Quand des avocats accusent la France de s’être déshonorée, qui se déshonore ?

By  |  8 Comments

Par Gilles-William Goldnadel

Quand des avocats accusent la France de s’être déshonorée, qui se déshonore ?
Un collectif d’avocats exige de la France qu’elle obtienne le rapatriement des djihadistes condamnés à mort en Irak, dont l’exécution jetterait “le déshonneur” sur Paris. Une « double imposture », estime l’avocat Gilles-William Goldnadel
Trop c’est trop. Il est certains de mes confrères à s’être fait spécialité de défendre les djihadistes.
Je ne me suis jamais permis de dire un seul mot contre eux. D’abord parce que je ne suis pas leur directeur de conscience. Ensuite parce que c’est parfaitement leur droit. Dans un domaine voisin, dans ces mêmes colonnes, j’étais venu défendre Éric Dupont-Moretti, excessivement attaqué par certains pour avoir défendu un Abdelkader Merah que j’exècre par ailleurs et comme bien on s’en doute.
Mais voici que certains de ces spécialistes de la défense du coupeur de têtes, haussant le col, ont le front de pétitionner parce que certains de leurs clients courraient le risque de la perdre définitivement devant la justice irakienne et que la France serait déshonorée en tolérant l’intolérable occurrence. Double posture, double imposture. Juridique d’abord. L’État indépendant d’Irak est parfaitement compétent pour statuer sur des crimes commis sur son territoire. Il peut parfaitement prévoir dans son arsenal judiciaire une peine capitale dont on peut par ailleurs se réjouir de la savoir abolie dans son propre pays. Morale ensuite et surtout. Oser prétendre que son pays la France se serait déshonorée en acceptant ce qu’elle ne devait ni ne pouvait refuser, alors qu’elle avait au surplus cru devoir dire ce qu’elle pensait de la peine de mort aux autorités irakiennes, correspond à la triste et perverse inversion des normes qui signe la marque de notre triste temps.
Ce sont précisément les clients de mes confrères spécialisés qui se sont déshonorés en trahissant cette France qui, pour beaucoup d’entre eux, avait accueilli leurs parents. Ce sont eux qui ont porté le fer et le feu sur des enfants français. Et si notre pays ne faisait pas montre de cette insigne faiblesse qui explique grandement la force de la haine dont il est la victime, ceux qui ont brûlé leur passeport auraient dû perdre par déchéance cette nationalité dont leurs avocats se souviennent soudain. Pour le dire autrement, je me sens infiniment plus proche d’une femme arabe ou iranienne lapidée, pour laquelle mes confrères ne pétitionnent jamais que pour ces Français de papiers brûlés qui ne sont en rien des compatriotes.
J’ai dit cette inversion perverse des normes, contemporaine. Il s’agit d’une pathologie idéologique. Ceux qui clament aujourd’hui que c’est la France qui se déshonore, pétitionnaient hier que cette France des franchouillards racistes maltraitait les enfants d’Islam de manière déshonorante. Et ces enfants ont cru les mensonges des pétitionnaires spécialisés dans le dénigrement confortable de leur pays. Raison pourquoi, adultes, ils ont assassiné sans jugement des franchouillards racistes.
Déshonneur ai-je entendu ?
Source :
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/quand-des-avocats-accusent-la-france-de-setre-deshonoree-qui-se-deshonore-107917

happywheels

8 Commentaires

  1. josué bencanaan

    13 juin 2019 at 11 h 06 min

    Vue le CV des avocats, je me pose aucunes questions, peu etre que pour eux c’est un manque a gagner ^^
    Deux types de personnes a qui on ne doit jamais faire confiance : les avocats et les journalistes

  2. roni

    13 juin 2019 at 13 h 22 min

    personnes ne les a obliges a quitter la france pour combattre l occident et tuer torturer des gens qu ils ne connaissaient pas.
    ils ont perdu qu ils assument..
    les avocats qui les aident veulent se faire de la pub de merde..

    • josué bencanaan

      13 juin 2019 at 14 h 32 min

      Et surtout du fric !!

  3. Rony d'Alger

    15 juin 2019 at 22 h 24 min

    Eric Dupont-Moretti, qui a le droit, peut être de défendre abdelkader merah, celui qui a fanatisé son jeune frère, l’horrible assassin de Arié et Gabriel Sandler, trois et six ans, de leur père Jonathan Sandler, trente ans, et de la jeune Myriame Monsonego, sept ans, et de trois jeunes militaires, mais cet avocat, à l’ego démesuré n’aurait jamais dû dire, en parlant de l’horrible mère merah, fanatique islamiste; « elle aussi a perdu un fils ». C’est une ignominie d’avoir dit cela car ce fils « perdu » est un ignoble assassin. Cet avocat s’est déshonoré en prononçant ces paroles infâmes. Cet homme ne mérite que le mépris le plus absolu.

  4. vrcngtrx

    18 juin 2019 at 13 h 09 min

    (le lien ne semble pas passer alors je l’ai découpé)
    http:// m.leparisien .fr/politique/enfants-de-djihadistes-rapatries-les-coulisses-d-une-operation-tres-secrete-15-06-2019-8093733.php?fbclid=IwAR2wJCKOEg-03GjKK4-oiTVirRIq0qYYiAI8k3lrS_MTpQSQIy0z0nPt8EA

  5. Claude

    20 juin 2019 at 13 h 27 min

    c’est avec beaucoup de tristesse que je dis que ce pays qui est la France, et que j’aime malgré tout, car je l’ai connue lorsqu’elle était belle, brillante par sa culture, sa liberté, qu’elle tenait à son identité, que l’on ne nous parlait pas à tous moments de laïcité, nos fêtes étaient respectées et il y avait une grande joie de vivre .

    Tout cela c’est fini, le pays n’est plus un modèle pour personne, c’est l’anarchie, (la drogue, les insultes, l’irrespect, les coups de couteaux et autres pour un rien) qui règnent dans certains quartiers qui s’étendent et se multiplient de plus en plus . il n’y a plus rien à espérer, en acceptant tout ce qui se passe ici actuellement, la dégradation de notre pays, la misère pour certains, le manque de liberté, nos lieux de culte brulés , détruits, églises et synagogues c’est tout un peuple qui se déshonore .

    Une vaste cour des miracles.

    • vrcngtrx

      20 juin 2019 at 15 h 07 min

      est-il nécessaire d’ajouter les déficits de croissance économique, le rabotage des régimes sociaux, la perte de souveraineté et des libertés, la bolchevisation de la gouvernance, la spoliations par la haute finance, l’effondrement historique et culturel, l’allahuakbarisation démographique, …

      « il n’y a plus rien à espérer »
      sauf peut-être que les gus en photo s’en prennent aux traitres qui nous mettent dans la merde depuis 50 ans plutôt que de s’en prendre aveuglément aux populations

  6. Bertrand Jean-Michel Escaffre

    24 juin 2019 at 19 h 54 min

    Déshonorer = faire perdre un honneur

    Lequel ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *