COLLAGES POUR SARAH HALIMI

By  |  18 Comments

« Déni de justice », « J’ai mal, j’ai honte, je pleure » ou encore « Tuer des femmes : ça suffit. Tuer des Juifs : ça suffit aussi », peut-on lire dans les rues de Paris














source :
https://twitter.com/PourHalimi

happywheels

18 Commentaires

  1. Leonetti dit :

    Mais voilà ce que sont réellement les Français dans leur grande majorité ! Vous croyez sincèrement qu’ils ont changé ? Et a commencé par leur pseudo élites ! Plein de grands discours mais au niveau des actes pas grand-chose ! Nous en Corse ça fait un peu plus de 250 ans que l’on pratique ce peuple d’hypocrites !

      • MK dit :

        Une Grand Merci aux Corses pour avoir montré qu’ils sont un Peuple Libre !
        Vive la Corse Libre !

        Cependant ça c’était avant !
        J’ai entendu dire, pour suivre Corse Israël, qu’aujourd’hui, les Corses défendent les Palestiniens et sont devenus antisionistes !

        Bref, qu’ils sont autant marqués par la désinformation au sujet d’Israel que beaucoup de Français, voire d’Europeens !

        Je pense qu’il ne faut surtout pas oublier ce que les Corses ont fait pour les Juifs (Merci encore de tout cœur), mais il faudrait que les Corses sachent vraiment ce qu’est la situation actuelle en Israël et ne se laissent pas avoir par yune propagande antisioniste financées par des ONG et certains Pays Arabes pour détruire Israël !

        J’invite nos Amis Corses (quand les restrictions dues au COVID19 le permettront( à venir voir de leurs propres yeux ce qui se passe réellement en Israël, comment c’est le seul Pays du Moyen-Orient où les Chrétiens vivent en Paix avec les Juifs et 20 % de la Population qui est Arabe.

        En plus les plages y sont presque aussi belle qu’en Corse !

        • liguedefensejuive dit :

          AMITIÉS CORSE ISRAËL A.C.I
          9 r Davin, 20000 AJACCIO

        • Leonetti dit :

          Monsieur encore aujourd’hui et pour toujours nous aimerons toutes les personnes de confession juive ! Ne croyez pas ce qu’il se dit certains politiques se sont mis du côté des Palestiniens mais sachez que tout les Corses ne sont pas dupes ! Et d’ailleurs nous nous battons aujourd’hui contre ces mêmes personnes qui nous ont trahis ! Je ne peux pas faire un roman en parlant de ces misérables mais en tout cas sachez encore que Jamais on ne trahira notre foi en Dieu et l’esprit de Pasquale Paoli !

          • liguedefensejuive dit :

            Pascal Paoli (en corse et en italien, Pasquale Paoli (Morosaglia, 5 avril 17252 – Londres, 5 février 1807) est un homme politique, philosophe et général corse.
            La Guerre d’indépendance de la Corse (1729-1743) et la République corse (1755-1769) fondent une large partie de l’identité corse d’aujourd’hui. Pascal Paoli est l’une des figures les plus représentatives de cette période.
            Contraint de suivre son père Giacinto en exil à l’âge de 15 ans, il part à Naples avec lui (1739). De retour en Corse en 1755 il crée la première constitution corse, il perd l’ultime bataille qui l’oppose à l’armée royale française en 1769. Sa personnalité et son action intéressent bien au-delà des seuls Corses ou des historiens. Son fort attachement à son île natale et à sa culture font de lui une figure inscrite dans son temps et un homme des Lumières qui a tissé des relations d’amitié ou épistolaires à travers toute l’Europe.
            Ainsi, il fut à la fois un général corse, le chef de la République corse indépendante, un démocrate, un patriote et un homme des Lumières.

    • Carvalho dit :

      Les français ne sont pas des veaux, pas même des légumes, et je pense leur faire encore honneur en les traitant de sous-merdes.
      Je ne parle pas de tous les français, mais de la très grande majorité.
      Aucun amour-propre, aucun soupçon de courage, pas même verbal.
      Moi je me suis mis en froid avec tous ceux que je considérais, à tort, comme des amis, pour avoir dans un premier temps, non pas exposé mes opinions politiques et évoqué la remigration en islamie de toute cette lie, mais simplement évoqué le sujet des problèmes liés à l’islam.
      Les français sont enfermés dans un tel syndrome de Stokohlm (à la puissance 100), dans un tel politiquement correct que la simple évocation du problème suffit à se les aliéner.
      Je comprend assez vite les leçons cependant! désormais j’annonce illico (ou pour ainsi dire) que je suis islamophobe.

      Puisqu’est considéré comme tel tout ce qui n’est pas rampant ou léchant devant l’islam, et considéré comme ami gênant voire ennemi par la grande masse des moutons, autant devancé les hostilités avec mes compatriotes.
      Je ne crains pas d’être « seul contre la grande majorité » si je juge ma cause juste, j’avoue parfois même en retenir une certaine fierté, comment ne pas l’être lorsqu’on voit le troupeau se laisser mener à l’abattoir sans aucune forme de résistance, pas même le débat, le simple débat????

      Le meurtre de Sarah Halimi aurait dut jeter les français en masse dans la rue, car au travers de cette Dame c’est chacun de nous qui est visé.
      Les français auront la charia qu’ils méritent, moi j’ai 60 ans…

      les…. »fronçais » donc, ont eu pétain, je n’ose même pas songer à leur comportement s’ils avaient eut le moustachu à la place des allemands…

      • vrcngtrx dit :

        « Moi je me suis mis en froid avec tous ceux que je considérais, à tort, comme des amis »
        si ça peut vous rassurer vous n’êtes pas seul contre la grande majorité, perso j’ai tiré un trait sur tous ceux qui se sont révélés n’être qu’une bande de faux-culs (du genre  »le mal ce sont pas les juifs mais les sionistes »)

        « au travers du meurtre de Sarah Halimi c’est chacun de nous qui est visé »
        à mon tour je me sens moins seul sur ce point de vue

  2. J. Elsé dit :

    Qu’en pensent les féministes et les immigrationnistes ? Je n’ai entendu que leur silence…

  3. Paul06 dit :

    Ces collages sont l’occasion de rappeler la faillite de la Justice en France, avec l’irresponsabilité de l’assassin de Sarah Halimi totalement irresponsable de la part de cette justice méprisable et dans l’indifférence de nos concitoyens.

  4. benjamin dit :

    l assassin islamiste qui a torturè et defenestrè !!! cette vieille dame inoffensive juive doit été mis a l ombre a perpetuitè reelle en compagnie de son frere Fofana et pendant qu on y est avec le gros tas !!!ils rigoleront ensemble du malheur des juifs EN FRANCE soit disant pays des droits de l homme … tous les hommes… SAUF LES JUIFS !

    • vrcngtrx dit :

      1) qui paye le gite et le couvert ?
      2) la perpétuité n’existant pas dans la pratique, une fois qu’ils auront ‘payé leur dette à la société’ ils sortiront en héros pour leur communauté puis couleront paisiblement des jours heureux jusqu’à la fin de leur vie ; trouvez-vous convenable d’appeler ça la ‘justice’ ?

  5. Claude dit :

    En tous cas un grand coup de chapeau à ceux qui ont fait ces collages, cela n’a pas dû être si facile.

    Et l’idée est excellente, car au moins, l’on en parle si peu dans les médias nationaux, que des tas de gens ne sont pas au courant de cette lamentable affaire.

    Là au moins, le temps qu’ils réussissent à tout retirer, bien des gens auront pu se faire une idée de ce qui se passe ici avec cette justice qui n’en est plus une.

    Cette affaire continue à trainer depuis 2 ans ou plus , et qu’attendent ils donc pour en finir cette fois puisqu’il me semble que le Procureur a reconnu que l’assassinat était bel et bien antisémite ?

    Pourquoi hésiter encore , ont ils une telle trouille des menaces proférées habituellement, dans certains cas bien précis, sur eux et leurs familles ?

  6. merci à tous ceux qui ont fait ces collages – merci à nos amis Corses que j’affectionne particulièrement, d’être à nos côtés- –

  7. Franccomtois dit :

    Moi de mon côté je n´oublierai jamais que des flics présent non pas réagit.Lamentable,lâche,j´espere que la nuit leur sommeil est tourmenté.Une pensée pour la famille de Madame Halimi.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *