« Punissons là » : le rappeur Booba menace Zineb El Rhazoui

By  |  11 Comments

La journaliste avait pris la défense des forces de l’ordre, victimes d’un guet-apens le week-end précédent.
Un ennemi de plus pour Zineb El Rhazoui. Après ses propos sur les « racailles » de banlieue, sur lesquels elle conseillait aux policiers victimes de guet-apens de tirer à balles réelles, le rappeur Booba a menacé la journaliste, sur Instagram et appelé à la « pourrir » sur les réseaux sociaux.

« Oh put***, mais c’est qu’elle est sérieuse cette suc**** d’empereurs Romains !!! », a éructé « l’artiste » sur Instagram, en légende d’une photo de la journaliste tenant un pistolet dans chaque main. Ces doux mots sont accompagnés de ce qui ressemble à un appel au meurtre : le hashtag #punissonsla.
Sur un autre post du même réseau social, Booba appelle aussi à « pourrir la vie » de « cette grosse mer** puante », avec les hashtags #protectzeracaille ou encore #niquetamèreparlecul… Des propos d’une grande finesse

Après l’embuscade tendue à des policiers à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), lors du week-end de la Toussaint, Zineb El Rhazoui avait conseillé aux policiers de « tirer à balles réelles » sur les « racailles » qui les attaquent, sur CNews. L’animateur Pascal Praud lui avait alors coupé la parole, comparant ces « racailles » à des… « manifestants ». Pour rappel, plusieurs policiers ont été blessés par des jets de projectiles lors de ce guet-apens. Un événement du même style avait eu lieu le week-end précédent, à Mantes-la-Jolie.
Source :
https://www.valeursactuelles.com/societe/punissons-la-le-rappeur-booba-menace-zineb-el-rhazoui-112664

Booba, de son vrai nom Élie Yaffa, né le 9 décembre 1976 à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, est un rappeur français.
Élie Yaffa est né le 9 décembre 1976 à Boulogne-Billancourt d’une mère française et d’un père sénégalais d’ethnie soninké. Il grandit à Meudon-la-Forêt, puis s’installe plus tard à Boulogne-Billancourt, au quartier du pont de Sèvres, quartier qu’il mentionne dans ses textes. Il confirme dans une interview être de confession musulmane16 et dément être de confession juive

Ambiguïté toujours lorsqu’il joue avec une judéité insaisissable. « Comment leur faire confiance, ils ont tué le Christ », lâche-t-il sur Boulbi . « Paraît que j’suis juif » sur Gun in my hand. Une appartenance invisible qui hérisse les poils des antisémites de banlieue. « C’est une rumeur qui court. Il y a beaucoup de racisme entre les Arabes, les juifs, les Noirs. Le fait de dire que je suis juif, c’est une façon de me dénigrer. Maintenant, c’est clair, je m’appelle Elie. Elie est un prophète et un prénom très répandu chez les juifs que ma mère, athée, aimait bien. Ma mère est française, mon père est sénégalais. Si j’étais juif, je le dirais. Aucune honte. Et quand je dis Ils ont tué le Christ, je parle des êtres humains. S’ils ont été capables de tuer le fils de Dieu, que nous réservent-ils à nous ? »

Source :
https://www.dhnet.be/medias/divers/sur-scene-booba-gardera-la-peche-51b7c307e4b0de6db98c79f4


Booba sur Charlie Hebdo : « Quand on joue avec le feu, on se brûle »

Le rappeur Booba en pleine promotion de son nouvel album a été interrogé par le Parisien.fr sur la tuerie de Charlie Hebdo. S’il ne cautionne pas les attentats, il ne cautionne pas non plus les caricatures insultantes.
Le rappeur qui se déclare « de confession musulmane, mais pas pratiquant » estime que les caricaturistes de Charlie Hebdo ont «pris des risques», estimant que la liberté d’expression s’arrête à l’insulte.
«Quand tu t’attaques à une religion, tu sais que des extrémistes peuvent réagir ainsi. Il ne faut pas être surpris.»
Revenant sur l’une des couvertures polémiques du journal satirique, le rappeur estime que derrière la liberté d’expression, Charlie Hebdo a insuté le Prophète de l’Islam (paix et bénédiction sur Lui) et ne pouvait s’attendre qu’à un retour violent.
«Tu peux me critiquer, critiquer mon disque. Mais si tu me dis ‘T’es qu’une m****’, attends-toi à te prendre une tarte. Et là, ils ont dit «Le Coran c’est de la m****’.»
Le rappeur Booba est connu pour son rap apolitique glorifiant l’argent et la luxure. Ces propos sont vus par les spécialistes du milieu comme une nouvelle provocation visant à faire le buzz à l’occasion de la sortie de son album.
Source :
https://www.islametinfo.fr/2015/04/13/booba-sur-charlie-hebdo-quand-on-joue-avec-le-feu-on-se-brule/


happywheels

11 Commentaires

  1. vrcngtrx

    7 novembre 2019 at 10 h 36 min

    « l’artiste »
    si ça c’est un artiste alors moi je suis cosmonaute intergalactique

    « L’animateur Pascal Prout lui avait alors coupé la parole comparant ces racailles manifestants »
    ces connards de bobocollabos sont irrécupérables 🤮

    « Le dérappeur se déclare de confession musulmane mais pas pratiquant »
    antinomie

    « Zineb avait conseillé aux policiers de tirer à balles réelles »
    je pense qu’en regardant la deuxième image ils te conseilleraient de mettre l’index sur la gâchette, pas sur la crosse

    • vrcngtrx

      7 novembre 2019 at 10 h 39 min

      * à des manifestants

  2. Franccomtois

    7 novembre 2019 at 11 h 14 min

    Comment peut-ont gardé de tels choses sur le sol Européen.Est-il francais ou non,si c´est non qu´il soit viré manu militari et surtout confiscation de ses biens mal-acquis et sans aides au retour,si Francais de papier il faut le coller en taule en isolement de préférence et ce pour quelques années,voeux pieu malheureusement et ils le savent.
    Respect pour Zineb El Rhazoui,rien á voir avec ses pisseuses islamo-collabo-gauchiste mais surtout trouillardes,n´est-ce pas Anne-Sophie et Pierre André de Machin Chose rebelle de mes roubignolles .
    Les femmes dans les quartiers populaire en France souffrent le martyr á cause de ce genre de crapule qui vomit du rap et aussi d´une certaine religion et surtout soutenu par la sale race d´islamo-gaucho,heureusement qu´il y a des femmes comme Zineb El Rhazoui et Nadia Remadna.
    Videos:
    Nadia Remadna
    https://youtu.be/rFAqATFH9rA

    et du bon rock,rien á voir avec cette saleté de rap de crapules incultes:
    Chuck Berry live concert London 1972 :
    https://youtu.be/CD6Jk3uE1rU

    • Fafa

      7 novembre 2019 at 14 h 25 min

      Bravo.. Bravo👏👏👏👏

  3. Nathalie JORGE LAICK

    7 novembre 2019 at 12 h 05 min

    Booba ! Pour vous, la vérité est toujours une insulte pour celui qui ne veut pas l’entendre a condition que vous ayez un cerveau vu ce que vous chantez cela m’étonnerait. Nathalie JORGE – LAICK

  4. josué bencanaan

    7 novembre 2019 at 12 h 32 min

    Ce mec est un dechet !!!, quand je pense qu’il est pris comme exemple pour la jeunesse

    • Mimi

      13 novembre 2019 at 14 h 39 min

      Tout à fait d’accord, mais vous pouvez écrire Daesh-et. Bravo et courage pour Zineb

  5. Rosa SAHSAN

    7 novembre 2019 at 12 h 44 min

    Nous devons soutenir cette femme qui ose tenir tête à toute cette racaille.
    Quant à ce mec, c’est lui que nous devrions supprimer.
    ROSA

  6. benjamin

    7 novembre 2019 at 16 h 08 min

    cet artiste sic ! a la grosse tete !il a beaucoup de succès avec une certaine jeunesse et avec des animateurs tele comme cyril Hanouna qui l adore !!qui l aime enormement !! le grand amour !!

  7. Rosa SAHSAN

    7 novembre 2019 at 17 h 21 min

    Elles sont où les Schiappa, les De Haas
    Silence radio de la part de ces soi disant féministes.
    C’est vrai, que vaut Zineb rescapée de la fusillade de Charlie contre la racaille idole des quartchiers.
    ROSA

  8. roni

    7 novembre 2019 at 17 h 50 min

    booba en hebreu c est poupee
    ce monsieur est juste une poupee gonflable…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *