Cimetière profané : pourquoi France 3 Alsace a suspendu son Facebook live lors de la venue d’Emmanuel Macron au cimetière juif de Quatzenheim

By  |  2 Comments

La chaîne a dû suspendre son direct sur sa page Facebook en raison de dizaines de commentaires « antisémites et racistes ».
La coupure du direct avait surpris les nombreux participants sur la page Facebook de la chaîne France 3 Alsace. Pour répondre aux interrogations, la chaîne a indiqué mercredi avoir suspendu la veille cette retransmission de la visite du président Emmanuel Macron au cimetière juif profané de Quatzenheim en raison de dizaines de commentaires « antisémites et racistes ». Quelques minutes après le début du « live » consacré à la visite du chef de l’État dans le cimetière du village bas-rhinois, « les commentaires ignobles et illégaux ont largement dépassé notre capacité à les modérer », a indiqué Aymeric Robert, chargé du numérique à France 3 Alsace, dans un texte publié sur Internet.
« Nous ne parlons pas des commentaires bêtement stupides ou hors sujet ni même des commentaires anti-Macron. (…) Nous parlons d’appels au meurtre explicites, de commentaires ouvertement antisémites et racistes, des Heil Hitler, des sale juif ou sales juifs », adressés à Emmanuel Macron ou aux représentants de la communauté juive, poursuit Aymeric Robert, qui fait part de son « dégoût » et de sa « sidération ». Les commentaires, plusieurs dizaines, étaient « un mélange d’antisémitisme, d’anti-macronisme et de complotisme » et ont contraint l’équipe modératrice à suspendre le « live » de la visite du chef de l’État dans le cimetière juif de Quatzenheim, où 96 tombes ont été taguées de croix gammées, a précisé à l’Agence France-Presse Aymeric Robert.
France 3 arrête les retransmissions avec commentaires
« Deux journalistes (modérateurs), ce n’est plus suffisant pour un tel exercice, sans doute que dix ou vingt non plus d’ailleurs », a encore poursuivi Aymeric Robert dans son texte. « L’exercice n’est tout simplement plus possible en 2019. Une retransmission, d’accord, mais sans commentaire. Tant pis pour la libre parole », ajoute-t-il.
Pour des événements similaires, France 3 Alsace « ne fera plus de retransmissions » live avec des commentaires ouverts, a précisé Aymeric Robert à l’Agence France-Presse. « Au-delà de cette responsabilité juridique, nous refusons d’être un vecteur de haine. Ces commentaires sont le fruit pourri d’une minorité d’internautes » qui « nous interdit aujourd’hui de retransmettre certains événements en Facebook live », regrette-t-il dans le texte publié sur Internet.
« Facebook, aussi virtuel soit-il, n’échappe pas au Code pénal » et « les internautes ont une responsabilité juridique qui engage France 3 Alsace », rappelle-t-il.
Source :
https://www.lepoint.fr/medias/cimetiere-profane-pourquoi-france-3-alsace-a-suspendu-un-live-20-02-2019-2295023_260.php

happywheels

2 Commentaires

  1. Franccomtois

    21 février 2019 at 10 h 39 min

    Je ne veux pas être mauvaise langue,mais j´ai l´impression que micron se demande se qu´il fiche lá.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *