La haine des juifs sera renforcée par la réédition des pamphlets antisémites de Céline en 2018

By  |  4 Comments

Les trois terribles ouvrages de l’auteur de Voyage au bout de la nuit vont être publiés par Gallimard en 2018, une première depuis la Libération. Les raisons d’un revirement.
Il s’y était toujours opposé. Sa veuve, encore vivante, avait jusqu’ici respecté sa volonté. Mais, à 105 ans, Lucette Destouches vient d’autoriser la réédition des trois terribles pamphlets antisémites de son époux, Louis-Ferdinand Céline.
Une bombe! L’information, révélée ce week-end par le site d’extrême droite « L’Incorrect », a été confirmée à L’Express. Selon nos informations, ce gros volume, qui réunira Bagatelles pour un massacre, L’Ecole des cadavres et Les Beaux draps, devrait sortir en mai 2018 chez Gallimard, sous le titre Ecrits polémiques.
Il pourrait paraître dans Les Cahiers de la N.R.F ou hors-collection, la décision définitive n’a pas encore été prise. Le préfacier devrait être Pierre Assouline, grand spécialiste du sujet.
Comment expliquer ce revirement? On l’a dit, Céline avait refusé après-guerre de laisser rééditer ces pamphlets, initialement parus en 1937, 1938 et 1941. Poursuivi pour trahison à la Libération, en fuite au Danemark, le romancier ne tenait pas à remettre sur la table l’antisémitisme délirant de ces trois ouvrages, où il est question de « youtres » quasiment à chaque page.
Depuis, on les trouvait sous le manteau, souvent à des prix prohibitifs. Normalement, il aurait fallu attendre 2031, date à laquelle l’oeuvre de Céline tombera dans le domaine public, 70 ans après sa mort, en 1961, pour pouvoir rééditer ces terribles pamphlets.

Sauf qu’ils ont été publiés au Quebec, en 2012, sous la forme d’un énorme volume, Ecrits polémiques. Dans la Belle Province, les oeuvres tombent dans le domaine public au bout de cinquante ans seulement. L’ouvrage, parfaitement édité, avec un remarquable appareil de notes signées Régis Tettamanzi, a connu un certain succès et a été réimprimé à deux reprises. Des petits malins en remplissaient leurs valises au Québec avant de les revendre au prix fort en France, ce qui était pourtant officiellement interdit.
Dans ces conditions, ont estimé Lucette Destouches et son fidèle avocat François Gibault, pourquoi ne pas rééditer ces pamphlets en France? Un autre élément plaidait en ce sens: la réédition, il y a deux ans, du pamphlet antisémite de Lucien Rebatet, Les Décombres, dans la collection Bouquins, agrémentée de commentaires d’historiens, n’avait pas suscité de polémique trop virulente.
Gallimard envisage de reprendre l’intégralité de l’appareil critique de Régis Tettamanzi, qui signale les sources de Céline (souvent des officines antisémites) et les grandes liberté qu’il prenait avec la réalité historique.
Gallimard devrait agrémenter le livre de quelques autres textes de l’auteur de Voyage au bout de la nuit, tels que A l’agité du bocal, Hommage à Zola ou le magnifique Mea Culpa, à propos de son voyage en URSS.
Polémique en vue?
Des raisons plus matérielles ont aussi pu jouer. A 105 ans, l’ancienne danseuse Lucette Destouches a besoin d’une assistance médicalisée 24 heures sur 24, ce qui nécessite de rémunérer trois personnes à temps plein. Les droits d’auteurs générés par l’oeuvre de Céline, aujourd’hui surtout vendue en poche, ne suffisent sans doute pas à financer ce personnel. D’autant qu’aucune adaptation au cinéma, source de rentrées conséquentes, n’est annoncée pour l’instant.
Comment cette réédition sera-t-elle accueillie? La parution, au printemps dernier, de Céline, la race, le Juif (Fayard), livre à charge de Pierre-André Taguieff et Annick Duraffour, avait ressuscité les éternelles polémiques. L’époque est-elle désormais mûre pour lire les textes sulfureux de Céline avec la distance nécessaire? Réponse en mai 2018.
Source :
https://www.lexpress.fr/culture/les-pamphlets-antisemites-de-celine-vont-etre-reedites-en-2018_1966370.html

happywheels

4 Commentaires

  1. Alice

    5 décembre 2017 at 20 h 33 min

    L’auteur de Voyage au bout de la nuit s’était toujours opposé à la réédition de ses trois pamphlets antisémites. Mais sa veuve, Lucette Destouches, âgée de 105 ans, vient finalement d’autoriser cette réédition
    vous y croyez à Lucette 105 ans qui décide ? ceux qui lancent l’édition savent qu’il y a preneurs

  2. capucine

    5 décembre 2017 at 20 h 46 min

    Vous pensez qu’à 105 ans sa veuve a encore toute sa tête pour laisser rééditer les trois pamphlets de son mari antiJuif 😠? Elle dans doute besoin d’argent pour payer sa maison de retraite. ….

    • Alice

      6 décembre 2017 at 11 h 05 min

      on se demande pourquoi pas prévu là maintenant quelle « excellent » idée de cadeau pour les fêtes !

  3. josué bencanaan

    6 décembre 2017 at 14 h 31 min

    Pas vraiment besoin de cela pour renforcé la haine anti juive, Trump a enfin transféré l’ambassade US a Jerusalem, les haineux vociférent ^^, et Macron montre son vrai visage en désapprouvant, le vrai visage de la France actuelle enfin se révèle.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *