Trois élèves de Berthelot indignés par le parti extrémiste d’une prof

By  |  9 Comments

Manon, Théo et Alexandre ont voulu réagir alors qu’une enseignante de leur lycée se présente sous l’étiquette d’un parti catho-intégriste aux législatives à Calais.
Les idées racistes, antisémites, homophobes…, ce n’est pas la liberté d’expression. » Manon, Théo et Alexandre, trois élèves du lycée Sophie Berthelot à Calais, sont indignés par les valeurs portées par Civitas, un parti politique pour lequel une enseignante du lycée se présente aux législatives. « La revendication de Mme Vincent d’appartenir à un tel parti est trop grave pour continuer à se taire», écrit Manon dans un courrier qu’elle a transmis au journal.
« La preuve qu’Hitler
n’a pas fini le travail… »
« Mme Vincent se réclame d’un parti catholique extrémiste, contraire aux valeurs que l’Education nationale défend, les valeurs de la République et de la démocratie », ajoute-t-elle.
Il faut dire qu’Alain Escada, le président du parti de Marie-Jeanne Vincent, était encore récemment du fameux banquet du journal d’extrême-droite Rivarol. En avril dernier, les propos négationnistes, antisémites et racistes y avaient toute leur place. Le parquet de Bobigny avait même été saisi par le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra) après des propos niant la réalité de l’extermination des Juifs, qui y avaient été prononcés.
« Comment peut-on défendre de telles idées ? »s’interrogent les trois étudiants qui dénoncent « ceux qui ferment les yeux. » « Si même des adultes responsables censés nous éduquer par la littérature font partie de ces groupes extrémistes, où va-t-on ? » ajoute Manon.
Pour la jeune fille, les idées de Civitas lui renvoient à la figure ce qu’elle a subi au lycée il y a plusieurs mois maintenant. C’ était au réfectoire, quand elle s’était retournée pour demander à des élèves s’ils étaient sérieux quand ils estimaient qu’il fallait « un nouveau Hitler pour éliminer les migrants… » Manon ne cache pas son engagement bénévole pour la cause et politique auprès des Insoumis. Mais ses origines juives méritaient-elles pour autant que l’on considère que sa présence au lycée était « la preuve qu’Hitler n’avait pas fini le travail » ?
Contactée Anne Blouin, proviseure à Sophie Berthelot, ne nie pas les faits mais précise qu’à l’époque « un signalement a été fait à l’inspection académique » et qu’il y a eu « une sanction », ce que conteste Manon, qui dit ne pas s’être sentie soutenue. Pour Anne Blouin, en tout cas,« ce dossier est clos.» Et « il n’y a aucun rapport entre l’engagement politique à l’extérieur du lycée de Mme Vincent et cet incident. » Manon et ses amis y voient autre chose : « l’ignorance » et « l’inefficacité » de la République à lutter contre de telles idées.
Source :
http://www.nordlittoral.fr/30977/article/2017-05-22/trois-eleves-de-berthelot-indignes-par-le-parti-extremiste-d-une-prof

Escada paraît avoir plus de problèmes avec les Juifs et l’avortement qu’avec l’islam

Puis intervint Alain Escada. Après une entrée en matière sommaire sur le fait que tout le monde était d’accord pour refuser l’invasion migratoire (quinze secondes) il enchaîna immédiatement sur les causes. Les juifs, les juifs, les juifs, puisque, parmi les mondialistes, on n’entendit que des noms à consonnance juive : Rotschild, Attali, Fabius, le coup du rabbin qui racontait qu’il était ravi que les musulmans envahissent l’Europe, etc. Ah ! Et puis Israël qui soigne des terroristes musulmans, bon sang mais c’est bien sûr !
Source :

https://ripostelaique.com/escada-parait-avoir-plus-de-problemes-avec-les-juifs-et-lavortement-quavec-lislam.html

« >

happywheels

9 Commentaires

  1. roni

    22 mai 2017 at 17 h 52 min

    ils n ont rien d autres a faire que de s occuper de la vie prive de leur prof

    • liguedefensejuive

      22 mai 2017 at 18 h 56 min

      Ils ont tout a fait raison quand on écoute le dirigeant de Civitas

      • roni

        22 mai 2017 at 20 h 33 min

        le dirigeant c est un trou du cul qui merite une tarte mais pour la prof tant qu elle ne deborde pas en cours il faut la laisser.

        quand j etais au college une prof s en ai pris a un eleve de ma classe parce qu il portait une kippa j ai pris la defense de l eleve il est de ma religion puis elle s en ai pris a moi et elle a recu ce qu elle meritait.

      • VRCNGTRX

        27 mai 2017 at 12 h 25 min

        Tout à fait, soutien à Manon et ses camarades.
        Il y a des tâches chez tout le monde, même chez les catholiques
        Pas envie de perdre une seule seconde à écouter le binoclard !

  2. Franccomtois

    22 mai 2017 at 21 h 30 min

    Apparement la prof laisserai transpirer ses idées nauséabonde au sein du lycée.Maintenant je rejoins Roni si la prof mene sa vie politique hors du lycée cela rentre dans l´ordre du privée.Que les profs fassent leur taf,les gosses étudient et le combat politique que cela se fasse hors cadre scolaire.Maintenant si la petite Manon a des soucis du fait quelle soit de confession juive alors elle doit se faire respecter á l´interieur du lycée et en dehors,en plus elle n´est pas toute seule.Il ne faut plus qu´il y est de Madame Halimi,plus de victimes á cause de leur appartenance á la religion juive.

  3. Serge

    23 mai 2017 at 19 h 48 min

    Visiblement l’expression d’une Enseignante Catholique d’un Catholique dérange, à quel titre ? La France Chrétienne a le droit de revendiquer ses valeurs il me semble ? Cette dame est menacée ? Il y a des lois ! Et vous la menacez pour son appartenance à la France Chrétienne. Christ Roi !

    • liguedefensejuive

      24 mai 2017 at 7 h 30 min

      Cette enseignante a parfaitement le droit d’avoir les opinions religieuses de son choix Le problème est son appartenance à une organisation dont le dirigeant est une crapule antijuive.

    • roni

      24 mai 2017 at 12 h 08 min

      Serge
      ca rien a voir avec la religion catholique mais un dirigeant qui insinu que ceux sont les juifs et israel sont responsable de la situation francaise ce genre de personne merite une tarte meme ceux qui le soutienne.

    • JEAN-MARC

      28 mai 2017 at 12 h 35 min

      « Ses valeurs « , je voudrais bien que vous les exprimiez ces valeurs !
      Depuis longtemps, il existe un schisme chez les Catholiques !
      Un des éléments les plus importants de ce schisme consiste dans l’antisémitisme colporté par l’Eglise durant des siècles et auquel la Papauté, depuis Jean XXII, a décidé de s’attaquer !
      Et pour cause, ne peut-on reconnaître une fois pour toutes que Jésus et Marie étaient Juifs?
      Que vient faire alors cette haine qui scie l’arbre sur lequel ont était assis ?
      Malheureusement, les prises de position courageuses de la Papauté n’ont pas été entendues par tout le monde !
      Civitas, digne successeur de Monseigneur Lefebvre, en est l’exemple!
      Il est faut alors de parler de valeurs chrétiennes, christiques, comme vous le faites, quand on sait les origines du Christ!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *