-horreurs-a-propos-disrael/

happywheels

4 Commentaires

  1. Joumac

    12 mai 2014 at 17 h 40 min

    Ce n’est pas des teritoires okp mais libérès ham israel hai

  2. elfassy claire

    13 mai 2014 at 13 h 54 min

    JE VEUT DIRE A CET ANTISEMITE QUE LA PALESTINE NA JAMAIS EXCISTEE ET QUE ELLE NIXCESTERAS JAMAIS AM ISRAEL HAI

  3. jérôme lassaigne

    13 mai 2014 at 18 h 28 min

    Hussein ne se voyait absolument pas, ensuite, devoir gérer ses ex-administrés. L’ambition des « palestiniens » étant de devenir calif à la place de l’émir. Septembre noir, on en parle jamais, c’est un arabe qui se défends contre ses frères. Ensuite en 73, Hussein previent Golda, et ne se battra que symboliquement.

  4. Aryé

    13 mai 2014 at 19 h 44 min

    Non ce sont des territoires Occupés par les Colons Arabes !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *