Témoignage choc de la mère d’Adrien Perez : « Nos enfants se font assassiner, et toujours par les mêmes! »

By  |  10 Comments

0’51
Juste une petite chose: (…) vous parlez d’une rixe. Mon fils n’a pas participé à une rixe, je suis contre ce mot « rixe », Monsieur, parce que mon fils, lui, n’a rien fait. Mon fils n’est pas un brigand, mon fils n’a pas eu un règlement de comptes. Il n’était pas dans une bagarre, il est allé défendre un ami, qui a été agressé (…)
3’35
C’est des assassins en puissance. Notre France ne fait rien pour ses enfants, Monsieur (…). Nos gouvernants, nos pouvoirs publics ne font rien, Monsieur. Ils ne font rien, je suis révoltée. Combien encore? Combien de nos jeunes vont partir comme ça dans la violence gratuite, combien? Combien?
4’49
Adrien n’est pas le premier, il y a eu des enfants bien avant Adrien, et il y en aura encore. On fait des marches blanches, c’est bien (…), mais après ? (…)Nos enfants se font encore assassiner sauvagement, et par toujours les mêmes. Toujours les mêmes.

On peut décider de ne pas écouter ceux qui tirent la sonnette d’alarme : les politiques – ils instrumentalisent ! -, les journalistes – ils « fakenewsent » ! -, les intellectuels – ils échafaudent et théorisent ! -, mais les mères de famille ?
Patricia Perez – son nom n’aurait jamais dû sortir de son heureux anonymat – n’instrumentalise pas, ne « fakenewse » pas, n’échafaude pas de grande théorie. Elle pleure. Son fils qu’elle enterre, comme dans L’Office pour l’enfant mort, « l’enfant frêle qui [lui] était né », devenu grand jeune homme de 26 ans. Aujourd’hui, elle « attend le soir, attend le froid, attend le noir ». Et elle attend aussi des réponses à ses interrogations qui sonnent comme un grand cri : « Notre France ne fait rien pour ses enfants. »
La question n’est pas de savoir s’ils auront sa haine ou pas. C’est de chagrin et de désespoir qu’il s’agit. Et surtout de vérité. Invitée de « Bourdin direct » en ce jour de marche blanche grenobloise, elle rétablit les faits, pour l’honneur de son petit : ce n’est pas d’une « rixe », d’une « embrouille » ou d’une « bagarre » qu’il s’agit, mais d’un assassinat. Son fils n’était pas armé. Les autres si. Ils l’ont poignardé au cœur et ont lacéré son visage, si violemment que même le maquillage mortuaire, dans le cercueil, n’a pu le camoufler. Ce n’était pas plus une querelle, bien sûr, qu’un viol n’est une dispute amoureuse.
« Nos enfants se font assassiner sauvagement, et par toujours les mêmes. Toujours les mêmes ! »Qui ? Le journaliste ne pose pas la question. Peut-être parce que la réponse serait malséante, mais qu’il serait sans doute aussi malséant, en ces circonstances, de faire brutalement taire cette mère. Le journaliste est prudent. Mieux vaut changer de sujet gentiment.
Patricia Perez nous met en garde : son enfant n’est pas le premier, il ne sera pas le dernier. Statistiquement, peu de chances qu’il s’agisse du mien ou du vôtre. Quoique.
On ne devrait pas sous-estimer une mater dolorosa. Elle n’a rien à perdre. Cela s’appelle l’énergie du désespoir. L’histoire des soulèvements dans le monde est marquée par la détermination douloureuse de ces mères-là. « Nos gouvernants, nos pouvoirs publics ne font rien, Monsieur. Ils ne font rien, je suis révoltée. Combien de nos jeunes vont partir comme ça, dans la violence gratuite ? » Je serais Emmanuel Macron, je reviendrais de vacances et m’exprimerais fissa. La brûlante controverse piscine ou bord de mer attendra.
Source :
http://www.bvoltaire.fr/patricia-perez-nous-met-en-garde-son-enfant-nest-pas-le-premier-il-ne-sera-pas-le-dernier/


Les « Toujours les mêmes »

happywheels

10 Commentaires

  1. josué bencanaan

    10 août 2018 at 0 h 14 min

    Cette femme a 100 fois raison, toujours les memes, la merde les racailles. Elle ose parler sans peur de menaces des officiels, ce qui est malheureux c’est que nos gouvernants sont au courant de ce qui se passe et aucun efforts n’est fait pour protéger la population face a cette engeance pourri immigré raciste et de plus en plus violente.

    Macron et Philippe fanfaronne ils critique Israel et sa politique, il feraient mieux de s’occuper de la sécurité des Francais, au 21éme siècle, dans un pays comme la France il est inacceptable que les gens vivent dans la peur

  2. Franccomtois

    10 août 2018 at 5 h 57 min

    Je présente tout d´abord toutes mes sinceres condoléances á la famille de ce jeune homme.Oui il faut arrêter les marches blanche,mais que faire?Derriere un ordinateur nous pouvons tous être des guerriers,malheureusement dans la réalité nous constatons un ultra individualisme,pas de solidarité entre voisin,les personnes agés délaissées,une agression et ont change de trottoir sans même appeler les flics,des gosses de moins en moins bien éduqués et ceci depuis le plus jeune âge.Personne ne peut-être parfait cela va sans dire mais lá c´est le ponpon.Puis c´est pas avec les politiques actuel que les problêmes se résoudrons.Agir á la base c´est bien,mais dans ce cas il faudra se faire á l´idée de se retrouver sur le même banc des accusés que les crapules que nous aurons voulu neutralisé.Se défendre peut coûter cher dans cette charmante France et puis suivant qui sont les agresseurs vous trimballerez la réputation d´être un abominable raciste.Par contre les personnes que je connais originaire du Magrheb ou d´Afrique noire sont pour des solutions radicale et violente pour les voyoux qui sont originaire de chez eux,je leur ai dit que si je tenais les mêmes propos je passerai pour un gros raciste.Enfin bref c´est le caca.Toutes ces agressions ne sont pas simplement des actes de délinquance qu´on le veuille oú non,c´est politico religieux,daech avait bien dit de nous frapper par tout les moyens,faire régner la terreur dans nos coeurs,je pense qu´ils sont bien écouté.

  3. clean-up

    10 août 2018 at 8 h 24 min

    en alfrance c est la loi du plus fort qui règne,comme il n y a plus de pouvoir il suffit de voir les reportages a la télé , autant régler les choses nous même la meilleure méthode est la méthode RUSSE descendre les membre de leur famille etc…etc…détruisons les crapules sans états d âme et laissons les murs des cons complices de coté ,liquider des ordures n est pas criminel c est un devoir tout simplement , mes condoléances a la famille Perez.

  4. Lys

    10 août 2018 at 12 h 25 min

    Toutes mes condoléances à cette famille. Que D’ieu Leur donne la force de surmonter cette terrible épreuve. Cette maman a bien raison de dire que le mot ‘rixe’ n’a aucunement sa place dans cette agression. L’assassinat de son fils ressemble étrangement à celui de Marin, ce jeune homme de 20 ans qui avait défendu un couple qui s’embrassait sous un abribus à Lyon le 11 novembre 2016 et qui a eu de lourds séquelles neurologiques. Qui cela dérange qu’en France ( pas au bled ) un couple s’embrasse ? Les mêmes qui ont tué Adrien.
    Marin et Adrien deux Héros qui ont été délaissés par les présidents qui se succèdent dans notre pays. L’un préférant se rendre au chevet d’un voyou, l’autre préférant se prélasser dans une piscine plutôt que de rendre visite aux défunts parents qui pleurent la mort de leur fils en demandant à l’Etat de réagir face à cette flambée de violence que connait de plus en plus la France.
    Mais force est de constater que la préoccupation de ce gouvernement afin de limiter le nombre de morts est de limiter la circulation à 80 km/h et de mettre en place une loi qui interdirait aux séniors de prendre le volant. Je dis Bravo ! Peut on être à ce point à cote de la plaque que cela ? Quant aux problèmes les plus urgents j’ai bien peur qu’ils devront attendre encore longtemps et que la douloureuse question de cette brave mère: « Combien de nos jeunes vont partir comme ça, dans la violence gratuite ?  » tombe dans l’oreille d’un sourd :-((

  5. capucine

    10 août 2018 at 13 h 28 min

    oui elle a raison cette maman qui perdu son fils , se sont toujours les mêmes racailles qui ont un couteaux dans la poche pour tuer et égorgés les gens sans défense

  6. Ducky Smockton

    10 août 2018 at 15 h 31 min

    OYEZ ! OYEZ !
    À vous, lâches haineux assassins
    CECI EST UNE MISE EN GARDE TRÈS IMPORTANTE :
    ATTENTION

    Nous avons des bougies,
    des fleurs et des pleurs,
    des baudruches et des peluches

    ET NOUS N’HÉSITERONS PAS À NOUS EN SERVIR.

    CETTE FOIS, TENEZ-VOUS LE POUR DIT !

  7. Haimpb67

    10 août 2018 at 19 h 04 min

    Josué et francomtois entièrement d accord avec vous deux mes amis .

    Chère madame Perez toutes mes condoléances pour votre fils et que votre peine soit allégée par le soutien indéfectible de notre communauté qui fait partie de la communauté nationale . Je vous le répète chère madame , il y a 3 meurtriers pour votre tendre Adrien ! Ces deux sous hommes qui pour moi méritent la mort et l état français pour leur laxisme , leur irresponsabilité, et pire le manque de vision pour l avenir .
    Chère madame je vous transmets mon respect éternel et sachez qu ils seront punis et que votre fils repose en paix .

    ( Dans ma lettre envoyée , elle avait mon nom ,mon adresse )

    Maintenant mes amis ,je reprends la main , pas de généralité ( private joke avec ldj) mais mes amis que ces deux beurs de merde ,racaille de leur race soient rayés de l humanité et réduit à l état de cleps . Je tue leurs familles .plein le cul de l impunité . Seule la colère parle et je sais qu elle n’ est pas bonne conseillere mais je m en tape . Et je ne mettrai pas de bougie , de marche blanche . Fini les Bisounours , la consternation !!! On sort ses couilles et on vamos .

    La justice a intérêt a être à la hauteur de ce drame ce que je doute !!! J attends .

    Bises

  8. Anselme Heisenberg

    11 août 2018 at 17 h 53 min

    Effectivement, ce sont toujours les mêmes ; les mêmes que ceux qui assassinent à tour de bras en Israël et que nos médias continuent d’appeler « résistants ».
    Les deux pouilleux sur la photo, élevés en France, ne valent pas mieux, mais chut!… il ne faut surtout pas le dire non plus : eux sont présentés comme des victimes… de qui ou de quoi ?
    Il faut hélas un drame et la détresse d’une mère de famille pour avoir un instant de lucidité sur une chaîne de télévision dans ce pays.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *