VIDEO DE LA BRIGADE JUIVE : Mennel, militante et engagee épisode final…ou presque

By  |  17 Comments


Mennel, militante et engagee épisode final…ou presque
La petite Mennel a un double visage. Sous ses airs innocents, elle se réjouit de travailler avec Yacine barda (cbsp) et sa société « art for Life ». Ce dernier est un des producteurs de la tournée « Palesthon »qui offre une place de choix à la petite chanteuse . Art for Life collabore bien sur étroitement avec le CBSP (comité de bienfaisance et de secours aux palestiniens), reconnu comme organisation terroriste aux usa et aux aux émirats.
L’auteure de la comptine « souris Palestine » est également l’interprète d’une autre chanson sur le même thème, destinée cette fois aux initiés. Dans “ invocations pour gaza”, la candidate de the Voice nous déclame dans le texte « O Allah….détruis les et ébranle les.. » Un message de “paix” estampillé CBSP. Parmi les co-organisateurs du Palesthon, outre ce comité, nous trouvons la librairie lyonnaise Tawiid qui affiche clairement sur son site internet être la référence de la culture salafiste mais aussi la librairie sana qui compte dans ses fidèles clients bon nombre de fichés S… Pour couronner le tout, Mennel, l’experte en taqyah, peut compter sur le soutien indéfectible de Foued Medjadri (cbsp), lui aussi coorganisateur du Palesthon mais également de l’opération avortée « un bateau sur gaza » (avec le collectif 69) qui, sur sa page Facebook, fait l’éloge du Levant et de ses combattants du Hamas en Syrie. Il n’y a pas de hasard dans la vie. Mennel n’est pas une innocente. C’est une militante engagée aux objectifs clairement définis entourée de personnes dont elle partage les convictions . Le danger avance toujours masqué.
La brigade

happywheels

17 Commentaires

  1. VINCENT

    9 février 2018 at 10 h 37 min

    Bravo et merci pour l’info.

  2. ALUF HANITZAHON

    9 février 2018 at 10 h 48 min

    Qu’elle aille se faire enc… à Gaza

  3. Jacques

    9 février 2018 at 12 h 20 min

    Représenter les musulmans par une islamiste sur une grande chaine de TV,ça fait tâche.
    Elle va être virée.
    Surtout,rappelons qu’un artiste est par définition universel,il ne doit pas afficher d opinion clivante,politique,religieuse mais plutôt rassembler les masses.
    Encore un concept que Mennen et ses amis ne maitrisent culturellement pas,et pour cause:les sordides pays d ou ils viennent n’ont jamais produit d artistes,curieusement,juste des guerres et des voitures piégées au nom d allah…
    Quand elle sera renvoyée,dix contre un qu’elle chougnera a la discrimination,l’islamophobie,et gnagnagna
    Elle pourra se consoler avec sa chanson de paix »souris palestine » (rires)ou son dernier tube d’amour « li siounistes de TF-loose y font rien qu’a être contre les muslims starfoulah »
    Ras le cul de ces incapables,même au sein d un télé crochet musical ils arrivent a gâcher l ambiance avec leur communautarisme et leur palestine débile.
    En palestine ou ailleurs il faut créer un pays juste pour les débiles qui ne reconnaissent que la parole d allah (akbar ou pas,on s en fout) et veulent vivre comme dans le gourbis du 7e siècle.
    Les musulmans souhaitant vivre a l occidentale seraient également débarrasses des pressions et brimades des arriérés radicaux, ça faciliterait leur intégration.
    Sinon,petit message amical a TF1:J ai une amie kurde qui chante des chansons pour demander juste un tout petit bout de pays aux gentils islamistes turques,ça vous interesse pas??
    Ah on me dit que non,c est juste les palestixhiens qui ont le droit de faire chier les chaînes de TV françaises pour ça…

    • vrcngtrx

      9 février 2018 at 14 h 20 min

      « Elle va être virée »
      elle se casse d’elle-même :
      http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/09/mennel-ibtissem-de-the-voice-annonce-son-retrait-de-lemission-apres-ses-tweets-polemiques_a_23357109/

      si seulement tous ses congénères pouvaient suivre l’exemple à l’échelle du continent …

    • Franccomtois

      9 février 2018 at 14 h 21 min

      Jacques votre commentaire est un bon commentaire tout simple,tout bon.Une petite pensée aux Kurdes qui ne passent pas leur temps á pleurnicher,qui n´ont toujours pas de pays,sont gazés,torturés,assassinés dans le plus grand m´en foutisme général.Dans Europe-Israel ils ont de bons articles sur ce peuple et certains commentateurs n´hésitent pas á les appeler nos freres Kurde.Sachez Jacques que je vis en Allemagne et que dans les manifs Kurdes flotte le drapeau Israélien ,voir le concert de Hadasa Yesurun á Frankfurt am Main le 31,08,2014 c´est sur YouTube.Un Kabyle qui ne manque pas d´humour c´est Fellag avec le sketche »la colonisation »peu de chance de voir tout cela dans nos emissions télé.

    • Jacques

      10 février 2018 at 16 h 46 min

      Salut franc-comtois,les kurdes sont un bon peuple,un peuple-ami en ce qui me concerne:leur sort dans l indifférence général mérite du soutien.
      Vous-même m avez l air d être une bonne personne pour faire preuve d intérêt et d altruisme envers eux,bien à vous.

    • Simon

      7 mars 2018 at 23 h 10 min

      C est une grosse cochonne de Tel Aviv crois moi!

  4. Franccomtois

    9 février 2018 at 13 h 34 min

    Faudrait peut-être envoyer la video á tf1,ils pourraient passer le chant de la Mennel qui apparait dans la video,certain qu´elle aurait un franc succé.Beaucoup s´angoissent de voir des barbus en babouches et djellaba accompagnés de femmes recouverte d´un sac de 100 litres suivant la taille,mais le plus gros danger se sont les Mennel et autres bien présentable,bien mielleux,n´hésitant pas á se dire muzz patriote et ceci dans toutes les tendances politiques.Il en rentre dans toutes les administrations,sociétés de sécurité(bientôt armé),en politique,dans l´armée etc,etc……,ils vont finir par y arriver si nous n´y mettons une volonté politique pour mettre un terme á cette gangrene.Par les temps qui courrent j´ai peu d´espoir,bon malgré tout gardons espoir tout n´est pas perdu.Dans tout les cas chapeaux bas pour la Brigade Juive que l´on doit considérer comme de vrai résistant.

    • Simon

      9 mars 2018 at 10 h 33 min

      Faut tuer encore plus de Daesh…la gangrène terroriste doit disparaitre de Syrie et d ailleurs…!!

  5. Franccomtois

    9 février 2018 at 13 h 42 min

    J´avais mis cette article pour un autre sujet,mais voilá il y a plein d´autres Mennel comme le Selman Reda á qui on offre un théatre,des collégiens,lycéens,cela avec des Profs qui auraient hurlé s´il s´était agit d´une autre Religion et cela au nom de la laicité.Á méditer.

    « Ne laisse personne te voler les mots » est un spectacle sur les origines du Coran.
    Cette création du théâtre de la Cité de Marseille de Michel André et Selman Reda en collaboration avec l’islamologue Rachid Benzine a lancé son coup d’envoi à Nice le 5 et 6 décembre suscitant la curiosité des élèves de seconde, première et terminale du lycée professionnel des Eucalyptus.

    Soutenue par les Fonds du 11 janvier et la Région Paca, la pièce traite du Coran à travers une approche historique, anthropologique et linguistique mêlant histoire individuelle et histoire collective.

    La proposition d’accueillir le spectacle et les échanges par une enseignante de lettres histoire, Nadine Géhin, a conduit à une préparation reposant sur différentes étapes propres à nourrir et approfondir la rencontre.

    En effet, ce coup d’envoi arrive un mois après une semaine en résidence où acteur et metteur en scène sont allés à la rencontre de douze classes vues chacune séparément. Ces rencontres, accompagnées d’enseignants de lettres histoire et professeure de la classe allophone, ont amené un échange vif et animé d’une heure à deux heures où les élèves ont été sensibilisés au propos. Sensibilisation également à la posture théâtrale pour Amin, Sabri, Youzamiou et Raphaël les mercredis après-midi qui ont été complices du spectacle activant le débat qui en a suivi. Merci pour leur implication pleine de spontanéité.
    Les 250 lycéens, captivés ont voyagé dans l’enfance de l’acteur, la manière dont il a vécu le durcissement des règles religieuses imposées par son père jusqu’à atteindre à seize ans, un point de rupture. Passant de l’enchantement au déchirement, de la déconstruction à la reconstruction, les couleurs de l’intime se dévoilent laissant subrepticement place à un autre tableau : celui des peuples nomades soumis aux règles de survie dans le désert arabique du 7ème siècle.

    « Chacun interprétant les textes de là où il se situe avec ses propres codes, il est intéressant pour nous » écrit Michel André « d’en comprendre les moteurs en les replaçant dans un contexte vieux de 15 siècles ». « Ne laisse personne te voler les mots » ouvre cette voie à une meilleure compréhension du Coran : de sa naissance dans l’univers de la péninsule arabique du 7ème siècle jusqu’au cheminement de la pensée contemporaine. Lors des débats, les élèves ont posé de nombreuses questions à la hauteur de leur intérêt actuel. Ces moments ont été des instants d’effervescence, d’échanges, de recherches et d’émotions.

    A la fois récit de vie et récit d’histoire, conte, poésie et danse cosmique, la pièce invite à un voyage. A travers les mots dans le temps et le sens qui évolue, elle explore les différentes formes de la culture apportant un éclairage important sur les enjeux actuels de l’école et ses valeurs laïques dans la lutte contre la radicalisation pour un vivre ensemble nécessairement relié à la connaissance car comme le soulignait dernièrement le Ministre de l’Education, Jean- Michel Blanquer :
    « Le fait religieux fait partie de l’histoire du monde, on ne doit pas considérer que l’école laïque signifie école athée » Selon lui, les jeunes doivent l’« apprendre » pour comprendre les religions des autres et les respecter à travers la connaissance ». Le ministre a donc annoncé qu’il comptait avancer « avec beaucoup de sérénité » sur le sujet… »

    • Simon

      9 mars 2018 at 10 h 35 min

      Suis d’accord avec toi ..je suis contre la pédophilie en France et dans le Monde…c est honteux et dégueulasse !!

  6. vrcngtrx

    9 février 2018 at 14 h 28 min

    « Leonard Cohen, comme son nom l’indique, est Juif et il est même de la famille des Prêtres qui servaient au Temple Juif à Jérusalem. Lui-même était un fervent soutien d’Israël qui est allé soutenir les troupes de Tsahal pendant la Guerre du Kippour. Dans son Hallelujah, un terme hébraïque traduit par ‘Louez Jah’ qui appelle à louer le Dieu d’Israël et que l’on retrouve principalement dans les Psaumes, un recueil de poèmes et chants juifs dont le Roi d’Israël David, de la tribu de Juda, conquérant de Jérusalem, est l’un des grands auteurs, Leonard Cohen évoque justement le Roi David dont la musique de harpiste plaisait au Dieu d’Israël qui, depuis son palais à Jérusalem, voit Bath Sheba se baigner sur le toit et commet un adultère qui brise l’Hallelujah. La chanson comporte aussi un allusion à Samson, un juge d’Israël, grand combattant des Philistins, une peuplade de colons européens aussi appelés ‘Peuples de la mer’ dont le nom vient de l’hébreu Peleshet qui signifie ‘enhavisseur’ et qui a donné le nom Palestine. »

    source : http://www.cesgoysquidefendentisrael.com/fr/le-fou-rire-mennel-ibtissem/

  7. Alice

    11 février 2018 at 11 h 45 min

    Quand même étonnant que ce soit dans le cas de l’Oréal et celui-ci , on aurait pu choisir une musulmane , peut-être avec un voile , quoique, n=on nous dit que les voilées sont une minorité, donc dans les deux cas les annonceurs choisissent des musulmanes très engagées , donc interrogation sur ce « hasard  » ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *