UN AVOCAT IRREPROCHABLE ATTAQUE ROGER CUKIERMAN

By  |  6 Comments

La communauté musulmane a très mal pris les déclarations de Roger Cukierman ce matin à Europe 1.
Quand on connait la probité et l’honnêteté de l’avocat qui dépose plainte contre le président du CRIF on se dit qu’ils ne pouvaient pas faire mieux.
« La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans (LDJM) et son Président, Maître Karim ACHOUI, Avocat au Barreau d’Alger entendent déposer une Plainte Pénale pour incitation à la haine raciale, par le biais d’une citation directe, devant la 17ème Chambre Correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris, s’agissant des propos de Roger CUKIERMAN, Président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF), tenus sur EUROPE 1, ce lundi 23 février 2015, alors qu’il était l’invité de Jean Pierre ELKABBACH.
En effet, lorsqu’il s’est exprimé sur le Front National, celui-ci a affirmé : « Il faut dire les choses : toutes les violences aujourd’hui sont commises par des jeunes musulmans. (…) ».

Selon la fiche Wikipedia de Karim ACHOUI: »Le 15 décembre 2008, il est condamné par la cour d’assises de Paris à une peine de sept ans de prison pour complicité de tentative de meurtre, complicité d’évasion d’Antonio Ferrara et association de malfaiteurs. Karim Achoui interjette appel de cette décision et a été remis en liberté sous caution le 5 février 2009. Pendant cette liberté provisoire, à la suite d’un arrêt rendu par la cour d’appel de Versailles et confirmé par la Cour de cassation, dans le cadre d’un faux commis au préjudice de son ex-femme, Yacout Bouzeiene, qui est la mère de son fils et la cousine d’Imed Mohieddine, fiché au grand banditisme, dit « Jo » ou « l’Indien »6, il n’a plus le droit d’exercer sa profession d’avocat pour cinq années. Dès lors, avec le comédien Smaïn, il se reconvertit dans la restauration avec l’ouverture en collaboration d’un établissement appelé le « Zarma des Prés » à Paris, et utilise frauduleusement la signature de son frère qui portera plainte7. Le 22 octobre 2010, il est finalement acquitté par la cour d’assises d’appel de Paris. Le 4 mai 2012, la Cour de cassation rejette son pourvoi contre l’arrêt de la cour d’appel de Paris qui l’avait radié du tableau de l’ordre des avocats pour de graves infractions à la discipline. Le 20 mai 2012 il est relaxé dans l’affaire de menaces et violences sur son épouse, laquelle, par le biais d’une lettre d’aveu adressée à la cour, reconnait ses torts et retire sa plainte
Karim Achoui est mis en examen en 2005 pour subornation de témoin dans une affaire d’extorsion de fonds commise par le clan Hornec en 2002. Karim Achoui aurait exercé des pressions sur un témoin pour qu’il retire sa plainte selon un policier. Il bénéficie d’un non-lieu.
Karim Achoui est placé en garde à vue le 20 septembre 2007 dans une affaire de blanchiment d’argent. Le parquet de Meaux avait ouvert une information judiciaire en 2006 à la suite de la vente d’un commerce appartenant à une figure du grand banditisme assassinée. Karim Achoui est soupçonné d’avoir perçu une commission lors de la vente de ce commerce.
Karim Achoui est poursuivi pour avoir utilisé la signature de sa femme, à son insu, afin de monter une société de vente de chaussures en 2004. À ce titre, il est accusé de « complicité de faux, fourniture d’indication fausse ou incomplète en vue d’une immatriculation au registre du commerce et des sociétés et exécution d’un travail dissimulé ».
Le 22 juin 2007, il a été condamné à un an de d’emprisonnement avec sursis, 10 000 € d’amende et 5 années d’interdiction d’exercer la profession d’avocat.

Le jugement en appel a abouti le 20 février 2008 à l’aggravation de sa condamnation à 1 an de prison avec sursis, 20 000 € d’amende et 5 années d’interdiction d’exercer la profession d’avocat. Cet arrêt est devenu définitif à la suite du rejet de son pourvoi le 14 janvier 2009 par la chambre criminelle de la Cour de cassation10.
Karim Achoui, avocat d’Antonio Ferrara en 2003, est soupçonné d’avoir participé à l’évasion de ce dernier de la maison d’arrêt de Fresnes, en donnant le « top départ » de l’opération par l’intermédiaire d’un de ses collaborateurs, lors d’un parloir. Il est interpellé le 28 novembre 2005 par l’Office central pour la répression du banditisme et mis en examen le soir même pour « complicité d’évasion » et laissé en liberté sous contrôle judiciaire contre versement d’une caution de 30 000 € à régler en deux fois.

Il déclare être étranger aux faits qui lui sont reprochés dans l’émission télévisée de Marc-Olivier Fogiel, On ne peut pas plaire à tout le monde sur France 3, le 4 décembre 2005.
Il est jugé par la cour d’assises de Paris durant les mois d’octobre à décembre 2008. L’accusation s’appuie notamment sur plusieurs écoutes téléphoniques : lors d’une conversation entre les complices de l’évasion de Ferrara l’un d’eux dit « On passera par le baveux pour faire passer le feu vert au petit » (surnom de Ferrara) ; lorsque l’un des membres du commando cherchait un médecin pour soigner un blessé à la suite de l’opération : « Il a un médecin, Achoui ? ».

Karim Achoui est condamné dans la nuit du 14 au 15 décembre à une peine de sept ans de prison et placé en détention. Ses avocats, Patrick Maisonneuve et Francis Szpiner, font appel. Karim Achoui est libéré sous caution le 4 février 2009. La caution de 50 000 € est versée dans la journée par Rachid Nekkaz et Jean-Bruno Roumégoux, président de la Coordination nationale des prisonniers sans preuves.
Il est acquitté par la cour d’assises d’appel de Paris le 22 octobre 2010.

Karim Achoui est radié du barreau de Paris par un arrêt rendu par la cour d’appel de Paris le 13 janvier 2011 qui infirme totalement la décision du conseil de discipline de l’ordre des avocats de Paris qui avait jugé qu’il ne pouvait plus être puni. Les magistrats retiennent qu’il a illégalement perçu, au moyen d’un faux document imitant la signature d’un client, la somme de 1 501 euros qui devait revenir à celui-ci.
La cour d’appel lui a également reproché d’avoir employé pendant de très nombreuses années des personnes qui n’étaient pas déclarées (secrétaire et femme de ménage).
Les juges ont enfin considéré que ces faits, ajoutés à sa condamnation en 2008 à la peine d’un an d’emprisonnement avec sursis pour complicité de faux, étaient incompatibles avec la profession d’avocat et justifiait la radiation du tableau de l’ordre des avocats au barreau de Paris. Karim Achoui forme un pourvoi en cassation17 qui est rejeté par la première chambre civile de la Cour de cassation le 4 mai 2012, rendant ainsi définitive la décision de la cour d’appel.
Karim Achoui récupère sa robe d’avocat le 14 février 2015, il prête serment en Algérie et peut par ce biais plaider en France.
Karim Achoui a été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de grande instance de Paris, pour un passif déclaré supérieur à 500 000 euros auprès de ses créanciers.
Cette décision a été confirmée par la cour d’appel de Paris.

happywheels

6 Commentaires

  1. miranda

    23 février 2015 at 20 h 37 min

    me Cukierman a bien fait ! il a dit la vérité !c qui qui attaque des Français juifs ce sont bien des musulmans ;qui c »est qui criait morts aux juifs cette été ;ce sont bien des musulmans pros palestiniens ,et oui appellont un chat un chat , c pas les boudhistes ! c pas les chrétiens ,c pas les juifs qui attaquent d »autres juifs !! ce sont ceux issus de l »immigration musulmanes ! l »affaire Halimi !! l »affaire de bruxelles !! l »affaire des morts de l »épicerie casher !! c bien des gens issus de confessions musulmanes !! alors oui mr Cukerman vous avez bien dit et réspect a vous et a toute la communautée juives !!!

  2. Cathy

    23 février 2015 at 20 h 49 min

    Mais c’est pas Monsieur Propre celui-là !!! A mourir de rire.

  3. daniel .danielle

    23 février 2015 at 23 h 27 min

    Il me dégoûte ce salopard !!!!

  4. josué bencanaan

    24 février 2015 at 5 h 48 min

    Le CRIF et Cukierman se mouillent, voila la preuve que la situation commence a devenir serieuse pour notre communauté, je soutien ses déclarations a 100 %.
    De quel droit ce pauvre avocat merdeux attaque le CRIF ?, preter serment au barreau d’Alger alors qu’il a été condamné et rayé du barreau en France.

    • miranda

      24 février 2015 at 8 h 41 min

      et oui josué !!!si le crif parle ainsi c que c »est vraiment inquiéttant : et moi je regarde souvent parler Cukierman et je le trouve inquiet et férmé ;méme peiné !! je vois quelqu »un qui en sait plus que ce que l »on en dit dans les médias ! car nous sommes pas informés de tout ! mais eux au crif doivent savoir des choses que nous ne savons pas???? d »ou cette inquiéttude légitime ???

  5. Gilles-Michel DEHARBE

    24 février 2015 at 20 h 30 min

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *