VIDEO :Le ministère de la Défense israélien dévoile 3 prototypes des « tanks du futur »

By  |  1 Comment

Dans le cadre du programme Carmel, les constructeurs ont proposé des chars opérés par deux personnes qui regorgent de bijoux de technologies et proposent une visibilité améliorée

« >
Par Judah Ari Gross
Le ministère de la Défense israélien a dévoilé dimanche les détails de son « véhicule de combat du futur », un tank requérant moitié moins de soldats aux commandes, doté d’une vision 360 degrés et qui pourrait être en partie guidé par une console de jeu vidéo.
Le ministère de la Défense a présenté les principales caractéristiques de ce projet développé par trois compagnies, précisant que certaines des options proposées pourraient être abandonnées dans les prochains mois ou années afin de créer un seul véhicule, dans le cadre de son programme de tanks Carmel.
Certains systèmes seront mis en oeuvre à court-terme, notamment un casque high-tech appelé Iron Vision, qui sera prochainement déployé – et d’autres seront utilisés ultérieurement, a indiqué un porte-parole du ministère de la Défense.

Le ministère a lancé le projet du véhicule militaire blindé Carmel il y a trois ans, sous l’égide du Mafat, l’Administration du développement des armes. Il était initialement censé créer un nouveau modèle de tank pour l’armée israélienne. Cependant, sa portée a évolué au fil des ans et se penche désormais sur le développement de nouvelles technologies pour les véhicules blindés existants et futurs, tout en conservant l’éventualité de produire une nouvelle variété de tank, a indiqué le porte-parole.
L’objectif est de rendre les tanks israéliens plus « agiles, efficaces, innovants, compacts et faciles à manœuvrer… avec des coûts relativement bas », a indiqué le ministère dans un communiqué.
« L’objectif du programme est de développer la technologie nécessaire pour ‘le champ de bataille du futur », en maintenant la supériorité opérationnelle par la technologie », a précisé le ministère.
L’armée a demandé à trois entreprises – les sociétés d’Etat Israel Aerospace Industries (IAI) et Rafael Defense systems ainsi que l’entreprise privée Elbit systems – de lui soumettre des propositions pour réduire le nombre de soldats aux commandes, et améliorer le système de commande et les capteurs.

Les trois entreprises ont réussi à réduire à deux le nombre de soldats requis pour opérer le tank – contre quatre actuellement -, en dotant le blindé d’options pour la conduite autonome et en intégrant un système d’identification des cibles s’appuyant sur des capteurs, des caméras et l’intelligence artificielle.
« C’est un concept révolutionnaire basé sur une technologie de pointe », s’est félicité le général Yaniv Rotem, chef de la recherche au ministère de la Défense, lors d’une présentation devant des journalistes à la base militaire d’Elyakim, dans le nord d’Israël.
« Plusieurs pays et plusieurs armées sont à la recherche du blindé du futur », a-t-il ajouté, alors que les autorités ont déjà présenté dimanche à des responsables américains les nouvelles options pour leur tank et se préparent à faire des présentations à d’autres pays.
Dimanche, les trois compagnies ont présenté leurs prototypes avec des soldats opérant différentes méthodes pour commander les véhicules. L’un des prototypes permettait à des soldats d’accéder à des fonctions via une console de jeu vidéo de type Xbox.
A l’instar des drones armés, les tanks pourraient un jour être complètement autonomes, sans soldats dans le véhicule, mais il est encore trop tôt pour envisager concrètement cette option, a par ailleurs souligné M. Rotem.

Chacune des compagnies a relevé le défi d’une manière sensiblement différente, en utilisant des systèmes brevetés qui octroient aux soldats dans le tank une meilleure perception de la situation, aidés de l’intelligence artificielle.
Le modèle proposé par Elbit avait recours à Iron Vision, qui travaille avec des caméras et des capteurs placés à l’extérieur du tank pour donner aux soldats un champ de vision à 360 degrés. Il s’agit d’une version modifiée du casque créé par la société pour l’avion de combat de chasse F-35.
Un certain nombre d’autre systèmes autonomes et d’intelligence artificielle aident les soldats dans l’identification des cibles, et dans le processus décisionnel en général, a indiqué le ministère.
Le tank proposé par Elbit a également été utilisé comme une base pour opérer des systèmes autonomes supplémentaires.

Le véhicule militaire blindé conçu pour Rafael comprend un cockpit transparent qui donne également aux deux soldats un champ de vision à 360 degrés. Ses systèmes de réalité augmentée permettent aux membres de l’équipage de repérer rapidement les cibles, les forces amis et les endroits importants.
Le tank proposé par Rafael présente également » un système autonome d’appui aux missions pour la planification de missions autonomes, la conduite, et l’opération simultanée de tous les systèmes d’armements du char, basés sur les capacités d’intelligence artificielle de combat », a indiqué le ministère de la Défense.
Le modèle de l’IAI était basé sur les plateformes de drones existants créés par la compagnie.
Opéré par un contrôle du système du jeu vidéo Xbox, le tank comprend un grand écran panoramique, capable d’aider les membres de l’équipage à identifier les cibles et à choisir les armes, et pouvant se conduire sur certains terrains, a indiqué le ministère de la Défense.

Dans son communiqué, le ministère a indiqué qu’il travaille au développement de « la propulsion hybride, de la cyber défense, du camouflage actif, des radars multi-tâches, un système d’identification des troupes, entre autres », dans le cadre du programme.
« Les résultats du programme Carmel serviront d’infrastructure technologique et d’ingénierie des outils de défense et de combat, qu’ils soient pilotés ou autonomes », a souligné le ministère de la Défense.
Les responsables du ministère ont affirmé que les pays étrangers ont déjà fait part de leur intérêt à acheter certaines technologies développées dans le cadre de ce programme.

Le tank Merkava est utilisé par l’armée depuis 40 ans. En juillet 2018, l’armée a annoncé la création d’une nouvelle version, appelée Barak, qui devrait entrer en service dans deux ans.
En plus de son rôle dans l’armée en tant que principal char de bataille, le Merkava est une base pour le Namer, transporteur de troupes blindé et autres véhicules de combat

L’an dernier, le ministère de la Défense a également dévoilé un nouveau transport de troupe blindé à huit roues, qui doit remplacer l’actuel M113.
La mise à niveau vient notamment répondre aux leçons apprises de la guerre de Gaza de 2014, et est censé donner aux troupes une plus grande rapidité et mobilité, et une plus grande sécurité, a indiqué le communiqué.
Source :
https://fr.timesofisrael.com/le-ministere-de-la-defense-devoile-3-prototypes-des-tanks-du-futur/
« >

happywheels

1 Comment

  1. benjamin

    10 août 2019 at 7 h 51 min

    israel mene une guerre avec des technologies de pointe !les nazislamistes iraniens et leurs esclaves libanais menent une guerre de laches et de fourbes ! ils se cachent dans des tunnels et lancent des missiles tout azimut sur des populations civiles israéliennes!et les SS du regime corrompu iranien encadrent des tueurs libanais ou du hamas !des égorgeurs de tout israelien homme femme ou enfant juif !!juifs frappez vous aussi TOUT AZIMUT comme eux c est le seul moyen pour les vaincre !!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *