AMIENS Les trois policiers condamnés en appel après les saluts nazis

By  |  6 Comments

Pour avoir prononcé des Zieg Heil ou Heil Hitler au cours d’une beuverie, en 2008, dans un bar d’Amiens, trois policiers sont condamnés en appel. Deux d’entre eux avaient été relaxés en première instance.

Les magistrats de la cour d’appel d’Amiens viennent de rendre leur arrêt. Trois anciens policiers de la brigade anticriminalité d’Amiens sont reconnus coupables d’incitation à la haine raciale. Fabrice Langelé, chef de la BAC jour à l’époque des faits, écope de six mois de prison avec sursis. Les deux autres policiers sont condamnés à trois mois de prison avec sursis.
Les juges ont aggravé les sanctions prononcées en première instance puisque Langelé avait été condamné à 1000 euros d’amende, et les deux autres avaient été relaxés. Deux policiers avaient été réintégrés Les faits ont eu lieu le 1er février 2008 au bar My Goodness à Amiens. Après s’être alcoolisés au whisky, les trois fonctionnaires, accompagnés de deux amis, s’étaient rendus dans ce bar, ivres. Le patron de l’établissement, ainsi que des clients, avaient dénoncé leur comportement. Les hommes trinquaient en prononçant des propos antisémites: Zieg Heil, Heil Hitler, ou encore mort aux juifs. L’ancien chef de la BAC a également été condamné pour avoir crié White power.

Depuis ces faits, Fabrice Langelé avait été révoqué de la police nationale (il est désormais agent de sécurité). Les deux autres, suspendus pendant trois ans et demi, avaient été réintégrés. Les policiers ont toujours nié les faits. En première instance, des explications farfelues avaient été apportées: un salarié en boucherie, qui accompagnait les policiers ce soir-là, avait expliqué qu’il ne trinquait pas en criant Sieg Heil. Pour lui, il disait zig zag… sans savoir pourquoi. En appel, les prévenus, qui continuaient de nier, ont préféré ne pas s’exprimer sur les faits. Me Hubert Delarue, avocat du patron du bar ayant dénoncé les faits, a salué « une vraie condamnation de principe ».
lire l’article du COURRIER PICARD en cliquant sur le lien ci-après

http://www.courrier-picard.fr/region/amiens-les-trois-policiers-condamnes-en-appel-apres-les-ia0b0n484891

« >

happywheels

6 Commentaires

  1. claude

    12 décembre 2014 at 22 h 37 min

    Logiquement avec un casier il ne devrait plus etre agent de securité tres longtemps….

    Sur un autre sujet:

    http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/gaza-le-centre-culturel-francais-attaque-a-l-explosif-8532609.html

    Nul doute que le Hamas ne devrait pas tardé a accusé Israel d’etre derriere cet attentat.

    • josué bencanaan

      13 décembre 2014 at 19 h 17 min

      En théorie, la personne qui a un casier ne devrais pas faire ce métier

  2. Eveil

    13 décembre 2014 at 18 h 50 min

    Ils n’assument même pas ces lâches !

  3. josué bencanaan

    13 décembre 2014 at 19 h 16 min

    La police d’aujourd’hui, ressemble de plus en plus a celle d’hier, néo nazi et de plus en plus de musulmans qui eux font passer l’interet de leur communauté avant l’interet de tous, c’est a dire protection et prévention.
    Je peu vous citer de nombreux cas de l’efficacité de la police dans ma ville.

  4. Richard C.

    14 décembre 2014 at 4 h 28 min

    être policier, c’est faire respecter l’ordre et la morale; et non s’alcooliser comme des porcs et crier des conneries en troublant la paix publique.
    c’est une question d’éthique et d’honneur, et de respect de sa fonction!

  5. Français

    16 décembre 2014 at 17 h 44 min

    Ils peuvent peut étre se lancer dans une carriére politique dans le nouveau parti de Mbala Mbala.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *