Quelle différence y a-t-il entre l’antisémitisme d’extrême droite et celui d’extrême gauche ?

By  |  7 Comments

L’un, vieux et fatigué, agonise. L’autre, jeune et vigoureux, est en plein essor.

Par Benoît Rayski
Raquel Garrido était il y a deux jours chez Cyril Hanouna : elle chronique régulièrement dans son émission. Réagissant aux propos de Blanquer qui avait dit « le voile n’est pas souhaitable à l’école » elle lança « s’il avait dit la kippa il aurait immédiatement cessé d’être ministre ! ». Elle illustrait ainsi, avec fougue, le discours de La France Insoumise qui alerte régulièrement sur le fait que la pieuvre juive régente la France.
Hanouna, d’habitude plutôt gentil avec elle, l’étrilla aussitôt : « ce sont des propos antisémites ». Raquel Garrido, embarrassée, bredouilla qu’elle était juste « anti-communautariste ». Présent sur le plateau, Jean Messiha, encarté au Rassemblement national et Juif affiché, planta quelques clous supplémentaires dans son cercueil. Pauvre Raquel (Rachel) Garrido déjà qu’elle porte un prénom sioniste…
C’est l’occasion de s’interroger sur les mutations de l’antisémitisme français. Durant longtemps – depuis l’affaire Dreyfus jusqu’à Jean-Marie Le Pen – être antisémite était une ardente obligation. Puis le vent de l’Histoire souffla dans un autre sens. L’extrême droite se mit à aimer les Juifs par haine des Arabes. Seul Jean-Marie Le Pen, talentueux et imaginatif, arrivait à détester les deux en même temps. Mais qui l’écoute encore ?
L’extrême droite ayant oublié de breveter son antisémitisme, l’extrême gauche s’en empara dans une manœuvre audacieuse. Comme Jean-Luc Mélenchon est un homme cultivé et un bon connaisseur de la langue française il substitua au mot « juif » celui de « sioniste ». Une belle trouvaille. Et c’est, bien sûr, par antisionisme qu’il dénonça le grand rabbin d’Angleterre comme ayant causé la défaite de son grand ami Jeremy Corbyn.
Il faut comprendre Mélenchon et les siens. Le prolétariat qu’ils auraient tant voulu aimer a disparu ou vote pour Marine Le Pen. Il fallait donc lui trouver un remplaçant. Ainsi le patron de la France insoumise est allé chercher de la chair fraîche dans le 93, à Trappes etc… Et c’est ainsi que – figure inversée de celle de l’extrême droite – il a commencé à détester les Juifs par amour des Arabes.
C’est avec eux qu’il se console dans ses moments difficiles quand sa solitude est grande. Il parvient à l’extase en exhalant : « ah les quartiers populaires ! ». « Ah le peuple des banlieues ! ». Cela me fait irrésistiblement penser à une histoire peut être pas trop connue.
Un soir de la Saint-Sylvestre, un homme est tristement seul dans son appartement. Il se dirige vers son frigo et en sort une bouteille de Coca. D’une main il porte le goulot à la bouche. De l’autre, il se masturbe. Et au moment de l’extase, il s’exclame : « ah le champagne et les femmes » !

Source :

https://www.atlantico.fr/decryptage/3585885/quelle-difference-y-a-t-il-entre-l-antisemitisme-d-extreme-droite-et-celui-d-extreme-gauche–benoit-rayski

happywheels

7 Commentaires

  1. benjamin

    13 janvier 2020 at 16 h 58 min

    c est mouloud et khadidja de Montreuil !le couple dans le vent !!

  2. Wajsbrot

    13 janvier 2020 at 23 h 28 min

    Je propose de créer des groupes ou des cellules dans chaque région afin de pouvoir être ,le cas échéant présent sur le terrain
    Souvent seule l action directe et physique permet de faire bouger les choses

    • STOP OU ENCORE

      15 janvier 2020 at 0 h 22 min

      je suis d’accord avec vous…..genre Charles Bronson un justicier dans la ville tueur de racaille (l’idée n est pas mauvaise).

  3. AmiedeSion

    14 janvier 2020 at 6 h 53 min

    Jean Messiha n’est pas juif mais chrétien copte originaire d’Égypte.

    • Berrebi claude

      14 janvier 2020 at 21 h 04 min

      Ma femme ma fille et plusieurs membres d’amis et de parents sont allés en Egypte une semaine pour visiter, ils avaient un guide copte égyptien,a plusieurs reprises ils a sorti des propos violemment anti-juifs et antisionistes, mais mêmes les nons juifs étaient choqués ! Arrivés au Caire changement de guide ,mais même dialogues! Mais moi qui a fréquenté les libanais chrétiens, maronites ,orthodoxes, romains toutes églises confondues ,mais il y a aussi maintenant chez eux une grande partie depuis qu’ils ont un »doigt » dans le c… avec le Hezbollah, en silence ils changent de point de vue ! Alors ….

    • Bentata

      14 janvier 2020 at 21 h 45 min

      Exact

  4. MAGUID

    14 janvier 2020 at 11 h 57 min

    Très beau texte dans une belle langue, j’ai bien aimé, comme on peut aimer une belle fable, à condition de ne pas être dérangé par des…disons des insinuations; comme par exemple l’insinuation qu’il y aurait une différence entre sioniste et JUIF. Et d’ailleurs, dans l’esprit des anti-JUIFS, ce n’est pas le cas, puisque c’est spécialement par antisémitisme qu’ils n’aiment pas l’état JUIF ISRAËL

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *