Montpellier : un portrait de Jean Moulin recouvert de tags anarchistes

By  |  3 Comments

Plusieurs actes de vandalisme ont été commis dans la préfecture de l’Hérault en marge du “ Karnaval des Gueux ”, un cortège anarcholibertaire, pourtant interdit par les autorités.
Après Simone Veil, c’est au tour de Jean Moulin de voir son portrait et sa mémoire souillés par des tags, rapporte 20 Minutes ce jeudi 7 mars. Ici, pas de croix gammée, mais l’inscription « Feu aux prisons et frontières ». Un leitmotiv d’extrême gauche, stigmate du passage dans la nuit de mardi à mercredi du « Karnaval des Gueux » à Montpellier (Hérault). L’événement, qui se revendique de la mouvance anarchiste, prône notamment sur son site, sous couvert d’humour, la « méchanceté gratuite sans subvention ni complaisance ».
« Macron au goulag »
Le lendemain, nombre de tags recouvraient les murs de Montpellier (Hérault). De quoi susciter la vive réaction de Luc Albernhe, le maire DVG de la ville, indigné notamment que l’on s’en prenne au portrait du célèbre résistant français. « Honte à ceux qui ne respectent pas la mémoire de ce grand résistant et héros français », a fustigé l’édile sur Twitter. Le portrait était accroché là même où la photo avait été prise, au Peyrou, à Montpellier, au cours de l’hiver 1939. Il était alors préfet d’Eure-et-Loir.
Source :
https://www.valeursactuelles.com/societe/montpellier-un-portrait-de-jean-moulin-recouvert-de-tags-anarchistes-104745

happywheels

3 Commentaires

  1. GHChevallot

    11 mars 2019 at 23 h 18 min

    Voilà que certains français totalement silencieux lorsque cela concerne la communauté Juive se réveillent dès que la vermine s’attaque à ses rares symboles de résistance. Bienvenue au club !!!!!

  2. vrcngtrx

    12 mars 2019 at 14 h 59 min

    « Feu aux prisons et frontières »
    quel rapport avec la résistance ou Jean Moulin ?..

    « Un leitmotiv d’extrême gauche »
    surtout qu’il était lui-même de gauche …
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Moulin#D%C3%A9but_de_vie

  3. In Memoriam

    12 mars 2019 at 20 h 11 min

    Ces anars marchent sur leurs têtes… de cons !
    Qu’est-ce qui peut motiver qu’ils s’en prennent à Jean Moulin ?
    Camarades anarchistes des Brigades Internationales ou vos descendants , ceux qui brillèrent contre le fascisme franquiste soutenu par Hitler, ce qui fût un avant goût de la guerre 39/45, dites à ces trous du cul qu’ils n’ont pas de cervelle, et que s’en prendre à ce héros de la Résistance c’est comme s’en prendre à soi-même !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *