Alain Soral condamné à un an de prison ferme pour négationnisme ira-t-il en prison ou pas ?

By  |  8 Comments

L’essayiste d’extrême droite a vu sa peine assortie d’un mandat d’arrêt par le tribunal correctionnel, pour contestation de l’existence de la Shoah.
L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Paris à un an de prison ferme assorti d’un mandat d’arrêt, pour contestation de l’existence de la Shoah. L’essayiste, de son vrai nom Alain Bonnet et âgé de 60 ans, a été condamné pour avoir publié sur son site des conclusions litigieuses de son avocat dans une autre affaire, n’était pas présent à la lecture du délibéré. Son conseil, Damien Viguier, a été condamné à 5 000 euros d’amende pour complicité, en raison du contenu de ces conclusions.
Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du parquet s’agissant de Soral, déjà condamné à plusieurs reprises, notamment pour provocation à la haine raciale. Lors de l’audience, le 5 mars, l’accusation avait demandé six mois ferme contre lui, et 15 000 euros d’amende contre son avocat. Tous deux devront verser un euro symbolique de dommages et intérêts à quatre associations antiracistes parties civiles, ainsi que 1 500 euros au titre des frais de justice, solidairement, à chacune d’entre elles.
10 000 euros d’amende
En 2016, le site d’Alain Soral, Égalité et Réconciliation, avait publié un dessin représentant sur une une titrée « Chutzpah Hebdo » le visage de Charlie Chaplin devant l’étoile de David, avec dans une bulle la question « Shoah où t’es  ? », référence à une une polémique de Charlie Hebdo après les attentats de Bruxelles, « Papa où t’es  ? ».
Pour cette publication jugée négationniste, Soral est définitivement condamné à 10 000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement. En novembre 2017, le même site avait publié les conclusions de son avocat Damien Viguier dans cette affaire, qui évoquaient notamment une chaussure et une perruque représentées sur le dessin condamné, « Chutzpah Hebdo ».
« Chaussure et cheveux font référence aux lieux de mémoire organisés comme des lieux de pèlerinage. On y met en scène des amoncellements de ces objets, afin de frapper les imaginations », avait notamment écrit l’avocat. « La coupe des cheveux se pratique dans tous les lieux de concentration et s’explique par l’hygiène », écrivait-il encore, citant ensuite le négationniste Robert Faurisson. S’agissant de deux autres détails du dessin, « savon et abat-jour », l’avocat a prétendu que les savons faits à partir de graisse humaine par les nazis ou les abat-jour en peau humaine n’étaient que « propagande de guerre ». La Licra et l’Union des étudiants juifs de France avaient signalé ces propos au parquet.
Source :
https://www.lepoint.fr/justice/alain-soral-condamne-a-un-an-de-prison-ferme-pour-negationnisme-15-04-2019-2307697_2386.php

happywheels

8 Commentaires

  1. Françoise SAADOUN

    15 avril 2019 at 14 h 27 min

    ce serait trop beau- je n’y crois pas trop-

  2. benjamin

    15 avril 2019 at 14 h 57 min

    ce connard ne fera pas un jour de prison ! ni lui ni le gros lardon noir ! c est comme ça !

  3. capucine

    15 avril 2019 at 15 h 43 min

    j’espère bien qu’il fera de la prison soral et il peut y emmener avec lui son pote dieudonné qui devrait y être depuis très longtemps ….

  4. Jako Lévy

    15 avril 2019 at 16 h 20 min

    je suis aussi sceptique

    ç’aurait été pour l’ exhibitioniste l’ occasion de se faire visiter le « joufflu » par ses « réconciliés » a Fleury Mérogis

    les Noirs, surtout, lui ont gardé une furieuse rancune aprés ses demêlées erotico-racistes anti-noires contre la jeune femme africaine qui l’ a envoyé balader en refusant ses « hommages »

    sous forme d’ une photo de son kiki marquant 18h30, et le tout assorti d’ insultes anti-nègres

    quel bonheur ç’ aurait pu etre de le voir se faire défoncer le fion par quelques senégalais ou maliens

  5. capucine

    15 avril 2019 at 16 h 29 min

    son avocat a été condamné pour complicité !! et oui…

  6. jeannine zimner

    15 avril 2019 at 18 h 57 min

    Grosses vermines, ce qui t’attend En prison risque fortement de te déplaire. Moi je jubile.

    • Lior

      15 avril 2019 at 20 h 32 min

      Je crains hélas qu’il ne soit un héros pour beaucoup de criminels emprisonnés..

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *