Corse : la blague de Laurent Ruquier qui ne passe pas

By  |  9 Comments

VIDÉO. Dans « On n’est pas couché », l’animateur a comparé les « extrémistes corses » aux terroristes islamistes. Un humour qui n’est pas du goût des insulaires.

Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché… par LePoint« >
Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché… par LePoint

La bêtise, disait Camus, insiste toujours… Samedi soir, sur le plateau d’On n’est pas couché, le talk-show de deuxième partie de soirée le plus regardé de France, Laurent Ruquier déballe comme à l’accoutumée sa chronique « des tops et des flops » de la semaine. Au rang des flops figure la banderole brandie par des supporteurs bastiais pendant l’hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo lors du match opposant le club corse au Paris Saint-Germain : « Le Qatar finance le PSG… et le terrorisme ».
Dans une tirade, confondant impertinence et indécence, l’animateur de France 2 s’emballe et se lâche : « L’avantage, c’est que la banderole n’a pas trop choqué les joueurs du Paris Saint-Germain, vu qu’il n’y en a que deux qui savent lire le français. Il faut d’ailleurs faire aussi l’effort de comprendre nos amis corses, ils sont jaloux. Eux, quand ils font des attentats, il n’y a pas quatre millions de personnes qui défilent dans la rue. Tout le monde s’en fout. En plus, les extrémistes corses n’ont rien à envier aux terroristes islamistes, ils pourraient même se prêter leurs cagoules, ça leur ferait moins de frais… »
Divorce consommé
Sur l’île de Beauté, la comparaison ne passe pas. D’autant que l’amalgame survient à l’heure où il est justement demandé de ne pas en faire par ailleurs. En semant le vent, le showman a récolté une tempête qui, dans l’île, ne s’est pas fait attendre avec, dès le soir même, un tollé sur les sacro-saints réseaux sociaux et dans la classe politique insulaire qui fustige un « racisme anti-corse ». Et le tweet qu’il a posté dimanche matin pour expliquer qu’il ne dénonçait pas « la majorité des Corses » n’a pas arrangé les choses.
Il faut dire que le trublion n’en est pas à son premier coup d’essai avec la Corse, qu’il stigmatise de manière récurrente dans ses émissions. Dès 2001, à la suite de l’éviction d’Émile Zuccarelli – ancien maire de Bastia – du gouvernement Jospin, Ruquier avait offert aux Corses l’une de ses inénarrables blagues : « Discrètement, Jospin s’est offert un petit plaisir en virant Zuccarelli : faire sauter un Corse sans qu’on entende le bruit de l’explosion. » Des propos qui, pour le coup, avaient fait exploser les insulaires… de colère.
En 2011, Laurent Ruquier récidive en évoquant l’assassinat du maire de Sant’Andréa-di-Cotone, Dominique Domarchi, un soir d’élections : « En Corse, il y a des élus, des élus battus et des élus abattus. On est passé des préfets aux maires. Pour les suppressions de poste sur l’île de Beauté, on ne fait pas mieux. » L’humour amer fait encore mouche. Et le summum est atteint en avril dernier, lorsque l’animateur ironise sur la mort du directeur général des services du conseil général de Haute-Corse, Jean Leccia, tombé sous les balles quelques jours plus tôt, un soir d’élections municipales. « Ils sont maladroits quand même, les Corses, pour les élections municipales. On leur dit qu’il faut glisser un bulletin dans l’urne, et paf, ils mettent carrément le haut fonctionnaire. »
Avec cette nouvelle polémique, le divorce semble consommé entre l’animateur et l’île de Beauté, qui crie au scandale et menace d’alerter le CSA. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : c’est bien Laurent Ruquier qui a fait le dernier flop de la semaine.
lire l’article du POINT en cliquant sur le lien ci-après
http://www.lepoint.fr/medias/corse-la-blague-de-laurent-ruquier-qui-ne-passe-pas-19-01-2015-1897738_260.php

happywheels

9 Commentaires

  1. Cathy

    19 janvier 2015 at 21 h 00 min

    Il est has-been ce type comme les Bedos – ne plus l’écouter – ne plus le regarder….

  2. miranda

    19 janvier 2015 at 22 h 15 min

    ruquier devrait s »acheter un cerveau pour commencer ,quand je vois ce typ ,je me dis quil est vraiment neuneu !!!

  3. michadri

    19 janvier 2015 at 22 h 19 min

    Depuis longtemps je ne regarde plus son émission du samedi soir faite pour les bobogauchos,il suffit de voir la majorité des invités sans parler des deux salopes de chroniqueurs!Idem pour les Grosses Tetes depuis que Ph.Bouvard a été viré.

  4. Laurence

    19 janvier 2015 at 23 h 08 min

    Ca commence à faire beaucoup de saisons , vivement le changement !

  5. josué bencanaan

    20 janvier 2015 at 9 h 24 min

    2 tetes de pioche, quel con se ruquier avec l’autre connard, ils font la paire.
    Cet idiot ne m’a jamais rire, humour douteux de bobo gauchiste, une chose est sur il n’achètera pas de villa en corse celui la.

  6. capucine

    20 janvier 2015 at 11 h 17 min

    encore un humoriste avec un humour douteux et grinçant de France2 qui est encore là , parce que son émission est provoquante et qu’il fait de l’audience … j’en ai vu aucune de ses émissions , et ça ne manque pas !! les chroniqueurs comme caron et bedos ne sont pas intéressant
    et ne me fait pas rire …Boycotter Ruquier !!!

  7. David

    20 janvier 2015 at 11 h 45 min

    Avec sa voix de dominateur et ses rires hystériques de mal b. , ce salopard manipulateur ne me fait pas rire du tout mais …..gerber .

    Il faut initier une pétition pour le virer du service public pour RACISME RECCURENT , REPETE

    Va t il sévir ainsi , se moquer , railler, mentir impunément , insulter , parce qu’il a des appuis à gauche ?

    C’est insupportable

  8. Delphine 27340

    20 janvier 2015 at 14 h 08 min

    Ruquier et Caron, ne sont que deux êtres absolument répugnants, stupides et indignes d’intérêt. A boycotter.

  9. daniel .danielle

    20 janvier 2015 at 16 h 13 min

    Ruquier se croit intelligent , ainsi que sa clique …… comme tous les gauchos , ils se croient intelligents et détenant la vérité !!!!!! Mais qu’est ce qu’ ils sont c….. et imbus de leur personne!!!!!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *