Parler de corde dans la maison d’un pendu :L’islamiste Hani Ramadan se permet de dénoncer “l’appel au meurtre de la Torah”

By  |  5 Comments

Hani Ramadan dénonce “l’appel au meurtre de la Torah”.
Il est épinglé par le Collectif des Vigilants

Hani Ramadan, le frère du présumé violeur en série Frère Tariq et, tout comme lui, petit-fils du fondateur de la secte des Frères Musulmans, dont émargent les pires groupes terroristes, comme Al Qaïda, l’Etat Islamique, le Hamas, la Jamat Islammiyaa et tant d’autres groupes de tueurs, se sent des âmes de donneur de leçon : pour lui, ce serait la Torah qui serait à l’origine de “l’occupation sioniste” et par contamination, du fait que nombre de Palestiniens ayant recours au terrorisme contre les citoyens d’Israël, dont l’un des plus récents, le meurtrier et violeur, -point(eur) commun avec son frère-, de la jeune Ori Ansbacher z’l, puissent trouver la mort en tentant d’y parvenir.

Dans la suite de son poste, Ramadan recrée le vieux mythe pro-palestinien de “l’épuration ethnique” juive, comme “but avoué de la Torah” et de ses disciples, “les soldats sionistes”. Le problème démographique pour Hani Ramadan qui ne sait guère compter est que, depuis le retour d’un foyer juif en Eretz Israël, les Arabes dits palestiniens n’ont fait que croître et se démultiplier, sans doute confortés par les conditions avantageuses générées par une société moderne, dont l’accès à ses hôpitaux ne serait pas des moindres… (Tous les grands chefs palestiniens et leurs famillers sont régulièrement bichonnés et sqoignézs dans les hôpitaux sionistes)
Il serait bon de rappeler à cette famille de falsificateurs historiques qu’Israël a quelque 2100 ans d’antériorité sur toute ébauche de Coran, que, par conséquent, à l’époque où a eu lieu le premier établissement hébraïque d’Abraham puis de ses descendants sortis d’Egypte, quelques siècles plus tard, on ne trouve nulle trace de l’existence de “Falestiniens” (si ce ne sont les tribus venus de la mer, soit des Crétois ou d’autres insulaires méditerranéens, le “P” de Palestinien n’existant pas en langue arabe) en terre de Canaan et encore moins dans les futurs territoires de Judée et d’Israël, aux diverses époques successives au Don de la Torah sur le Mont Sinaï.

D’autre part, si jamais, d’après son interprétation, tout ce qui viendrait de la Torah serait à jeter, il peut vite en faire tout autant de son prétendu “Saint Coran”, qui n’est jamais qu’un mauvais remake pompé par des caravaniers du haut-Moyen-âge, qui l’ont rédigé plus de 200 ans après la mort de leur prophète, lequel n’a jamais laissé aucun écrit- et dont les récits sur peau de chèvre ont été délibérément brûlés et dispersés dans le vent par son disciple et gendre, époux de sa fille Umm Kulthum, le troisième Calife Othman, s’emparant du pouvoir…
L’individu semble avoir ensuite voulu effacer son tweet (pas Othman, mais Ramadan Hani), mais malheureusement, les écrits restent.
Source :
https://www.jforum.fr/hani-ramadan-denonce-lappel-au-meurtre-de-la-torah.html

Michèle Tribalat dénonce des propos tenus par Hani Ramadan lors du 31e Congrès de l’UOIF. Selon elle, ce dernier y aurait fait plusieurs déclarations à caractère antisémite : qu’en France on a vu un ministre « qui clairement porte la kippa » s’en prendre aux femmes voilées pour condamner ensuite hypocritement des agressions de ces dernières ; que la situation en France et en Égypte, la guerre en Syrie, en Irak, au Rwanda ou en Centrafrique sont le résultat de la « barbarie sioniste » qui agirait dans « l’ombre » ; que « tout le malheur proviendrait des juifs qui n’ont qu’une idée en tête, concrétiser le rêve du grand Israël »… Hani Ramadan aurait également fait référence au danger des « lobbies financiers qui pratiquent l’usure » et qui ne compteraient « plus seulement des juifs, mais aussi les pétromonarchies arabes ».
Dans un droit de réponse publié sur son site, Hani Ramadan confirme avoir bien parlé de la « barbarie sioniste » mais nie avoir « incriminé les juifs ». Il accuse « Michele Tribalat [d’]opère[r] ici sciemment un glissement qui conduit à un amalgame intellectuellement inacceptable » et dénonce « la doctrine propagandiste selon laquelle il suffit de répéter un mensonge pour qu’il devienne une vérité – domaine dans lequel les tsahaliens excellent ». Il demande « aux responsables de la rédaction du Figaro de faire savoir clairement à leurs lecteurs qu'[il n’est pas] l’auteur des propos qui [lui] sont attribués ». Et il conclut son droit de réponse en déclarant que le « chantage à l’antisémitisme ne fonctionne plus. Au nom des enfants de GAZA, nous ne nous tairons plus ».

À partir de 2016, plusieurs conférences en France d’Hani Ramadan sont annulées, notamment pour risque de « trouble à l’ordre public ». C’est le cas d’une conférence prévue à Nîmes le 17 septembre, puis de celle du Havre le 1er octobre. En février 2017, celles de Roubaix et Saint-Quentin sont annulées.
Le 7 avril 2017, il fait l’objet en France d’une interdiction administrative du territoire pour menace de l’ordre public. Il est reconduit sous escorte policière à la frontière suisse le 8 avril après avoir été interpellé à Colmar où il participait à une conférence

En réaction, son frère Tariq Ramadan a déclaré que deux semaines avant les élections, cette décision était électoraliste. Selon l’UOIF, la décison « soulève plus de questions qu’elle n’en résout » ; l’organisation « est attachée aux libertés et notamment à la liberté d’expression. Chacun est libre d’exprimer ses opinions dans le respect et hors de tout trouble à l’ordre public4. » Esther Benbassa approuve la mesure et déclare que « dans un contexte où les jeunes manquent de repères, ce qui engendre un retour vers le religieux, souvent calme et serein, on peut tout à fait imaginer que des personnalités de ce genre ne soient plus tolérées


En juin 2018, ses avoirs sont gelés, pour une durée de six mois, par le gouvernement français qui utilise un article du code monétaire concernant « les personnes physiques ou morales, ou toute autre entité qui commettent, tentent de commettre, facilitent ou financent des actes de terrorisme, y incitent ou y participent

happywheels

5 Commentaires

  1. Yaacov

    3 mars 2019 at 21 h 41 min

    C est un tas de détritus sur lequel je pisse

  2. Hector

    4 mars 2019 at 10 h 27 min

    Attention,ces calomnies sur nos Talmudistes est fait de façon délibérée car il rejoint les grands axes de l’extrême droite.

    Leur calomnie consiste à faire croire que nos Talumdistes ( Zal) auraient écrit des propos haineux.

    Ces détritus recherchent tout ce qu’ils peuvent pour accabler notre peuple Beau, Sacré, universaliste, bienveillant. Oui, les juifs sont en général des êtres vertueux, qui doivent c’est vrai améliorer leurs capacités de communication et éviter les réseaux fermés pour s’autoprotéger sans savoir communiquer.

    A part ça, les paroles de nos Talmudistes sont précieuses, elles nous ont protégé, nous ont donné des caps, ont illustré la profondeur de la Torah.

    Avant de critiquer nos Talmudistes, extrêmes droites et musulmans, devaient faire le ménage chez leurs propres théologiens: ils en auront pour quelques siècles avant de revenir vers nous.

    Le principe pour les gens normaux est : ON NETTOIE DEVANT SA PORTE AVANT DE REGARDER CELLE DES AUTRES

    Donc le frère de Ramadan devrait plutôt penser à faire une quête ( notamment à l’extrême droite) pour offrir des soins psychiatriques à son frère et lui même.

    Le reste n’est que PATHOLOGIE, JALOUSIE et CONVOITISE ET LES JUIFS NE SA LAISSENT PAS FAIRE. JAMAIS

    • In Memoriam

      4 mars 2019 at 16 h 24 min

      Vous avez tout dit, bravo !
      Oui , la Thora , le Talmud et tous nos autres textes sacrés sont beaux, profonds, et ne peuvent être la cible que de jaloux, de mauvais !

  3. benjamin

    4 mars 2019 at 10 h 31 min

    ce connard de ramadan bis n a qu a aller raconter ses conneries en ALGERIE pays musulman comme lui meme !il a du pain sur la planche !!mais sans doute dira t il que ce sont les sionistes qui oeuvrent la bas aussi !!c est un peu comme le gros tas de merde camerounais qui voit du juif partout ! une veritable obsession !!

  4. Anselme Heisenberg

    6 mars 2019 at 22 h 00 min

    Elle en a chié d’autres des comme ça la mère ramadan ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *