Un élu propalestinien de Saint-Denis soutient l’appel au boycott d’Enrico Macias

By  |  25 Comments

Le chanteur de 80 ans est sous le coup d’un appel au boycott à cause de son engagement pour Israël, alors qu’il doit se produire au Maroc le 14 février.
Madjid Messaoudene, conseiller municipal (FG) délégué à l’égalité des droits à Saint-Denis, a appelé samedi 2 février sur Twitter à boycotter le chanteur Enrico Macias : « J’espère qu’il ne se produira plus jamais dans aucun pays arabe. Le Maroc ne doit pas le laisser jouer », écrit-il sur le réseau social.
L’artiste franco-algérien de 80 ans, qui doit se produire le 14 février à Casablanca, est sous le coup d’un appel au boycott depuis quelques jours pour ses positions pro-israéliennes.
«Pour quelqu’un qui se dit être un chantre de la paix… »
« Enrico Macias est un artiste qui a des positions plus que critiquables pour quelqu’un se dit être un chantre de la culture et de la paix. Il a le droit de soutenir Israël, mais il y a des conséquences », ajoute Madjid Messaoudene.
Au Maroc, plusieurs collectifs appellent au boycott du chanteur, dont la Campagne marocaine pour le boycott académique et culturel d’Israël au Maroc (MACBI) pour qui la « présence sur scène [du chanteur] est une honte et une insulte au public casablancais, et au public marocain en général ».
«Je me fous de cette menace de boycott »
L’élu de Saint-Denis déplore qu’Enrico Macias « ne véhicule pas la paix en soutenant une armée d’occupation » et met en garde contre une « banalisation de nos rapports avec Israël ».
Invité de l’émission « Les Grandes Gueules » sur RMC, Enrico Macias a réagi à la polémique : « Je me fous de cette menace de boycott parce que je vais y aller. […] Ce n’est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur le Maroc ».
Source :
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/un-elu-de-saint-denis-soutient-l-appel-au-boycott-d-enrico-macias-04-02-2019-8003835.php

happywheels

25 Commentaires

  1. Jacques

    4 février 2019 at 19 h 59 min

    Pas mal pour un élu français de se mêler des affaires du Maroc,moi qui croyais qu’il devait oeuvrer pour le pays où il est mandaté.
    Occupez vous plutôt des « armées d’occupation » qui vendent du shit au bas de nombreux immeubles de votre département et rendent la vie impossible aux habitants.

  2. Olivier

    4 février 2019 at 20 h 25 min

    Messaoudene c’est l’entrisme islamiste au Front de gauche

  3. Brater georges

    4 février 2019 at 20 h 43 min

    Des qu un cafard à un peu de pouvoir ,
    Soit il devient dictateur, soit il devient imam ..,,, et dans les 2 cas , il devient nuisible pour ces congénères et l humanité….
    Ce cafard est à écraser d urgence avant qu il ne se reproduise.,.
    Retourne d ou tu viens CAFARD …,et arrete de nous POLUER …..,

    • Jacko lévi

      5 février 2019 at 14 h 30 min

      bien vu et prévu !! 😆

      ces cafards ( variété Blatta Orientalis ) ont le chic pour se mêler de ce qui ne les regarde pas, surtout quand ils se parent du titre envié de « Elu fronçé du 9/3 »
      ce sont les seuls zélus reconnaissables a la tache de caca marron qu ils sont en haut du front.. en effet la Blatta Orientalis fait partie des insectes noctures qui volent (hihihi ! c’est racial) de nuit
      ne disposant pas de radar comme la chauve souris, la Blatte Orientale se pète la gueule sur tout ce qui représente un obstacle lorsqu elle croise, un mur, un meuble, un baton ….d’ ou la rapide apparition de cette grosse echymose brun-khra sur le front!
      une sous espèce de Blatta Orientalis a developpé une curieuse tendance a se taper le front par terre, aussitot aprés avoir atterri…….des études sont en cours au CNRS

  4. Franccomtois

    4 février 2019 at 21 h 13 min

    Enrico et Idir chante en Berbere:
    https://youtu.be/0htLE-RYo9M
    Que ce simple d´esprit fasse mieux qu´Enrico Macias :
    https://youtu.be/kllMkqNUa-8?list=RDkllMkqNUa-8
    Qu´il arrête aussi de fantasmer sur un peuple inventer par Arafat l´Egyptien et qui pourrit la vie d´un peuple qui ne demande qu´á vivre en paix sur leur propre Terre Israel.
    Le sionisme se partage entre différents courants qui vont du sionisme travailliste au sionisme religieux juif ou même chrétien.

    Le terme sionisme fait référence au « retour à Sion » qui est une colline de Jérusalem.
    Maintenant imaginons qu´un jour les Arabos-muzz soient chassés du Maghreb et qu´une partie d´entre-eux occupe un morceaux de terre qui n´est pas la leur et passe leur temps á revendiquer se qu´ils ont volé en commettant des attentats.Pour ceux restés chez les Numides,malgré les droits de voter,d´óccuper des postes á responsabilités,droits pour les enfants,les femmes,LGBT(même eux)etc,etc…se permettent d´insulter,d´agresser,de voler comment réagiraient les Berberes d´Afrique du Nord,ils feraient tout simplement comme Israel.Les juifs ont récupéré leur terre et ont toujours respecté les personnes vivant sur leur sol sans qu´ils soient juif,Israel est une démocratie!!!!!!!!!!!!!!
    Pour tout les peuples spoliés de leur terre,de leur racine se doivent de se rapprocher d´Israel.

    Yézidie Nadia Murad,
    Invitée en juillet 2017 au Musée du peuple juif de l’Université de Tel Aviv, Nadia Murad établit un parallèle étroit entre les souffrances du peuple yézidi et celles du peuple juif pendant la Shoah. Emily Gatt cita ses paroles pour I24 News : L’histoire du peuple juif est une histoire unique et pourtant, une grande partie de celle-ci fait écho aux expériences de ma propre communauté. Comme les Juifs, les Yazidis ont une histoire ancienne vieille de plusieurs milliers d’années. Malgré des persécutions récurrentes, nos deux peuples ont survécu, déclara la jeune femme. Depuis trois ans, ISIS a volé la paternité de l’histoire de Yazidi. Mais nous ne les laisserons pas écrire notre avenir. Mon séjour en Israël m’a montré qu’au lendemain de l’oppression et du génocide, une communauté pouvait émerger plus forte.

    Sarah Cattan
    Aprés cela peut-on toujours cracher sur Israel?
    Madjid Messaoudene, conseiller municipal (FG)est un ignare au mieux,ou pire un judéophobe et lá esperons que non.

  5. Franccomtois

    4 février 2019 at 21 h 43 min

    Je viens de retruver un texte du Parti de la Nation Occitane pour l´anniversaire de la Renaissance d´Israel.

    Le Parti de la Nation Occitane salue le 70ème anniversaire de la création de l’État d’Israël selon le calendrier hébraïque.

    Il admire profondément la récupération par les Hébreux de leur langue historique, l’hébreu, quasiment disparu sauf dans des communautés réduites ou dans la Bible. C’est un exemple à suivre pour les Occitans.

    Cet État créé par les Sionistes (nationalistes hébreux légitimes) et reconnu par l’ONU en 1948, est aujourd’hui comme hier environné de voisins plus ou moins proches, hostiles pour la plupart et rêvant de le détruire. Néanmoins, il a droit à l’existence dans des frontières sûres et reconnues internationalement.

    Ce n’est plus le cas depuis la deuxième guerre israélo-arabe de 1973 et la mise en place par les gouvernements israéliens successifs de ce qu’on appelle très improprement en langage politiquement correct la « colonisation » alors qu’au sens strict du terme il s’agit de la récupération de territoires historiquement hébreux usurpés par les Arabes.

    Bien que les Hébreux (terme préférable à Juifs) aient été incontestablement les premiers occupants de territoires comme la Judée ou la Samarie (Cisjordanie) aujourd’hui revendiqués par les Arabes de Palestine, la fin d’un conflit long et sanglant entre les deux nations passera par un compromis territorial. Ce conflit interminable alimente en partie l’antisémitisme dans le monde en général et en particulier chez les musulmans de l’État français et chez nos « islamo-gauchistes », même s’ils s’en défendent.

    Il n’est plus, en effet, réaliste de croire que les Hébreux récupèreront un jour l’intégralité de leur territoire historique. Mais il n’est pas davantage réaliste d’envisager la création d’un État palestinien sur la base des frontières de 1967 ni celle d’un utopique État binational réunissant Hébreux et Arabes.

    La grande nation arabe qui va de l’Irak au Maroc est morcelée en une multitude d’États et la création d’un État arabe palestinien la morcellerait encore davantage.

    Mais ce qui est souhaitable n’est pas nécessairement réalisable.

    L’unité de la nation arabe si déchirée sur le plan tribal et surtout religieux (Sunnites, Chiites et Chrétiens) semble pour l’instant hors de portée.

    De même la création d’un État palestinien n’est pas d’actualité étant donné qu’il n’y a pas de réelle volonté de la part de l’Autorité palestinienne et du gouvernement israélien actuel de négocier sérieusement pour parvenir à établir la paix.

    Le seul élément positif est que la paix règne de facto avec l’Égypte et la Jordanie.

    Or la paix n’est pas un renoncement. Une solution de compromis même fragile, même avec deux États sera toujours préférable à cet éternel conflit qui, avec l’implication de l’Iran et le jeu dangereux des impérialismes perse, turc et arabe dans cette région, menace la paix mondiale.

    Alors que ses voisins végètent économiquement et oppriment leurs populations, l’État d’Israël est démocratique et prospère même si de profondes inégalités divisent la société israélienne. En cas de paix, cette prospérité pourrait gagner tout le Moyen Orient.

    Cette paix ne pourra jamais être imposée par les grandes puissances même si elles peuvent et doivent (surtout les USA) jouer un rôle de médiation.

    Le Parti de la Nation Occitane n’a pas de solution miracle à ce conflit.

    Il ne soutient pas un quelconque gouvernement israélien. Il soutient simplement le droit à l’existence d’Israël.

    Il pense que la paix ne pourra être le résultat que de négociations directes entre Arabes de Palestine et Israéliens. Or le temps presse. Pour des raisons démographiques, il ne joue pas en faveur d’Israël malgré le soutien des USA et sa supériorité écrasante sur le plan militaire.

    L’épicentre des trois grandes religions monothéistes deviendra-t-il un havre de paix d’ici le 80ème anniversaire d’Israël ? C’est ce que souhaite le Parti de la Nation Occitane qui rappelle que son fondateur, François Fontan, avait un attachement particulier pour Israël.

    Cela lui a valu ainsi qu’à notre parti, hier comme aujourd’hui, un déferlement caricatural d’opprobre et de haine. Nous continuons à assumer la défense d’Israël à qui nous souhaitons bon anniversaire et très longue vie.

    Vive l’amitié entre l’Occitanie et Israël !

  6. Paul06

    4 février 2019 at 22 h 19 min

    L’islamisation de la France en force dans le 93. Le 93 est presque Judenrein avec la complicité de beaucoup.

  7. Françoise SAADOUN

    4 février 2019 at 23 h 17 min

    ils ne savent plus quoi trouver pour marquer leur territoire et prouver leur intelligence- Enrico est un homme bon même trop parfois- il a trouvé l’ennemi idéal pauvre type-

  8. Snac

    5 février 2019 at 9 h 02 min

    Le BNVCA ou la LICRA devrait déposer plainte contre cet élu et le préfet : que fait-il? De quel parti est il ? Que son parti le sanctionne lourdement !

  9. Olivier

    5 février 2019 at 9 h 30 min

    « Il a le droit de soutenir Israël, mais il y a des conséquences ».

    Si une action entraine une sanction, ce n’est plus un droit, par définition

  10. roni

    5 février 2019 at 10 h 06 min

    encore une merde qui a infiltre l etat francais

    • ZERATH

      5 février 2019 at 13 h 11 min

      Un élu français ! Non mais vous avez vu la tronche ? Pauvre pauvre pauvre France….

      • liguedefensejuive

        5 février 2019 at 13 h 31 min

        Ce qui importe est ce qu’il dit et ce qu’il fait .Pas son apparence

      • Franccomtois

        5 février 2019 at 15 h 07 min

        Moi même on me prend pour un arabe et comme je ne suis pas pour la discrimination cela ne me dérange pas,sans cette « religion » muzz les gens du moyen-orient ou du Maghreb sont sympas dans l´ensemble.

  11. Rosa SAHSAN

    5 février 2019 at 10 h 20 min

    Eh madjid, sais-tu que le peuple palestinien est une invention du KGB
    alors ton soutiens au BDS on en a rien à foutre.
    ROSA

  12. ANDRE MAMAN

    5 février 2019 at 10 h 39 min

    Cet elu de banlieu de PARIS est avant tout un imbecile..il est maghrebin,et il est pour le BDS et les conflits, alors que enrico Macias chantew la paix ,et comme il a perdu l algerie il ce sent plus israelien….les arabes desirent boycoter ISRAEL, je pense qu ils ignorent qu ISRAEL est un pays puissant dans tout les domaines, et votre boycote ne peux nuire.
    vous allez chez un medecin juif vous vous soignez avec des medicaments israelien, vous vous servez du materiel israelien donc arretez votre cinema

  13. roni

    5 février 2019 at 13 h 48 min

    c est un bureau de mairie il y a rien de francais aucun portrait du president,
    drapeau francais
    juste un drapeau d un pays qui n existe pas.
    pauvre france…

    • Franccomtois

      5 février 2019 at 15 h 08 min

      Roni ce pays existe,c´est Israel.Bien á toi.

      • roni

        6 février 2019 at 21 h 07 min

        le pays ou je vis
        c est vrai qu avant la creation de l etat d israel en 1948 le pays s appelait palestine.
        je me souviens d un monsieurs qui travaillait dans un hotel a jerusalem et il m avait dit qu il etait ne a jerusalem pendant la deuxieme guerre mondiale et sur son acte de naissance etait ecrit ne en palestine.

  14. Jacko lévi

    5 février 2019 at 14 h 37 min

    L’artiste franco-algérien de 80 ans,

    LDJ

    merci de rectifier !

    Macias (Ghenassia) est Français au titre de Français né en France de parents français y étant egalement nés

    Algérien est une nationalité qu il n’ a jamais sollicité et dont il n’ a rien a secouer

    il aime et c’est légitime le pays ou il est né, en occultant le fait qu il en fut chassé comme des centaines de milliers d’ autres Français (Chrétiens, Juifs, musulmans -harkis-)

    cet « élu » lui, comme tous ces Maghrébins devenus Français lui, beneficie a 97% d’ une double nationalité , on connait la litanie
    Franco-algéro-tuniso-maroquino ………….

  15. In Memoriam

    5 février 2019 at 16 h 03 min

    Messaoudene n’est-il pas un nom berbère si je ne m’amuse ?
    Alors autant que Gaston Ghrenassia qui a parfaitement le droit de chanter sur la terre de ses ancêtres !

    • Franccomtois

      5 février 2019 at 17 h 03 min

      Le judaisme premiere Religion monothéiste de cette région,donc Monsieur Enrico Macias est chez lui en Algérie.

      Source wikipédia:
      Des juifs se sont installés en Afrique du Nord depuis l’époque romaine, et une communauté juive existait dans la province romaine d’Afrique, qui est la Tunisie moderne. Le terme Ifriqiya désignait la région que nous connaissons aujourd’hui en tant que Tunisie. L’acceptation du judaïsme par les Berbères en tant que religion, et son adoption par un certain nombre de tribus, peut avoir eu lieu au fil du temps. L’historien français Eugène Albertini date la judaïsation de certaines tribus berbères, et leur expansion de Tripolitaine, aux oasis du Sahara, à la fin du ier siècle.

  16. Franck

    6 février 2019 at 13 h 28 min

    C’est une merde antisémite et pis c’est tout !
    Qu’il s’occupe de son quartier.

  17. Chiron

    6 février 2019 at 18 h 16 min

    J’habite à Saint-Denis. Ce qui m’énerve chez des gauchistes comme Madjid Messaoudène, adjoint à la lutte contre les discriminations, c’est qu’il défend à la fois les islamistes et les LGBT alors que c’est incompatible et à la fois les palestiniens et la lutte contre l’antisémitisme alors que ça aussi c’est incompatible.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *