Muzna Shihabi Barthe , l’épouse de Benjamin Barthe rédacteur du journal LE MONDE affiche fièrement sa haine des juifs et d’ Israel

By  |  10 Comments

Dixit Benjamin Barthe rédacteur au Monde dont la femme Muzna , activiste palestinienne, a applaudi le carnage du 7/10 et est poursuivie par la justice française pour avoir avoir insulté la police « de Vichy » lors d’une manif interdite pour la Palestine. Belle référence morale.
Benjamin Barthe, correspondant au Moyen-Orient et rédacteur en chef adjoint pour l’étranger au Monde est un militant de la cause palestinienne, et sa femme, une activiste palestinienne extrémiste, flirte avec l’antisémitisme et l’apologie du terrorisme palestinien.


lle s’appelle sur “Linkdin” Muzna Shihabi-Barthe et se définit comme … “lanceuse d’alerte”.
Dans notre Dossier spécial “Le Monde-Israël: un lynchage sans fin”, un de nous l’avait repérée depuis Israël: la belle ne se contentait pas d’être une militante palestinienne, elle n’hésitait pas à se répandre en pics anti sionistes-antisémites. ( Voir en bas de page notre Dossier téléchargeable)
Ébahis, nous avions acte que son époux, Benjamin Barthe donc, Correspondant du “Monde” en Israël et donc membre actif du lynchage à l’encontre d’Israël, lisait et re-tweetait les posts les plus ignobles de sa tendre. Ce qui évidemment le rendait … suspect à tout le moins d’un “manque d’objectivité”.
Aujourd’hui apparaît sur le Net ce morceau choisi, au cours duquel, lors d’un “SpaceBDS” avec (déjà) Ersilia Soudais et animé par Monira Mouloud, “animatrice BDS42”, notre Muzna, citant “Salah” au passage, pose la question qui illustre son obsession: Écoutez plutôt…



Chapitre 2 : Journalisme ou militantisme ? Le cas du Monde
Quand le militantisme tue le journalisme : Benjamin Barthe, un homme du Monde aux étranges manières.
Benjamin Barthe, correspondant au Moyen-Orient et rédacteur en chef adjoint pour l’étranger au Monde est un militant de la cause palestinienne, et sa femme, une activiste palestinienne extrémiste, flirte avec l’antisémitisme et l’apologie du terrorisme palestinien.
Voyage au cœur des réseaux sociaux d’un couple au palestinisme radical dont les frontières avec l’antisémitisme sont parfois bien floues.
Que Barthe soit tranquille, nous n’allons pas nous engager sur une “piste glissante”. Ce n’est pas d’une “ligne éditoriale” dont il est question ici. Nous ne dénonçons pas un subjectif manque d’objectivité.
En revanche, nous affirmons qu’il est légitime d’espérer du rédacteur en chef adjoint pour l’étranger d’un journal comme Le Monde un minimum de professionnalisme et d’honnêteté. Même pour un journal aux couleurs politiques largement marquées et assumées, dans quelle mesure est-il acceptable qu’un tel poste soit occupé non pas par un journaliste en adéquation avec ces couleurs mais par un militant (de n’importe quelle cause politique) marié à une activiste extrémiste de cette même cause ? Qu’en est-il quand l’épouse de ce journaliste tient publiquement des propos si radicaux qu’ils flirtent avec le racisme anti-juif ?
Nous commencerons par parcourir le compte Twitter de Benjamin Barthe. Le Rédacteur en chef adjoint pour l’étranger du Monde y publie régulièrement, depuis des années, des publications liées au conflit israélo-arabe. Toutes, sans la moindre exception, font montre d’une vive hostilité à l’égard de l’Etat hébreu.
Absolument aucune ne contient le commencement du début d’un esp
rit critique vis-à-vis des voisins de ce dernier. Certaines de ces publications ne sont pas uniquement des prises de positions ultra-orientées idéologiquement mais semblent même relever de l’affect. Nous verrons qu’il arrive à Barthe de perdre ses moyens et de donner libre cours à sa détestation absolue d’Israël. Une sorte de cri du cœur…
Barthe retweete encore une certaine Ariel Gold, activiste américaine juive d’ultra-gauche relativement célèbre, anti-israélienne radicale, dorénavant interdite d’entrée en Israël et qui avait notamment défrayé la chronique en appelant au boycott de l’État juif depuis le Mur des Lamentations.
Benjamin Barthe retweete également régulièrement François Burgat. L’article de Marianne, “François Burgat, l’islamogauchiste assumé”, décrit ce dernier en ces termes : “Parfait arabophone et fin connaisseur du Proche-Orient, ce directeur de recherche émérite au CNRS assume ses liens avec le Qatar”. Il en est convaincu : un rapprochement entre l’extrême gauche et les islamistes est le plus court chemin vers des jours meilleurs.
Sur son blog, en mars 2021, il publiait une tribune intitulée “L’Islamo-gauchisme ? Et s’il nous en fallait davantage ?” Ce n’était pas une provocation. Selon lui, les “rapprochements entre islamistes et forces de gauche” sont “les meilleurs remèdes à la spirale de la montée aux extrêmes”. “L’exemple à suivre serait celui de la Ligue trotskiste et des liens d’amitié qu’elle a noués avec Ennahdha au Maghreb ou le Hamas palestinien”, duquel on rappellera qu’il est sur la liste officielle des organisations terroristes de l’Union européenne.
François Burgat qui évoque “l’installation spectaculaire au Maroc de l’État hébreu” en n’hésitant pas à aller vers une douteuse allusion audit “complot israélien” (26/11/2021).
Et qui, toujours via Twitter, pose tranquillement la question dans sa biographie : “Faut-il bien connaître le Coran pour comprendre pourquoi le Hamas résiste ?”
Barthe s’est déjà fait épingler à plusieurs reprises pour des publications à l’anti-israélisme primaire. Le journaliste Clément Weill-Raynal rapportait par exemple les faits suivants : Voilà Barthe applaudissant au message de haine du chercheur Emilio Dabed en ces termes : “Ils haïssent, ils tuent, ils rejettent. C’est ce qu’ils font depuis plus de 74 ans. Un pays construit sur une éthique négative : négation de l’autre, négation de sa présence, négation de son histoire, négation de son humanité. Mais ils nient également ce qu’ils sont eux-mêmes devenus : une force négative produisant l’oppression, le mensonge et la mort. Cela ne peut pas durer éternellement, Shireen. Cela ne le pourra pas“.
En revanche Barthe, non seulement retweete mais également approuve un article de Médiapart qui considère comme “raciste et ethnocentré” le boycott du Qatar. Cette posture est d’autant plus problématique qu’il s’occupe notamment au Monde… du Qatar. Porte grande ouverte à toutes les suspicions…
Muzna Shihabi, l’épouse de Benjamin Barthe
En 2008, Benjamin Barthe épouse Muzna Shihabi. Palestinienne vivant à Paris, la jeune femme est également une activiste radicale du nationalisme palestinien le plus extrême. Proche du Fatah de Yasser Arafat,
clame publiquement son refus de voir la moindre légitimité dans le droit à l’existence d’Israël (voir notamment l’hashtag #ZionismIsRacism dans sa bio Tweeter). Il lui arrive d’aller plus loin encore.
Hyper présente sur les réseaux sociaux, 99,9% de son Twitter sont dédiés à la lutte contre Israël.
Un outil en ligne détecteur de robot estime que son activité sur Twitter est suspecte tant elle utilise frénétiquement Tweeter, 24h/24, (‘’Not rest during the day’’), et tant l’intégralité des hashtags employés sont dédiés à des causes palestiniennes et à la lutte contre Israël.
Un outil en ligne détecteur de robot estime que son activité sur Twitter est suspecte tant elle utilise frénétiquement Tweeter, 24h/24, (‘’Not rest during the day’’), et tant l’intégralité des hashtags employés sont dédiés à des causes palestiniennes et à la lutte contre Israël.
Plus inquiétant encore, au-delà d’un antisionisme radical et obsessionnel, il arrive que l’épouse de Benjamin Barthe se laisse aller à des propos flirtant avec l’antisémitisme. A propos d’une vidéo montrant des policiers israéliens procéder à une arrestation (assez brutale), elle écrit: “Tant que c’est le peuple élu de Dieu qui fait ça, ça va. Shireen peut être tuée. Ça se passe tous les jours sous l’apartheid”. Propos suivis de son habituel agenda politique. Autrement dit, “les Juifs sont intouchables”.

happywheels

10 Commentaires

  1. Paul06 dit :

    Tout ce qui gravité autour du Monde est pourri et sent l’ islamogauchisme le plus vile. Rien de neuf.

  2. Paul06 dit :

    « vil » bien entendu.
    L’ Islam semble conduire inéluctablement à l’ antisémitisme/antisionisme. Et pas uniquement l’ islamisme.

  3. David dit :

    Un couple qui fait Führer .

  4. joseparis dit :

    Ils symbolisent à eux deux, la dérive complotiste et nazislamiste de ce journal. Des grands journalistes et éditorialistes s’y sont exprimés jadis. Maintenant ce sont de grands menteurs, manipulateurs et extrémistes qui sont aux commandes. C’est la même chose pour libération.

  5. Franccomtois dit :

    Le président Al-Sissi est interressant dans ses propos,au-delá du religieux:
    -Le Président Égyptien Al-Sisi à Al-Azhar: Nous devons changer radicalement notre religion
    https://youtu.be/NJfnquV7MHM?feature=shared

    l´islam ne ferait-il plus recette 🙄?
    -Le réveil des chrétiens Kabyles d’Algérie
    https://youtu.be/y06A4PJd72A?feature=shared

    -Israel You’re Not Alone! (Official Music Video)
    https://youtu.be/IDfGORvCRs0?feature=shared

    Pour finir,ma belle et moi nous avons participé á Hanoukah,ambiance vraiment sympathique.90% des personnes parlaient russe/ukrainien,un couple de vénézuélien,des allemands et nous.Nous n´avons pas resté manger,mais il y avait beaucoup,beaucoup de gâteaux 😌.
    J´oubliai,hier il y avait une manif pro-palos et n´était présent qu´une 15aines de gus!Il y avait plus d´arabes au marché de noel que pour la Palestine 😁.
    Par contre les « Grünen »(Vert)sont impressionant pour leur soutien á la communauté juive en Allemagne et leur soutien sans condition á Israel.J´ai l´impression qu´il y a pas mal de turc chez eux,celá aurait un lien?Bon ceci dit je ne voterai pas pour eux pour autant,l´histoire du vaccin m´est resté en travers de la gorge,les Grünen étaient les premiers á vouloir piquouzer tout le monde!
    Pour la chose qui illustre le haut de l´article,rien á dire si ce n´est 🤮!

  6. benjamin dit :

    si ce connard du monde avec sa femelle hysterique est correspondant de cet infect canard en israel ! IL DOIT ETRE EXPULSE MANU MILITARI OUT DUCON !qu attend l etat juif pour faire le menage d un certain nombre de correspondants tres hostiles et menteurs manipulateurs reconnus !idem pour certaines ong et offices de l onu !degagez ces ordures de la terre d israel!je pense depuis fort longtemps que les autoritès israeliennes sont bien trop liberales et democratiques !on entre en israel comme dans un moulin :se souvenir de toutes ces salopes françaises qui visitaient gaza….via israel!!surtout la christiane HESSEL !!entre autres !!

    • liguedefensejuive dit :


      Christiane Hessel-Chabry, présidente d’honneur de l’association EJE (Les enfants, le jeu et l’éducation) s’est rendue plusieurs fois dans la bande de Gaza à ce titre. Elle a écrit un petit livre engagé, 32 pages, publié en octobre 2011, « Gaza, j’écris ton nom » où on peut comprendre qu’elle partage la même haine des juifs d’ Israël

  7. benjamin dit :

    ces deux la grillent desormais en enfer !cependant ce qui est inadmissible est que cette bonne femme et d autres passaient par l aeroport ben gourion et logeaient dans un hotel d israel avant tranquillement de se rendre a gaza!!et distiller leur venin !aucun pays au monde n agirait de la sorte !je crains a juste titre qu une fois la guerre achevèè cela ne recommence !sauf si l on confie ce dossier a monsieur ITAMAR BEN GVIR!!

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.