Video :LE FRANC PARLER DE KARL LAGERSFELD DERANGE LES « POLITIQUEMENT CORRECTS »

By  |  1 Comment

Invité de l’émission « Salut les Terriens ! », samedi 11 novembre au soir, Karl Lagerfeld était interrogé Thierry Ardisson sur l’actualité politique de son pays, l’Allemagne. Le directeur artistique de Chanel a en effet déjà exprimé son dégoût après les élections fédérales du 24 septembre, qui ont vu le parti nationaliste AFD (Alternative pour l’Allemagne) obtenir 93 sièges au Bundestag.
« Vous dites : ‘J’espérais que quelque chose comme ça – l’arrivée des députés nazis [AFD, NDLR] au Bundestag – ne se reproduirait jamais dans ma vie, j’ai honte de l’Allemagne' », rappelle Thierry Ardisson.
« Oui, même pour moi-même. Comme je suis Allemand, je dois assumer », déplore le couturier de 84 ans.
« Vous pensez qu’Angela Merkel a fait une grosse faute. »
« Oui, à mon avis oui. Regardez la France, qui est le pays des droits de l’homme et tout – ce qui n’a pas empêché la colonisation. Ils prennent, je ne sais pas, 10.000 ou 20.000 [réfugiés, NDLR] », développe Lagerfeld. « Elle [Merkel] en avait déjà des millions et des millions – qui sont bien intégrés, qui travaillent et c’est très bien, parce que la démographie est un peu descendante… »
« Elle n’avait pas besoin de se taper un million en plus [sic], pour se donner une image charmante, après l’image de marâtre qu’elle s’était donnée dans l’histoire de la crise grecque. C’est un peu ça. Tout à coup, la fille de pasteur ressort. »

« Est-ce que vous croyez qu’elle l’a fait pour faire excuser son attitude pendant la crise grecque, ou pour montrer que l’Allemagne, par rapport à ce qui s’est passé pendant la Deuxième Guerre mondiale, était finalement un pays accueillant ? »
« Oui mais là je vais dire une horreur », avertit le grand couturier, qui s’exécute :
« On ne peut pas, même s’il y a des décennies entre [les deux événements], tuer des millions de juifs pour faire venir des millions de leurs pires ennemis après. »
Et, sûr de son effet, le Fashion Kaiser étaie ce jugement définitif par une anecdote.
« Vous savez, on demande aux gens de prendre de jeunes gens [pour les embaucher, NDLR]. Je connais quelqu’un en Allemagne qui a pris un jeune Syrien, qui parlait un peu anglais. Au bout de quatre jours, vous savez ce qu’il a dit à la dame ? ‘La meilleure invention de l’Allemagne, c’est l’holocauste’. Il était dans la rue la minute qui suit, je vous le dis tout de suite. »
« Ah ouais… Ouais », commente Thierry Ardisson alors que le silence est absolu sur le plateau.
« Une horreur », répète Lagerfeld.

« >

happywheels

1 Comment

  1. daniel. Danielle

    13 novembre 2017 at 16 h 29 min

    Bravo Lagerfeld !!!!
    Il a mis le doigt là où ça fait mal !!!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *