MOSSAD : Espionnage possible sur les données personnelles de 100 millions de pakistanais

By  |  1 Comment

L’agence de renseignement du Pakistan estime que les données de près de 100 millions de Pakistanais ont pu être compromises à cause d’un logiciel conçu par une entreprise française qui a des liens avec Israël.
Un rapport par la principale agence de renseignement au Pakistan a averti que les données personnelles de 100 millions de citoyens pakistanais ont pu être volé par des agences de renseignement étrangères. Ce vol a été possible à cause d’un lien entre un fournisseur de logiciels et Israël. Cette agence connue comme l’Inter-Services Intelligence (ISI) a déclaré que le logiciel utilisé par

la National Data base and Registration Authority (NADRA)n’est plus sécurisé et il doit être remplacé par un logiciel qui est conçu au Pakistan. Le NADRA est notamment responsable de créer les cartes d’identité des citoyens du Pakistan.
Établie en 1998 comme la base de données nationale du recensement, la NADRA opère sous le contrôle du ministère de l’Intérieur et sa principale mission est de recenser et d’avoir une empreinte digitale de chaque citoyen pakistanais. L’objectif était d’avoir une carte d’identité nationale biométrique. C’était une tâche herculéenne pour un pays de 182 millions d’habitants avec la moitié ayant moins de 18 ans. En conséquence, la NADRA contient les fichiers de 96 millions de Pakistanais et cela en fait l’une des plus grandes bases de données centralisées de la planète.
Mais l’ISI a averti, dans un rapport interne, que la base de la NADRA a pu être compromise via le logiciel que l’agence utilise pour numériser et stocker les empreintes. Selon le média pakistanais Express Tribune, qui a publié un résumé du rapport, le système de numérisation des empreintes a été acheté à une entreprise française d’origine israélienne.

Le rapport se réfère au logiciel Automatic Finger Print Identification System, connu comme l’AFIS, que la NADRA utilise depuis 2004. Le logiciel a été acheté pour 10 millions de dollars à l’entrepriseSegem (qu’on connait maintenant comme Morpho). Morpho est l’un des leaders mondiaux dans les logiciels d’identification. L’entreprise est basée en France, mais le rapport d’ISI estime que l’entreprise a des relations très proches avec Israël. Le Pakistan ne reconnait pas officiellement l’Etat d’Israël et il ne possède aucune relation diplomatique avec l’Etat hébreu. Et à cause de cette relation douteuse entre Morpho et Israël, l’ISI estime que la totalité de la base de la NADRA a pu être accédé par le Mossad, mais également l’agence indienne de renseignement et d’autres organismes d’espionnage qui sont considéré comme étant hostiles par Islamabad.
Les officiels de la NADRA ont refusé de répondre aux accusations de l’Express Tribune ou confirmer que l’ISI a contacté la NADRA concernant la base de donnée AFIS. Mais un expert technique de la NADRA, qui s’est exprimé anonymement au média, prétend que les inquiétudes de l’ISI ne sont pas fondées. Les serveurs de la NADRA ne sont pas connectés au web et il est impossible d’y accéder de l’extérieur. Un autre officiel de la NADRA a déclaré à l’Express Tribune que Segem était le seul vendeur international de scans d’empreinte en 2004 et que le Pakistan n’avait pas vraiment le choix. De plus, le ministre de l’Intérieur a obtenu l’aval de l’ISI avant d’acheter le logiciel. Et enfin, les officiels de la NADRA ont pointé le fait que même l’armée pakistanaise utilise les produits de Segem.

source :
http://actualite.housseniawriting.com/renseignement/2015/09/15/espionnage-possible-sur-les-donnees-personnelles-de-100-millions-de-pakistanais/8501/

happywheels

1 Comment

  1. hfh dit :

    on comprend mieux ces passeports ou carte d’identités « oubliés » par des pseudos terroriste

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *