« National-sioniste » : Alain Soral déclare la guerre à Vincent Lapierre

By  |  3 Comments

Vincent Lapierre a accompagné Alain Soral pendant plusieurs années au sein de l’association Égalité & Réconciliation, qui se proposait de faire l’union des catholiques intégristes et des musulmans sur le dos des juifs, censés être derrière tous les mauvais coups de l’Histoire.
Certains seront d’emblée tentés de contester cette présentation, en disant que Soral ne visait pas les intégristes, mais le Français moyen ; sauf qu’à comparer les principales figures d’E&R et l’état-major de Civitas, on se rend compte que ce sont exactement les mêmes : Pierre Hillard, Marion Sigaut, Claire Colombi, Youssef Hindi, Jean-Michel Vernochet.
Auparavant, Vincent Lapierre, docteur en économie, traduisait sur Dailymotion les discours d’Hugo Chavez, afin de contrer la désinformation dont il était selon lui victime en Occident. Au moins une fois, il permit de mettre en pleine lumière une grave désinformation de l’AFP à l’endroit du président vénézuélien.
Au sein d’E&R, il a commencé à faire des reportages sur le terrain, souvent de grande qualité, permettant en tout cas de voir la réalité sous un angle différent, d’apercevoir parfois l’envers du décor. Mais ces reportages se déroulaient souvent dans une certaine hostilité, jusqu’à ce qu’il se fasse refouler de certaines manifestations par des militants d’extrême gauche.
Récemment, en juillet 2018, Lapierre a quitté E&R, il a décidé de voler de ses propres ailes. Était-il désormais en désaccord avec la ligne de son mentor ? On ne le sait pas. En avait-il assez de se faire agresser par des antifa, au motif de sa proximité avec Soral ? Si tel est le cas, le calcul serait naïf, car ses adversaires n’oublieront jamais sa relation avec le « diable ».
En tout cas, Lapierre n’a pas craché dans la soupe, et a entamé une transition professionnelle en douceur. Mais c’était sans compter sur la hargne de Soral, qui a fini par déclencher les hostilités. E&R s’apparentant à une secte, on n’en sort pas comme ça. Et l’on fait payer cher à ceux qui osent en partir. On se souvient que de nombreuses personnalités qui avaient affiché leur sympathie envers Soral ont été violemment prises à parti dès qu’un désaccord a surgi.
La liste serait trop longue… Citons notamment Jean Robin, invité à une université d’été d’E&R, avant de devenir un ennemi ; mais aussi Salim Laïbi, Jacob Cohen, Daniel Conversano, Aymeric Chauprade, Marine Le Pen, Stéphane Blanchonnet de l’Action française, et même Piero San Giorgio, qui a eu le malheur de dire tout le bien qu’il pensait d’Israël. Avec nombre de ces personnalités, la violence verbale et parfois physique atteignit un paroxysme. Il y a quelques mois encore, un combat de MMA était prévu entre Soral et le Raptor Dissident. Papacito, lui aussi, proposait un duel au père Soral.
Même Dieudonné, dont on le dit si proche, a un jour dit ce qu’il pensait réellement de Soral, et ce n’était pas triste :
« Il a un rapport aux autres qui est insultant, il est insupportable… »
Il y a quelques jours, Vincent Lapierre est allé couvrir la séance de dédicaces d’Éric Zemmour à La Nouvelle Librairie, tenue par François Bousquet, un intellectuel identitaire dirigeant la revue Éléments. Crime de lèse-majesté pour Soral, dont la dernière lubie est de traiter tous ses adversaires, dans la mouvance nationale, de « national-sioniste ».
« >
Voici comment E&R présenta le reportage de son ancien membre :
Pour qui sait lire entre les lignes, le sous-titre est terrible. En effet, pour Soral, un journaliste est soit une pute, soit un chômeur. N’étant pas au chômage, on devine ce qu’est désormais Lapierre aux yeux du gourou.
Et voici les gentillesses que le papy de la « dissidence » publie sur les réseaux sociaux au sujet de son ancien associé, de son ancien serviteur :


Ce qui doit surtout le mettre en rogne, c’est de voir que Lapierre a aujourd’hui plus de succès que lui. Son reportage, sorti le 5 octobre sur YouTube, compte près de 160 000 vues, quand la dernière vidéo de Soral sur son canapé, publiée un jour auparavant, plafonne sur Dailymotion à 17 000 vues.

« >
Dans un autre reportage, réalisé le 3 octobre auprès de Dieudonné, Lapierre s’est d’ailleurs retrouvé en concurrence avec un reporter d’E&R et lui a volé la vedette.
Vincent Lapierre a un vrai talent de journaliste. Et c’est une excellente chose qu’il ait enfin quitté E&R. En espérant qu’il se démarque un jour clairement des aspects les plus nauséeux de l’idéologie de son ancien mentor.
De son côté, Soral paraît de plus en plus « has been ». Il avait pu séduire il y a dix ans, quand il était l’une des seules figures alternatives discourant en vidéo. Avec la concurrence, beaucoup plus grande aujourd’hui, et le développement d’un discours critique, sa pertinence a décliné, son image a pâli, ses obsessions se sont affermies, faisant fuir une partie de son public.
Fin d’une époque.
Source :
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/national-sioniste-alain-soral-208334

happywheels

3 Commentaires

  1. José Pahat

    8 octobre 2018 at 23 h 07 min

    Ouaip! Pas convaincant votre article en défense! Diviser cette bande de tarés pour l’affaiblir et tirer la chasse sur la grosse merde glaireuse et nauséabonde qui leur sert ou servait de gourou? Je ne suis pas sûr du résultat. Les Laibi et cons- sorts ne valent guère mieux!
    Les ennemis de mes ennemis ne peuvent pas être mes amis. Les individus cités y compris ce journaliste paré aujourd’hui de toutes les vertus sont des salopards antisémites, complotistes, négationnistes… La haine qu’ils nous portent suffit à les unir. Conchions- les allègrement, même si c’est insuffisant. Le temps viendra oú il faudra s’occuper d’eux et de leurs affidés..
    Quant à ce trou du c..l de machin-chose pour lequel vous avez les yeux de Chimène, l’avez- vous entendu exprimer le moindre regret pour ce qu’il a écrit et dit sur les juifs et Israël? Non! Il reste un fumier opportuniste.
    Qu’il aille au diable!

  2. In memoriam

    9 octobre 2018 at 8 h 11 min

    Un Bonnet ( son vrai nom, tiens, tiens ) d’âne pour ce Soral !

  3. jacko Lévy

    10 octobre 2018 at 15 h 24 min

    a propos de cette vaste poubelle d’ antijuifs, on n’ entend plus parler de jOE LE Corbeau
    le petit gros que sa moman avait fait embaucher par la mairie d’ Aix en Provence ou elle travaille et qui aurait été viré depuis ..

    son vrai blaze c’était Gerard Chéplukoi

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *