VIDEO-PALLYWOOD :La fausse image de la mort d’un enfant arabe dit « palestinien »

By  |  4 Comments

Une publication, partagée plusieurs milliers de fois sur Facebook depuis le 2 juin, prétend montrer la photo du meurtre d’un enfant palestinien par un soldat israélien, dont personne ne parlerait dans le contexte des manifestations après la mort de George Floyd. Mais ce cliché a été pris à Valparaíso, au Chili, en 2016
« Un enfant palestinien meurt étouffé par un soldat Israélien , personne ne l’a vu ! », dénonce l’auteur de la publication
Sur la photo censée montrer le meurtre d’un enfant palestinien, un homme en uniforme s’appuie avec son genou sur l’arrière du crâne d’un jeune homme allongé au sol, qui saigne visiblement.
Toutefois, l’homme porte sur son uniforme l’insigne des Carabiniers du Chili. A côté de celui-ci on peut lire « Sous-lieutenant F. Venegas V. »

Grâce à une recherche d’image inversée sur Google images, on retrouve un article de Radio ADN (une station chilienne) daté du 1er octobre 2016. L’article affirme que la scène s’est déroulée dans la ville de Valparaíso, au centre du Chili. Il explique que le cliché a été partagé par le collectif de photographes indépendants Frente Fotográfico, pour dénoncer un cas de violence policière, après qu’un jeune homme a été surpris faisant des graffitis.

Sur leur page Facebook, on retrouve une publication datant du 2 octobre 2016, dans laquelle figure la même photographie. La légende affirme qu' »après avoir été arrêté, Diego a de nouveau été agressé au poste police, où il a attendu toute la nuit son audience. Il a été décidé qu’il quitterait immédiatement Valparaíso, escorté par des policiers jusqu’au péage sur la route de Santiago ». La publication contient également une vidéo dans laquelle un jeune homme au visage blessé affirme avoir été frappé à la tête et au ventre.
En recherchant les mots « Carabineros joven (jeune) Valparaíso » sur Google, et en restreignant les résultats de recherche entre le 30 septembre et le 31 octobre 2016, on retrouve une autre vidéo, publiée sur Facebook le 1er octobre 2016. On y voit exactement la même scène, alors que des voix de femmes avec un accent chilien implorent le policier de relâcher le jeune homme à terre, qui lui dit à un moment donné qu’il ne peut pas respirer.
« >

happywheels

4 Commentaires

  1. capucine

    27 juin 2020 at 10 h 24 min

    voilà qui va faire ressuscité l’affaire Al Durah ?

  2. capucine

    27 juin 2020 at 14 h 11 min

    23 juin, 14:17 ·

    Propos tenus sous la Tente de protestation pour dire Oui à la Souveraineté, Non à un état arabe palestinien !

    « Je suis un Betari, un des disciples de Jabotinsky, de ceux qui ont toujours defendu la fierté juive et l’avenir du Peuple Juif et on m’a toujours appris que là où un ennemi de notre peuple se dresse, il faut se dresser encore plus fort et se battre. Car ainsi que l’a dit Menahem Begin: « lorsqu’un Juif se bat il n’est pas toujours victorieux mais il est invincible ».

    Un Parlementaire d’avant-guerre avec des positions quelque peu extrêmes et à qui on ne voulait pas donner la parole avait eu ces propos : « Je prends la parole au nom de vos principes et je ne vous la donne pas au nom des miens ». C’est ce que la Gauche nous fait ici. Ils ne nous laissent pas parler. Ils ont publié que s’ils nous enlèvent le droit à la parole nous pouvons encore crier.

    Nous combattons contre un virus en cette période mais circule un virus beaucoup plus dangereux « le palestinisme ». C’est un virus meurtrier. Il a contaminé certaines sphères comme le Bagatz, les medias, l’académie, il pousse même les juifs à se mettre à genoux à kikar Rabin. Et ceux-là parlent des « palestiniens » à tout va. Moi je suis de l’école de Begin qui les nomme « les arabes d’Eretz Israel ». Ils ne sont ni un peuple ni n’ont eu ou n’auront un jour un état.

    Cette guerre que nous menons en ce moment contre ce virus est la plus importante car si on pense que dans les villes comme Bethlehem, Hevron, Sh’em nous n’avons pas de Droits alors quel est notre Droit sur Tel aviv ? Nous sommes venus ici grâce à notre Droit historique hérité de nos Patriarches. Begin avait dit « Nous sommes là par la force du Droit et non par le Droit de la Force ». Il est temps d’user des deux : de la force du Droit et Droit de la Force. Nous sommes là et nous n’avons pas à nous excuser constamment de cela.

    Ceux qui sont contaminés essayent de nous effrayer. Ils parlent des pressions terribles que nous aurons du monde entier en cas d’application de notre Souveraineté. De qui viendraient ces pressions ?

    D’abord du roitelet de Jordanie qui a volé ¾ de notre Terre et qui ne tient que grâce à Israël. Il ose avoir son mot à dire sur l’autre rive du Jourdain. Il est temps de lui rappeler ce fameux chant : « il y a deux rives au Jourdain, celle-ci est à moi, l’autre également ».

    Ensuite de l’héritier du Mufti, ce négationniste de la Shoa, celui qui éduque son peuple a l’antisémitisme, qui nie nos Droits sur notre Terre. La 8e puissance au monde devrait avoir peur de lui ? Nous devrions avoir peur de quelques hooligans, de quelques bandes de terroristes ? Tsahal ne peut pas les vaincre ? Nous est-il interdit de vaincre ? Il est vrai que nous avons eu des chefs d’état-major qui pensaient que le but d’une guerre est d’arriver à un cessez le feu. Mais notre exemple doit être celui de Josué ! Le but d’une guerre est de vaincre et d’éliminer l’ennemi.

    Enfin, nous devrions aussi craindre la réaction de l’Union européenne. Le ministre des affaires étrangères d’Allemagne vient au nom de l’Europe et il vient nous dire quoi faire. Celui dont le père et le grand père sont responsables de la mort de 6 millions des nôtres qui manquent en Israël et des dizaines de leurs petits fils qui auraient dû être là. Et lui vient nous dire que la Judée Samarie doit être Judenrein ?! Et on lui donne le droit de parole depuis notre Capitale éternelle Jérusalem ?! C’est un véritable manque de respect pour notre Peuple.

    Le problème réside dans le fait que cette maladie franchit les frontières. Car les juifs atteints exportent cette maladie à l’extérieur du Pays. IL y a quelques jours dans le journal le Monde, il y avait un article des « officiers pour la sécurité d’Israël » contre la Souveraineté. Que D fasse que mes petits-enfants n’aient jamais à servir sous les ordres de ce genre d’officier.
    Néanmoins, notre Histoire est plus forte que ces officiers.

    Et je voudrais dire au 1er Ministre qu’en tant que disciple de Zeev Jabotinsky, il est temps de se lever et dire au Monde ces deux mots que le Rosh Betar avait l’habitude de dire : « KOULA SHELI » (« elle est toute à moi »). Levez-vous avec fierté sioniste et juive, et appliquez la souveraineté maintenant. Nous avons déjà 2053 ans de retard.

    Lorsque nous le dirons, les Nations ne seront peut-être pas tous d’accord mais au moins elles nous respecterons car elles sauront que le peuple juif est revenu sur sa Terre. Nous ne sommes pas des colonisateurs. Mon grand aïeul depuis son shtetel ne savait certainement pas comment s’appelait la grande ville qui se trouvait à coté de son village et c’était certainement le cas pour tous les juifs du monde. Mais on aurait pu donner à nos aïeux une carte d’Eretz Israel et ils auraient su immédiatement où placer Jérusalem, Hevron , Beth lehem et Shekem. Ce n’est que dans cette génération nous avons raté l’enseignement de la géographie israélienne et ceux qui ne savent pas d’où ils viennent, ne savent pas où ils vont. Mais nous nous le savons : nous allons vers une victoire du Sionisme et vers la Souveraineté.

    • André

      18 juillet 2020 at 23 h 46 min

      capucine, tu fumes de la bonne

  3. Moshe_007

    28 juin 2020 at 1 h 44 min

    Ceux qui n’ont pas encore compris que c’est la fin de cette « civilisation », de ces « civilisations » vont avoir un gros mal de tête !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *