D’Auschwitz à la Porte de Vincennes :« Est-ce que les Français seraient descendus dans la rue s’il n’y avait eu que des victimes juives début janvier ? »

By  |  24 Comments


M.Loridan-Ivens : "Pourquoi mettre un enfant au… par franceinter« >
M.Loridan-Ivens : "Pourquoi mettre un enfant au… par franceinter

La cinéaste n’a ainsi pas pris de gants pour réduire en bouillie la chronique de Bernard Guetta, qui tentait de philosopher sur Auschwitz, et exprimer son pessimisme profond sur le fait qu’on n’apprend pas, que le monde reproduit l’antisémitisme depuis 2 000 ans et que ce n’est pas prêt de s’arrêter, et que c’est pour ça qu’elle n’a jamais voulu avoir d’enfant après son retour du camp de la mort.
Marceline Loridan a parfois laissé Patrick Cohen sans voix, sans question prête pour enchaîner comme tout bon intervieweur ; et elle a posé une question taboue :
« Est-ce que les Français seraient descendus dans la rue s’il n’y avait eu que des victimes juives début janvier ? »
Poser la question, c’est y répondre. Les Français ne sont pas descendus dans la rue lors de la tuerie de l’école juive de Toulouse, en mars 2012, et il y aurait eu un grand émoi mais pas le même choc sans l’attaque sans précédent de la rédaction de Charlie Hebdo.

Marceline Loridan-Ivens, née Marceline Rosenberg, est une cinéaste française née le 19 mars 1928 à Épinal.
Elle est notamment connue pour le monologue qu’elle tient place de la Concorde à Paris dans le film documentaire de Jean Rouch et Edgar Morin, Chronique d’un été (1961), qui est l’un des premiers témoignages filmés de la déportation durant la Seconde Guerre mondiale.
Marceline Rosenberg naît de parents juifs polonais, émigrés en France en 1919. Au début de la Seconde Guerre mondiale, sa famille s’installe dans le Vaucluse. C’est là que Marceline Rosenberg entre dans la Résistance. Capturée par la Gestapo avec son père, Szlama Rosenberg1, elle est envoyée à Auschwitz-Birkenaupar le convoi 71 du 13 avril 1944, dans le même convoi que Simone Veil, puis à Bergen-Belsen et enfin au camp de concentration de Theresienstadt. Elle recouvre la liberté à la libération du camp, le 10 mai 19453 par l’Armée Rouge.
Elle adhère au Parti communiste français en 1955 et le quitte un an plus tard. Elle croise alors des « déviationnistes », comme le philosophe Henri Lefebvre ou le sociologue Edgar Morin4.
En 1963, elle rencontre et épouse le réalisateur de documentaires Joris Ivens de trente ans son aîné. Elle l’assiste dans son travail et coréalise certains de ses films comme Le 17e parallèle en 19685.
De 1972 à 1976, pendant la révolution culturelle initiée par le Président Mao Zedong, Joris Ivens et Marceline Loridan travaillent en Chine et réalisent Comment Yukong déplaça les montagnes composé d’une série de 12 films6. Critiqués par Jiang Qing, la femme de Mao, ils doivent quitter précipitamment la Chine7.
En 2003, elle réalise un film de fiction : La Petite Prairie aux bouleaux, avec Anouk Aimée, très inspiré de son parcours dans les camps (le titre est la traduction du terme polonais Brzezinka, germanisé en Birkenau).

happywheels

24 Commentaires

  1. Rita

    27 janvier 2015 at 13 h 35 min

    « Est-ce que les Français seraient descendus dans la rue s’il n’y avait eu que des victimes juives début janvier ? »

    Biensur que non – du moins pas ces Francais qui sont descendus dans la rue. Mais, si c’est une « consolation », ces Francais ne seraient pas descendu dans la rue non plus si les victimes auraient été de la droite, ou meme du centre. C’est que les musulman tueurs ont tué des Francais de la Gauche qui les a mobilisés.

    • Maya

      31 janvier 2015 at 6 h 51 min

      Pourquoi tu parles des français ? Tu n’es pas française? Car ton discours à l’air de t’en dissocier…

  2. Nadal

    27 janvier 2015 at 13 h 36 min

    Les francais, ne decendent MEME pas dans la rue (( POUR EUX ))!!! !!
    comment croire qu ils auraient pu decendre pour LES JUIFS ! !!!

    HEUREUSEMENT que Les JUIFS ONT RETROUVAIENT LEUR TERRE ET LEUR PAYS.

  3. Rita

    27 janvier 2015 at 13 h 38 min

    PS: d’ailleurs j’aime beaucoup cet Dame et l’interview – enfin la verité exprimée sans illusion, sans lunettes roses, sans fausse politesse, sans sentimentalité vulgaire, sans les meme vieux clichés.

  4. Rita

    27 janvier 2015 at 13 h 54 min

    Mais:

    J’ai l’impression que parmi ceux qui marchent dans cette video, il y en a qui seraient descendus dans la rue s’il n’y avait eu que des victimes juives….je ne sais pas si c’est les drapeaux Israéliens, ou cette musique magnifique, or la façon dont la video a été tournée…….

  5. Rita

    27 janvier 2015 at 13 h 56 min

    whoops: j’ai oublié de donner le lien:

  6. yaavov

    27 janvier 2015 at 15 h 37 min

    non les francais ne seraient pas descendus dans la rue pour la simple raison qu’ils n auraient pas souhaite etre pris pour des juifs et que nos problemes sont les problemes de notre communaute face a islam et pas ceux de la frànce au sens france chretienne

    le probleme charlie est un probleme autre que celui des juifs

    de plus le probleme juif est associe pour les francais au probleme israelo/ palestinien

    • arnaud

      28 janvier 2015 at 23 h 19 min

      Vous avez en partie raison je vous l’accorde mais ce n’est pas le seul facteur de l’indifférence que les français en général portent à leurs concitoyens de religion juive.
      Certes, ce qui je pense a bouffer notre pays (et je dis bien notre car c’est celui du peuple français, vous et moi y compris), c’est l’importation du conflit israelo/palnestinien qui est pour le français moyen un conflit comme un autre ni plus ni moins.
      La majorité des français (surtout en Province) n’ont eu l’occasion d’échanger ni même de rencontrer des concitoyens hébraïques. Ils les connaissent uniquement à travers l’histoire de la shoah ou à la télé quand il regarde le guignol d’hanouna et compagnie.
      Pire, a Paris (créteil, sarcelles etc etc), vous vivez en communauté sans jamais vous mélanger aux autres (club de foot juifs, écoles juives, restaurant et hypercacher etc etc).
      Les gens ne vous connaissent pas donc comment voulez vous qu’ils vous apprécie ? Ils ont de l’indifférence si ce n’est même de la pitié (je parle pas pour moi).
      Je pense que votre grand probleme c’est votre vie en communauté sans cotoyer les autres (bien entendu hors cadre professionnel).
      Voila je pense que les France part en couilles chacun vit de son coté on se mélange plus comme avant à belleville etc etc…

      • MOULLET

        29 janvier 2015 at 16 h 55 min

        Cher Monsieur votre réponse est un peu courte et également inconvenante à l’égard de nos compatriotes de confession juive ! Tout d’abord le guignol d’Hanouna comme vous dites s’adresse à une multitude et dispose peut-être d’un coefficient intellectuel plus élevé que le vôtre et le mien ? Lorsqu’on s’adresse à une foule de personnes afin de divertir on n’a pas besoin d’être philosophe et bardé de diplômes ! Vous déclarez que les juifs ne se mélangent pas ? Comment pouvez-vous dire une chose pareille ? Avez-vous déjà essayé d’en connaître comme moi ? N’avez-vous jamais rem

        • MOULLET

          29 janvier 2015 at 17 h 05 min

          Je poursuis : N’avez-vous jamais remarqué l’individualisme de l’ensemble des français de confession chrétienne ? Je réside dans un immeuble habité exclusivement par des chrétiens toutes ces personnes ne se mélangent pas, ne se disent pas bonjour, s’évitent et ne tiennent même pas à se connaitre ! Pensez-vous que nous chrétiens nous sommes un modèle de cohésion sociale digne d’être un modèle vis à vis de nos compatriotes de confession juive ? Avez-vous pu déjà mesurer le traumatisme qu’a été pour eux cette période où des familles entières étaient massacrées ? La France les a abandonnés durant Vichy comment voulez-vous qu’ils se jettent dans vos bras ? Cherchez plutôt à les bien connaître et là vous commencerez à les aimer comme moi !

    • MOULLET

      5 février 2015 at 17 h 38 min

      Certainement pas pour le Français que je suis, personnellement je ne fais aucune distinction entre un français de confession dite chrétienne et un français de confession dite juive ! Lorsqu’un compatriote de confession juive est touché par un acte antisémite je me sens à mon tour immédiatement touché par cet acte ! Ami reprenez espoir, vous appartenez pleinement à la communauté nationale ! Par ailleurs, les événements qui se produisent actuellement font déjà apparaître que les chrétiens vont également être ciblés par ces monstres !

  7. M

    27 janvier 2015 at 15 h 58 min

    Il n’y aurait pas eu autant de monde à se mobiliser c’est une certitude.

    Aujourd’hui la France c’est malheureusement des pro palestiniens qui sortent leurs keffiehs dans les rues de Paris et brûlent tout.

  8. Françoise SAADOUN

    27 janvier 2015 at 16 h 11 min

    non- – – – mais nous, oui- nous aurions crée une grande manifestation en invitant juifs et sympathisants, c’était risqué à cause de contre-manifestants qui s’en seraient pris plein la poire tant notre colère est grande et que notre chagrin nous déchire le coeur-
    et comme d’habitude nous aurions été montrés du doigt comme « perturbateurs », mais avons nous peur? je vous le demande- plus maintenant-

  9. Gozou

    27 janvier 2015 at 16 h 28 min

    A toulouse en belgique on était maximum 300 dans la rue…la c’est comme en 1998 quand la france a remporté le mondial tout le monde dans la rue..un feu 2 paille..j’ai des amis qui ont kiff le 11 septembre 2001..quelle tëte ferait ils si la tour effeil était touché???

  10. josué bencanaan

    27 janvier 2015 at 16 h 59 min

    Deja sont-ils descendu aprés les attentats de Toulouse, sont-ils descendu après l’horrible calvaire de Ilam Halimi, certes non.
    ET ILS NE LE FERONT JAMAIS, les causes, en grande partie, l’anti-sémitisme séculaire et dans une moindre partie, la haine d’Israel et le soutien aux palestiniens, car ces gens la sont persuadés que c’est les juifs qui exportent en France le conflit au moyen orient.

    • Cathy

      27 janvier 2015 at 20 h 49 min

      Pas faux ce que dit Josué Bencanaan c’est très pertinent. Les Français de souche comme on dit et il faut le savoir ont la trouille des islamistes qui envahissent l’espace. Mais autre son de cloche, ils savent pertinemment que ce sont les islamistes qui importent le conflit israélo-palestinien. Ils n’ont pas la haine des juifs, ils n’osent pas la ramener par crainte sûrement de représailles…. Voilà mon point de vue.

  11. Irgoun

    27 janvier 2015 at 17 h 44 min

    Une journée tres tres émouvante ..quand on pense ka la meme heure sur le site égalité de dieudo les commentaires fuse kom quoi la shoa est inventé!!…ce camerounai devrait avoir honte et mr valls interdire ce site..tel hai

    • MOULLET

      28 janvier 2015 at 18 h 21 min

      Si j’étais ministre de l’intérieur ces guignols antisémites recevraient la leçon qu’ils méritent :

  12. georges

    28 janvier 2015 at 3 h 32 min

    Bon,dans des moments semblables,l’analyse(meme simpliste)peut etre bonne conseillere:
    1)je vois a lecture de certains articles que l’idée de cause commune entre francais de differentes confessions-ou athées-contre l’ennemi commence a pointer son nez,pour ma part je m’en felicite.
    2)En essayant (au maximum mais ca reste imagé et virtuel)d’imaginer ce que vivent des juifs dans certaines banlieues,j’admets que cela doit etre dur,raison pour laquelle je me refuse a emettre un avis sur ceux qui desirent partir(ou sont deja partis)pour Israel.
    Cela dit,une chose est sure:ceux qui continuent a parler de « francais » comme si c’etait un autre peuple(sur lequel ils crachent a longueur de commentaires)responsable de tous les maux du monde n’ont pas (trouvé) leur place chez nous.
    Je n’en remettrai pas une couche,car sur des sujets comme celui enoncé ici,la mesure est de mise(c.f certains coms ici meme qui se rejouissaient des morts « francais » a la veille de l’attaque immonde de l’hypercasher,j’imagine qu’ils ont changé de ton le lendemain,c’etait juste a gerber…)
    Mais a eux,je leur propose de quitter la France,ils n’ont rien a y faire,c’est certain.
    Pour les autres,c’est toujours le meme sentiment fraternel que j’exprime a leur endroit,ca ne change pas leur quotidien c’est sur,mais c’est toujours une entorse a la diatribe:(ceux que les apatrides haineux appellent) »les français » sont antisemites bla,bla,bla.On a bien vu lors de cette macabre serie d’actes terroristes quelle tete ils ont vos « français »(coulibaly,couachi,etc);ceux qui parlent ainsi n’ont apparemment tjrs pas compris ce que sont la France et ses citoyens,c’est bien triste…

  13. Bertrand ESCAFFRE

    29 janvier 2015 at 21 h 40 min

    Hazak !

  14. Maya

    31 janvier 2015 at 7 h 03 min

    Que de paranoïa et de mépris envers ceux que vous appelez « les Français », j’ai l’impression de lire des propos de jeunes de cité en pleine crise identitaire. Arreter votre replis sur vous même, votre communautarisme ouvrez vous aux autres et votre ressenti évoluera peut être…

    • liguedefensejuive

      31 janvier 2015 at 16 h 08 min

      Vous avez tout a fait raison : les français de religion juive n’ont pas à se dissocier des autres français. Néanmoins il est vrai que les 4 millions de manifestants  » Pour Charlie » ne seraient pas descendus dans les rues de France si il n’y avait eu que les 4 morts français juifs.Nous nous en sommes rendus compte lors de la tuerie de Toulouse. C’est un constat aussi vrai que triste

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *