Une tradition bien française: les Monsieur Jourdain de l’antisémitisme

By  |  5 Comments

Sidney Touati – La France a inventé une forme d’antisémitisme très particulière.
Pendant l’Affaire Dreyfus, Maurice Barrès, déduisait que Dreyfus était coupable en raison de sa race ! Il expliquait que sa prise de position anti dreyfusarde avait pour objectif de défendre les valeurs de la France terrienne. On ne voit pas très bien en quoi condamner un innocent sur la base d’un faux grossier pouvait relever de la défense des valeurs terriennes et du culte des morts…
Pendant l’occupation allemande, la France est vaincue, brisée, humiliée, rackettée par l’occupant. Que fait Vichy ? Organise-t-il clandestinement la lutte contre les occupants ?
Vichy emprunte hélas, un tout autre chemin. Il veut prouver qu’il est un zélé serviteur des nouveaux maîtres Nazis. En toute hâte, il adopte le statut des Juifs qui transforme en véritables parias, des hommes, des femmes, des enfants qui n’ont commis aucun crime, hormis celui d’être juifs, français ou étrangers.

A la Libération, les dirigeants tenteront de démontrer que ni Pétain, ni Laval n’étaient antisémites
Ce même régime de Vichy, totalement silencieux sur les innombrables crimes et massacres commis par les Allemands, contribue activement à envoyer dans les camps de la mort quelque 70 000 Juifs. Eh bien, à la Libération, ses dirigeants tenteront de démontrer que ni Pétain, ni Laval n’étaient antisémites.
Laval dans son plaidoyer va même jusqu’à prétendre avoir été l’ami des Juifs ! L’homme qui en ordonnant également la déportation des enfants, les a envoyés dans les camps de la mort par milliers, cet homme se présente comme un ami des Juifs ! Cet homme jure qu’il n’est pas antisémite !
Barrès est favorable à la condamnation de Dreyfus au nom des valeurs de la France éternelle, celle « du terroir et des morts. »
Laval est favorable à la déportation des enfants Juifs, car nous explique-t-il la main sur le cœur, c’est dans l’intérêt des familles, et qu’il est, n’est-ce pas, monstrueux de séparer les parents des enfants – même s’il faut les déporter ou les envoyer à la mort.
Les députés socialistes qui soumettent actuellement à l’Assemblée Nationale un projet visant à reconnaitre l’Etat Palestinien, renouent avec cette tradition qui permet d’être antisémite sans le savoir, à la manière de Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir.

On est antisémite pour le Bien, pour la Paix, pour les Grands Idéaux ! Jamais pour nuire ou tuer des Juifs !
Les socialistes renouent avec la tradition de Barrès, de Vichy.
Entre Vichy et la Gauche actuelle, il y a un lien, et ce lien se nomme Mitterrand.
Le trouble Mitterrand semble avoir fait école dans les rangs de la gauche collaborationniste qui a reçu un soutien inespéré en la personne d’Eric Zemmour, lequel, dans son dernier ouvrage, tente une invraisemblable réhabilitation de Vichy dans son aspect le plus abject : le massacre des Juifs. En gros, Zemmour soutient qu’en organisant, en participant à la déportation de 70 000 Juifs, Vichy a été bon pour les Juifs Français !
Les députés socialistes ont reçu le message cinq sur cinq : Mutatis Mutandis, en participant au lynchage international d’Israël, les socialistes d’aujourd’hui sont bons pour les Juifs ! Ils Œuvrent eux aussi pour la Paix !
Comme hier quand Vichy fermait les yeux sur les atrocités commises par les Allemands, désignait les Juifs comme coupables et le Juif Blum comme responsable de la catastrophe de juin 40, nos députés socialistes d’aujourd’hui ferment les yeux sur les innombrables crimes commis au nom de l’Islam.
Même si le sang de ces crimes les éclabousse jusque dans leur circonscription, ils persistent à désigner non tel ou tel verset du Coran qui appelle ouvertement au crime, mais Israël.

Pour nos actuels hommes de gauche, héritiers de Vichy, c’est le Juif Israël qui est en grande partie la cause des crimes commis par la barbarie islamiste ! Si du Soudan à l’Egypte en passant par la Syrie, l’Irak, l’Iran … on massacre au nom de l’Islam, eh bien, osent nous dire en substance ces tartuffes, c’est Israël qui est fautif !
On ose nous dire que le vent de violence inouï qui souffle sur tout le monde musulman, on ose dire que cette violence est imputable à un petit bout de terre de quelques kilomètres carrés !
Le responsable de cet ignoble projet ose dire que le conflit qui ensanglante le monde musulman est un conflit territorial !
Ah ! S’écrient en chœur ces Messieurs Jourdain de l’antisémitisme, si seulement Israël consentait à tout accorder aux Palestiniens, le monde de l’Islam serait enfin apaisé. Et corolaire de ce postulat antisémite, le monde serait enfin en paix avec l’Islam ! Hier, on a donné les Juifs aux Allemands. Donnons les aujourd’hui, donnons Israël à l’Islamisme, suggèrent-ils aux autres pays du monde.
Messieurs les Jourdain de l’antisémitisme, est-ce bien quelques kilomètres carrés de terre que réclament les Palestiniens ?
En êtes-vous vraiment certains ?
N’est-ce pas tout Israël qu’ils réclament ?
Quand vous parlez d’Etat Palestinien, de quoi parlez vous ? D’une chimère ? D’un leurre inventé de toutes pièces par les services de la propagande de l’ex-URSS avec la complicité des Nations Arabes, qui continuent la lutte contre Israël par l’intermédiaire du “peuple palestinien” qu’ils appellent “peuple shahid”, c’est-à-dire “peuple martyr” autrement dit voué à la mort ?
Que n’avez vous soutenu les Palestiniens lorsqu’ils étaient massacrés en masse par le Roi de Jordanie ! Que n’avez vous soutenu les Palestiniens lorsqu’ils ont été chassés en masse du Koweït !

Etes-vous certains de satisfaire l’appétit des mollahs et autres Ayatollahs en donnant en sacrifice Israël ?
Etes-vous certains qu’ils se contenteront de ce minuscule biscuit ?
Au-delà, n’est-ce pas tout l’Occident que les barbus convoitent ? N’est-ce pas le monde entier qu’ils réclament avec la proclamation du Kalifat ? Quand ils tranchent la gorge des moines de Tibhirine … est-ce un conflit territorial qui en est est la cause ? Est-ce pour un permis de construire à Jérusalem que l’on tranche la gorge d’un Français ou d’un Américain, le Coran d’une main et le couteau de l’autre ?
Ce que Barrès exigeait hier, à savoir le sacrifice d’un Juif au nom des Valeurs éternelles de la France, n’exigez vous pas à votre tour, aujourd’hui, honteusement bien-sûr, le sacrifice du Juif Israël au nom de la Paix avec l’Islam ?
Le sacrifice des Juifs ici et là, a-t-il une seule fois permis de sauver la paix ?
A l’inverse, la réhabilitation de Dreyfus ne coïncide-t-elle pas avec un raffermissement des valeurs de la République Avec le sauvetage des libertés ? du Progrès ?
Le sacrifice des Juifs, n’a-t-il pas toujours été le signe, l’annonciateur de grandes catastrophes ?

Quand le Tsar laisse les Juifs se faire massacrer dans les immondes pogroms, parvient-il pour autant à empêcher que la Révolution n’emporte son régime et le fasse fusiller lui et sa famille ?
La tolérance et le respect des Juifs, ne sont-ils pas les indices les plus évidents du niveau de développement d’une Nation ? À l’inverse, toute Nation qui pointe les juifs comme l’incarnation d’une sorte de causalité diabolique, n’entre-t-elle pas dans un irréversible déclin ?
L’Europe en crise, l’Europe déclinante, l’Europe bloquée, la France confrontée non au défi d’Israël mais bien à celui d’une crise sans précédent, d’un chômage galopant, d’une misère qui explose et dont l’Islamisme vient jusqu’aux portes de toutes les grandes villes, défier l’autorité et les grands principes démocratiques, cette France gouvernée par un Président affaibli, sans popularité, n’a-t-elle pas encore une fois cédé à la tentation de livrer les Juifs, de les désigner comme coupables en la personne d’Israël ?

Messieurs les Socialistes (Jaurès et Blum doivent se retourner dans leur tombe devant ce spectacle affligeant) espérez vous réaliser l’Union sacrée sur la haine d’Israël ?
Espérez vous qu’un Pogrom international vous libère de la peur que vous inspire l’islamisme ?
L’histoire, la sombre histoire, se répète quasiment à l’identique.
Face à la barbarie Nazie, la France de Vichy n’a eu d’autre réponse que d’offrir ses Juifs en sacrifice. Face à la barbarie islamique, la France ne trouve d’autre réponse que d’offrir Israël en sacrifice.
Prenez garde !
Votre minable tentative de diversion risque de faire long feu. Même si vous obtenez un vote favorable, c’est une majorité coupée du peuple qui vote. De surcroît, des voix s’élèvent au sein même de l’hémicycle pour dénoncer votre manœuvre. Tartuffe est démasqué. Et surtout, les Juifs d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’hier. Les Juifs d’aujourd’hui ont un Etat. Les juifs d’aujourd’hui ont appris à se défendre et ils se défendront contre la barbarie.

Vous avez le pouvoir de calomnier Israël mais pas celui de le livrer à la puissance occupante comme cela fut fait jadis par vos prédécesseurs.
En revanche, cette prise de position hallucinante est dans le droit fil de votre impuissance à assurer la sécurité des Français ; simplement, ouvertement, vous basculez dans le camp des ennemis de la liberté et du progrès, ceux qui voilent le visage des femmes, pendent les homosexuels, égorgent…
Votre volonté de faire condamner Israël est dans la droite ligne de votre politique désastreuse, qui entraîne la France dans l’abîme, qui fait le lit à l’Islamisme, livrant notre peuple sans défense à la peste verte.
Cette capitulation face à la barbarie n’apportera pas la paix.
Paraphrasant le grand Churchill, en capitulant devant la barbarie, vous aurez la honte et vous aurez la guerre.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Sidney Touati, avocat pour Dreuz.info.

happywheels

5 Commentaires

  1. Fhima dit :

    Bravo! Magnifique texte! Nous n’avons plus que les mots en réconfort, tâchons de nous en servir aussi bien que vous.

  2. josué bencanaan dit :

    Gaza = auschwitz !!, les pauvres bougres deja qu’ils sont islamiste, raciste et anti sémites voila qu’ils sont con et ignorant.
    Bien entendu, les premiers responsables sont l’education nationale qui enseigne la haine d’Israel et encourage la comparaison citée plus haut.

  3. Richard C. dit :

    Juste un détail concernant Dreyfus: le borderau imité était le fait d’un agent au service des Prussiens, dans le cadre d’une opération d’intoxication. Les Services de renseignement prussiens en effet, jusqu’en 1917, étaient bien supérieurs et organisés que les services d’espionnages français. Ils savaient manipuler l’adversaire et neutraliser les éléments de valeur adverses. Et comme l’état major le disait: »Les Français sont tellements idiots qu’ils marcheront tous dans la combine »

  4. Olivier dit :

    C’est vrai qu’en France l’identité juive n’est ni louée ni vantée, ni même, simplement évoquée comme on parle par exemple de l’Afrique et de l’Islam.

    Beaucoup de gens sont devenus les parias en France, et croyez-le ou non mais la guerre parfois serait pour nous tous libératrice. Même si c’est ce que veulent en tout premier les noirs et les arabes, eux qui sont venus ici en détestant la race blanche.

  5. Charles B dit :

    Exact. L’histoire, avec ses variations sur un thème dominant, bégaie. La lâcheté de la France et de l’Occident à l’égard de l’islamisme est l’équivalent de la lâcheté de la France et de l’Occident à l’égard du Nazisme. Et les conséquences en seront cette fois infiniment plus terribles. Car on a laissé le cheval de Troie entrer dans l’ Europe. Et sous le prétexte fallacieux du respect des droits de l’homme, on promeut une mixité sociale qui en dissémine les combattants sur toute la surface du territoire. Si bien que cette fois-ci, l’ennemi n’est pas seulement extérieur, mais il est intérieur. Et il est partout. Cette Europe lâche et qui n’a tiré aucune leçon de l’histoire en fera l’amère expérience. Livrer Israël à la voracité du Moloch islamique ne ne fera qu’aiguiser son insatiable appétit.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *